Forum RPG sur la série The Walking Dead
 
Votre forum, The MAD Project, ferme malheureusement ses portes !

Partagez|

Day 01 - La tranquillité n'est pas éternelle

avatar
Carol Peletier
Staffien du MAD Project
Staffien du MAD Project
Crédit Kit : Moi même
Avatar : Mélissa McBride
Age : 42 ans
Ancien Emploi : Femme au Foyer
Messages : 2033

Niveau de Survie : 4
Points d'Expérience : 129
Points RPG : 15
Date d'inscription : 24/10/2016
http://twd-themadproject.forumactif.com/t50-journal-intime-de-ca http://twd-themadproject.forumactif.com/t58-liens-de-carol-peletier#176

Expérience de Survie
Fiche de Personnage:
MessageSujet: Day 01 - La tranquillité n'est pas éternelle Lun 7 Nov - 16:52

La matinée avait été désastreuse pour le groupe de la Colline. Une horde de zombie les avait attaqué en pleine nuit faisant plusieurs morts dont le mari de Carol. Terrassée par le chagrin, cette dernière avait péniblement trouvé le sommeil. Juste une petite heure. Soixante minutes qui pourtant lui firent le plus grand bien pour calmer ses nerfs. Au réveil, elle avait ensuite apportée son aide aux autres survivants comme elle le put. Et ce, jusqu'à ce qu'elle croise le corps inerte de son mari. Daryl était sur le point de l'empêcher de se réveiller en mordeur mais elle s'interposa. C'était à elle de le faire. Et ce fut l'une des plus difficiles épreuves de sa vie. Mais aussi celle d'une libération quelque part.

Secouée par ce qu'elle avait du accomplir, la maman de Sophia s'éloigna du groupe sans les prévenir, en ne prenant avec elle que le tas de vêtements sales qu'elle devait laver plus tard avec les autres femmes du groupe. Sur tout le chemin qu'elle parcourut, elle ne put empêcher ses larmes de couler et les sanglots lui couper le souffle. Elle était perdue dans un tourbillon de sentiment et ne savait dire si elle était peinée ou heureuse de la mort de son mari. C'était horrible comme sensation ! Comment pouvait-on être soulagé de la mort d'un homme ? Elle l'aimait malgré tout ce qui lui avait fait subir jusque là.

Elle déposa toute sa cargaison aux abords du lac où le groupe venait régulièrement. Ce même lac où Ed l'avait frappé devant les autres quelques jours auparavant. Peut-être que s'il n'avait pas eu ce coup de sang tout aurait pu être différent... Mains sur la taille, Carol prit une grande inspiration en plongeant son regard dans le lointain. Ce paysage avait quelque chose d'apaisant. Pas de rôdeurs, pas de morts, juste une eau scintillante sous les rayons d'un soleil généreux.

S'éloignant quelque peu de son tas de vêtements, la nouvelle veuve s'accroupit au bord de l'eau et s'empara d'une petite flaque à l'aide de ses mains avant d'y plonger son visage. La fraîcheur la fit frémir mais quelque part c'était ce dont elle avait besoin. Les larmes n'étaient plus. La seule trace de son chagrin persistait dans ses yeux gonflés et rouges. Mais le temps chasserait cette trace physique. En attendant, elle avait besoin de se défouler en pensant à autre chose et la corvée de nettoyage qui l'attendait l'aiderait en ce sens.

Tout fut installé au bord de l'eau pour qu'elle soit le plus à son aise. Pieds dans l'eau, face au baril, Carol commença à plonger les premiers vêtements et frotta énergiquement le tissu afin d'en enlever le maximum de crasses. Le sang lui rappela la douleur de la nuit passé. Mais l'eau avait cette faculté magique de faire disparaître rapidement ces souvenirs douloureux du passé...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Day 01 - La tranquillité n'est pas éternelle Mar 8 Nov - 20:52


Day 01 — La tranquillité n'est pas éternelle.
"La chose la plus importante en communication, c'est d'entendre ce qui n'est pas dit." ••• Les journées semblaient être sans fin, mais il préférait encore ça plutôt que la nuit. Les morts-vivants c’est flippant, mais la nuit c’est encore pire. Ca donne un avant-gout de film d’horreur et dans ce genre d’oeuvres, les gens traqués ne font jamais de vieux os.

Marchant encore et toujours, Slade avait l’impression que ça n’en finirait jamais. Les temps de pause sont bien trop court et même parfois inexistants. Parfois, il en vient à se demander, s’il ne lui arrive pas de s’endormir en marchant. A ce rythme là, ça ne l’étonnerait même pas. Il marchait encore, mais contrairement au matin-même, son estomac était calé. Un bon gros morceau de pain y avait contribué. C’était déjà ça de prit, même si les biscuits, le chocolat et les gâteaux commençaient vraiment par lui manquer. Rien que d’y penser et il rêvait d’un bon chocolat chaud. Il l’imaginait tellement bien qu’il en ressentirait presque la chaleur de la tasse entre ses mains ou encore, l’odeur.

Au moins, les deux frères n’avançaient pas sans but. Ils cherchaient à rejoindre le lac, afin de pouvoir se débarbouiller un peu, mais aussi et surtout, pour se reposer. Le coin ne devait pas grouiller de revenants, ils pourraient se trouver un petit endroit pour prendre une petite dose de sommeil. Quitte même à dormir à tour de rôle, pour que l’un d’eux monte la garde. Rien que cette idée pouvait faire sourire. Il y a encore quelques temps de ça, jamais Slade ne se serait imaginé un jour, devoir prendre son tour de garde pour éviter de mourir. C’était limite comme s’ils se trouvaient dans une fiction. Une fiction vraiment flippante et dramatique en même temps.

De là où il se trouvait, le plus jeune des frères Hopkins voyait déjà l’eau clair et le ciel, ainsi que le soleil se reflétaient dedans. C’était presque magique. Presque comme si dans cet endroit, il ne pouvait rien y arriver de mal. Et c’était aussi presque comme si Slade ne ressentait plus le poids de la fatigue, tellement il augmentait la vitesse de sa démarche pour y parvenir plus rapidement. Mais une fois aux abords, il remarqua une présence. Une personne se trouvait près de l’eau, même assise au bord du lac. Il s’arrêta aussitôt d’avancer, la regardant pendant un moment. D’ici, il ne la voyait que de dos et se demandait s’il s’agissait d’une survivante ou d’un zombie.

« Tu crois qu’elle est vivante ? Je veux dire, vraiment vivante ? »

Chuchota-t-il à l’encontre de son grand frère se trouvant à ses côtés. C’était difficile à dire vue d’ici, impossible de voir son visage. Alors, restant toutefois sur ses gardes au cas où, il s’approcha lentement et se racla la gorge lorsqu’il se trouva non loin d’elle.

« Euh…bonjour… Madame, vous êtes vivante ? »

En prononçant ses propres mots, il se rendait compte que ça pouvait avoir l’air complètement stupide, mais par les temps qui court, il est difficile de juger avant d’avoir vu une personne de face. Il ne s’était pas non plus rapproché de beaucoup, afin de pouvoir se casser si jamais l’inconnue s’avérait tourner un visage en décomposition dans sa direction.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Day 01 - La tranquillité n'est pas éternelle Mer 9 Nov - 10:55

La matinée n’avait pas été si merdique que ça aux yeux de Hunter. En compagnie de son petit frère, il était parvenu à trouver de la nourriture. Pas grand chose, mais c’était déjà mieux que rien. Ils avaient eu l’occasion de pouvoir se doucher aussi et se changer même. On ne peut pas dire que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, mais pour le moment, ils s’en étaient plutôt bien sortis. A présent, il fallait se trouver un coin pour se reposer un peu et l’idée du lac s’avérait plutôt alléchante. Se poser au bord de l’eau, le temps d’une pause et laisser Calimero dormir pendant une petite heure, voir un peu plus s’ils avaient de la chance. C’était de bons projets, surtout que dans leurs sacs à dos, ils avaient de quoi se nourrir pendant quelques jours, s’ils parvenaient à se restreindre. Ce qui est bien plus difficile à faire avec l’eau.

Leur but n’était toujours pas atteint, c’est-à-dire retrouver leur père. Si Slade semblait totalement confiant à cette idée, Hunter était bien plus terre-à-terre s’imaginant que l’homme, à qui ils devaient la vie, ne s’en était pas sorti. Qu’importe qu’il soit débrouillard et qu’il semble n’avoir peur de rien, face à une horde, comment pouvait-il s’en tirer ? Les deux frères ont eu la chance, jusqu’ici, de ne rencontrer que des zombies solitaires. S’ils venaient par se faire attaquer par un groupe, il n’est pas certain qu’ils s’en sortent vivants. Pourtant, Hunter prenait sur lui de ne pas craquer et de ne pas balancer toute cette vérité à la figure de son petit frère. Il faut bien qu’il y en ait un qui encaisse tout pour les deux et en tant qu’aîné, c’était à lui que cette tâche revenait.

Les adolescents continuaient d’avancer, jusqu’à commencer par apercevoir l’eau. Bizarrement, le plus jeune ne semblait plus si fatigué que ça, à en juger par la vitesse à laquelle il marchait. Hunter suivait la cadence comme il le pouvait, mais n’avait pas prévu que son frangin s’arrête d’un coup devant lui. Et bien le voilà en train de se le manger, en ronchonnant entre ses dents. Il n’a, par contre, pas eu le temps de l’engueuler, que le plus jeune lui montrait une personne non loin, lui demandant s’il croyait qu’elle était vivante. Les yeux écarquillés, Hunter pencha la tête légèrement de côté. Est-ce que son frère est sérieux là ? Son air étonné était encore plus perceptible, quand Slade s’avança et demanda à cette inconnue si elle était vivante.

« Non mais t’as déjà vu des zombies faire leur lessive toi ? »

Après Slade dira encore que son frère est toujours en train de l’engueuler. Mais c’est normal, il fait n’importe quoi. N’importe qui passerait le plus clair de son temps à l’engueuler et à lui donner des ordres, ne serait-ce que pour lui sauver la vie.

Cette pauvre femme ne devait pas souvent avoir entendue cette question, même par les temps qui courent. Décroisant les bras et levant les yeux au ciel, le grand frère s’entêta à rejoindre son cadet.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Carol Peletier
Staffien du MAD Project
Staffien du MAD Project
Crédit Kit : Moi même
Avatar : Mélissa McBride
Age : 42 ans
Ancien Emploi : Femme au Foyer
Messages : 2033

Niveau de Survie : 4
Points d'Expérience : 129
Points RPG : 15
Date d'inscription : 24/10/2016
http://twd-themadproject.forumactif.com/t50-journal-intime-de-ca http://twd-themadproject.forumactif.com/t58-liens-de-carol-peletier#176

Expérience de Survie
Fiche de Personnage:
MessageSujet: Re: Day 01 - La tranquillité n'est pas éternelle Sam 12 Nov - 16:29

Avec une sauvagerie qu'elle ne se connaissait pas, Carol astiqua les vêtements du groupe sur la plaque de sa machine à laver de fortune. Elle ne s'y attendait pas, mais quelque part cela lui permettait d'exprimer sa colère et sa tristesse. De nouvelles larmes s'étaient échappées de ses yeux gonflées. Toutefois ça n'était plus celles du chagrin. Au contraire, plus les secondes passèrent, plus sa sensation de déchirement face aux derniers événements vécus se transforma en une impression de libération. L'épouse de Ed n'était plus qu'un lointain souvenir. Carol, la vraie, allait devoir prendre son envol. Vidant son eau plus que sale, elle refit le plein d'eau propre avant de poursuivre sa corvée avec acharnement.

Plongée trop loin dans l'océan de ses pensées, la mère de Sophia ne prit pas garde aux bruits de pas qui se firent de plus en plus présent auprès d'elle. Pourtant, le sol caillouteux de la carrière permettait généralement de rester sur ses gardes en cas d'attaque de rôdeurs. Malheureusement pour elle, Carol n'était pas du tout en état de repérer quoique ce soit et encore moins de se battre. S'étant même mise à l'écart du groupe sans prévenir qui que ce soit, son insouciance pouvait la conduire à sa perte. Elle le savait et pourtant sa réaction avait été plus forte qu'elle.

Lorsqu'une voix inconnue se glissa non loin d'elle, le cœur de la pauvre femme s'emballa à tout rompre. Pensant d'abord au danger d'un possible rôdeur, sa première réaction fut de tenter une échappée. Elle se redressa avec hâte. Mais malheureusement, son pied était mal placé entre sa chaise et sa bassine. Ce qui lui valut une chute brutale sur les genoux. Horrifiée, elle tourna alors la tête vers ce qui arrivait dans sa direction.

Ses neurones se reconnectèrent à cet instant. Comment avait-elle pu croire un instant qu'il s'agissait d'un rôdeur voulant la dévorer pour son repas ? Tout le monde savait que ces créatures ne savaient pas prononcer le moindre mot. C'est donc avec un certain soulagement qu'elle vit se dessiner devant elle la silhouette de deux jeunes garçons qui paraissaient tout aussi tenailler par la fatigue qu'elle l'était. Déglutissant quelque peu, elle prit le temps de se relever avant de leur répondre tout en s'essuyant les mains.

Qui êtes vous ? Co... comment êtes vous arrivé jusqu'ici ?

La surprise de la rencontre poussait Carol à rester méfiante même si quelque part elle était plus qu'heureuse de trouver de nouveaux survivants. Ils n'étaient pas seuls dans ce monde. Ces nouveaux visages en étaient la preuve vivante. Suite à la perte de plusieurs membres de leur groupe, l'arrivée possible de renfort pouvait être une bonne chose pour les rescapés de la nuit. Restait juste à savoir ce que les deux jeunes hommes faisaient dans les parages. D'autant que celui qui venait de lui parler ne semblait pas bien plus âgé que sa fille. Peut-être deux ou trois ans de plus. Le pauvre n'avait pas du avoir une vie facile ces derniers mois. Fort heureusement il n'était pas seul, derrière un visage plus adulte l'accompagnait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Day 01 - La tranquillité n'est pas éternelle

Revenir en haut Aller en bas


Day 01 - La tranquillité n'est pas éternelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Qui ose troubler ma tranquillité ? {Pour Illusion}
» Un peu de tranquillité et d'air frais ne fait pas de mal à personne, même en compagnie. [PV Ethel Dawkins]
» Se promener n’est pas toujours source de tranquillité ~ [Clos]
» Baignade nocturne, un moment de tranquillité [PV Alana]
» Tranquillité (pv Lakhsry)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead - The MAD Project :: Aux abords des Camps :: Les lacs & rivières-