Forum RPG sur la série The Walking Dead
 
Votre forum, The MAD Project, ferme malheureusement ses portes !

Partagez|

Day 03 - Tenter d'être utile

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Day 03 - Tenter d'être utile Lun 5 Déc - 14:08



   
   Arielle & Carol
   Une petit rien, peut être un petit tout

D
eux jours que l'attaque du camps à eu lieu et je continu de trembler de tous mes membres à l'idée de ce qui aurait pu arriver à ma sœur. Moi qui penser que ce camps etait sur en étant si éloigné de la ville, que les morts ne viendraient pas jusqu'à nous. Je me trompas visiblement, j'avais fait l'erreur de penser qu'un lieu quel qu'il soit puisse être totalement sécurisé, qu'aucun mort ne viendrait jamais dans ce lieu de camping improvisé. Je me trompais...et bien des membres du groupe ont succombé à cette attaque.

J'entends encore les cris et la peur de ceux qui cherchaient à fuir, les gargouillement de leurs œsophages alors qu'on leur arrachait, les gémissement excité des morts qui n'avaient pas mangeait depuis...Dieu sais quand. J'avais eu la chance d'être prêt du feu de camp à ce moment là, de rester prêt des femmes et des enfants, protégées par les tireurs du groupes. C'est ainsi que nous avions survécu ma sœur et moi, mais cela m'avait appris une chose. Il fallait que j'apprenne à me défendre. Que j'apprenne à tirer avec une arme à feu ou au moins me servir d'une arme blanche. Car sinon...comment assurer la survie de ma sœur ? J'avais déjà perdu quatre d'entre elle à cause de mon ignorance. Quatre petits anges morts parce que je n'avais pas su tuer assez vite ceux qui les avaient attaquer. Parce que je n'avais pas été assez prudente. Il ne fallait pas que cela se reproduise. Il ne fallait pas que je faille de nouveau à ma tache.

Alors j'avais comme tout le monde tentais de reprendre ma vie ici. J'avais aider à enterrer les corps de ceux que nous avions perdu, nettoyer le foutoir puis...reprendre le peu de taches que l'on m'avait confié ici. C'était après tout assez normal. J'étais nouvelle dans ce groupe, ils ne me connaissaient pas encore, ne pouvaient pas me faire totalement confiance, puis je ne savais pas manier d'armes vraiment alors...la lessive, la nourriture...les enfants à surveiller c'était mon domaine. J'étais institutrice de primaire après tout. Je savais comment gérer une classe d'une vingtaine d'enfants, et les quelques petits qu'il y avait ic ne me faisaient pas spécialement peur, mais que pouvais je bien leur apprendre à présent ? L'histoire ? Les mathématique ? Est ce que cela les aideraient ? Est ce qu'avec ces leçons ils seront plus apte à se débrouiller dans ce monde bizarre ou les morts ne le sont pas vraiment ?

Il fallait malgré tout que j'avance. Que j'oublie mes doutes et mes questions. Car le plus important en ce moment n'était pas ça, mais la survie. Vivre malgré tout cela. Alors je tentais d'accrocher un sourire à mon visage, de paraître sereine et rassurante. De jouer avec les enfants lorsqu'ils étaient sous ma garde, d'être une bonne petite survivante en somme. Je tentais aussi de me lier avec les membres de ce groupe. Shane, l'homme qui m'avait permis de rester et les femmes qui m'avaient trouver ce jour là prêt de la rivière, qui m'avaient offert un peu de repos, un peu de nourriture pour la petite. Je ne savais pas comment le remercier, comment leur montrer que j'étais reconnaissante, outre le fait de faire ma part dans ce camp et peut être...un peu plus ?

L'idée m'est venue en début d’après-midi alors que je m'étais éloignée pour soulager un besoin de la nature. J'avais aperçu quelques baies comestible, des framboises sauvage certainement et  en avait goûté une ou deux  par curiosité et gourmandise. Vu quelles étaient bonne j'étais revenu par la suite avec un petit seau et avait entreprit une cueillette dans les rêgles, ramassant tout ce que je pouvais, emplissant mon petit seau de moitié avant de revenir au camp, plutot contente de moi, amenant ma petite trouvaille a la seule personne qui pourrait réellement apprécier cela autant que moi. Je m'approchais donc de sa tente mon seau en main, le sourire de la victoire aux lèvres.

« J'ai trouvé des fruits sauvages par là bas. Tu pense qu'on pourrait en faire quelque chose ? »
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Carol Peletier
Staffien du MAD Project
Staffien du MAD Project
Crédit Kit : Moi même
Avatar : Mélissa McBride
Age : 42 ans
Ancien Emploi : Femme au Foyer
Messages : 2033

Niveau de Survie : 4
Points d'Expérience : 129
Points RPG : 15
Date d'inscription : 24/10/2016
http://twd-themadproject.forumactif.com/t50-journal-intime-de-ca http://twd-themadproject.forumactif.com/t58-liens-de-carol-peletier#176

Expérience de Survie
Fiche de Personnage:
MessageSujet: Re: Day 03 - Tenter d'être utile Ven 30 Déc - 21:43

PS : Désolé de te répondre seulement maintenant... A cause de mon absence :58:
Si tu préfères, on peut basculer ce sujet en Day 3 pour avoir plus le temps de le poursuivre Wink


Après deux nuits passées dans la caravane de Dale, Carol s'était dit qu'il était grand temps de regagner sa tente avec sa fille. Non pas qu'elles se sentaient mal à l'aise là bas, bien au contraire. Le camping car de Dale était agréable et parfaitement agencé pour s'y reposer convenablement. C'était surtout qu'il était temps de rendre son intimité à l'homme à la casquette. Et puis il était temps aux deux rescapées de la famille Peletier de faire le deuil de leur tortionnaire, père ou encore mari répondant au nom de Ed.

Pour se faire, Carol savait qu'elles devaient reprendre leurs marques dans leur tente. Mais avant tout recommencement, la mère de famille avait à cœur d'y passer un grand coup de nettoyage afin de ne rien y laisser qui rappellerait trop à Sophia la présence de son défunt père. Se parant d'un sac poubelle et d'un kit de nettoyage, Carol remercia une fois encore Dale de son hospitalité et lui promit de lui concocter un bon repas pour le remercier. Elle l'abandonna à son poste de surveillance et commença à déambuler dans le camps en direction de sa tente. Les enfants jouaient ensemble, certaines femmes orchestrées les tâches ménagères habituelles, les hommes étaient réunis en petit groupe et discutaient principalement de survie. En résumé : la vie au camps avait repris son cours habituel.

La silhouette de la quarantenaire se stoppa devant la tenture de ce qui leur faisait office de chambre. A demi ouverte, cette dernière affichait encore les traces de l'attaque des derniers jours. Du sang s'étalait sur quelques centimètres au niveau de la fermeture. Sentant une boule se former à son estomac, Carol prit sur elle et se mit à contrôler sa respiration pour réussir à surmonter cette épreuve qu'elle s'imposait.

Aller Carol, soit forte ! Se lança-t-elle à elle pour se donner la motivation dont elle avait besoin.

Expulsant une bonne bouffée d'air, la mère de famille pénétra dans la tente en cessant de réfléchir et commença à faire le tri dans les affaires en jetant celle d'Ed dans le sac poubelle qu'elle avait ramené. S'en suivit les objets personnels de ce dernier, les cadavres de canettes vide qu'il avait laissé ou encore les mégots de cigarettes qu'elle n'avait cessé de l'obliger à écraser en lui expliquant que la tente pouvait prendre feu à tout moment avec ses conneries. Il lui fallut une bonne demi heure avant de mettre le sac poubelle à moitié plein dehors et de commencer à frotter la toile de la tente avec du savon et une éponge.

Le sang commençait à disparaître.... tout comme le pincement au cœur qu'elle ressentait. Brusquement, une tête blonde s'approcha d'elle en agitant fièrement un seau remplit de fruits rouges qui donnaient envie. S'arrêtant d'astiquer la tente, Carol vit là l'occasion de s'offrir une pause. Encore à genoux, elle pivota sur elle avant de s'asseoir à même le sol. Puis elle observa plus longuement ce qu'Arielle lui montrait.

Plein de choses. Bon je t'avoue que faire un gâteau dans les conditions actuelles ça risque d'être compliquée mais on peut par exemple essayer de faire des smoothies avec les yaourts ramenés par Daryl la dernière fois.

Le discours de Carol s'était fait avec entrain malgré la fatigue perceptible sur son visage. Pourtant on pouvait observer autour d'elle les traces de son chambardement des dernières heures. Le contraste était flagrant... Seulement la mère de famille avait décidé d'aller de l'avant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Day 03 - Tenter d'être utile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Flashback] Tenter de briser la solitude !
» Service utile [mission]
» EMRYS Ϟ « C'EST VÉRITABLEMENT UTILE PUISQUE C'EST JOLI. »
» Emrys ϟ « C'est véritablement utile puisque c'est joli. »
» Tenter le tout pour le tout.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead - The MAD Project :: Au coeur des camps de Survie :: La Colline (Morgan)-