Forum RPG sur la série The Walking Dead
 
Votre forum, The MAD Project, ferme malheureusement ses portes !

Partagez|

DAY 02 - ETRE SOCIABLE

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: DAY 02 - ETRE SOCIABLE Lun 5 Déc - 23:35



   
   Arielle & Shane
   Connais tes amis...ou ceux que tu pense l'être

L
a nuit qui tombe et la peur qui remonte au fond de ma gorge, tel une boule brûlante, prête à être régurgitée. Je ne peux m’empêcher de m’inquiéter lorsque je vois le ciel se tintait d'ocre et de carmin, me demandant si ce coucher de soleil sera le dernier, si la nuit nous sera fatale à ma sœur et à moi. Oui, c'est égoïste de ma part de ne penser qu'a elle est moi, mais je ne connais pas encore assez les gens de ce groupe pour pouvoir me penser totalement membre de celui ci. Et puis, ne suis je pas là comme chacun d'entre eux parce que je suis arrivée trop tard, parce que je veux qu'on m'aide à protéger une enfant, parce que...seule je suis faible et pourrait mourir sans même pouvoir réellement me défendre ?

La luminosité faiblit et avec elle la température. Je referme sur moi ma veste, une chose magnifique couleur grise chaude, un souvenir de ma mère. Je me souviens jeune fille avoir cherché à lui prendre dès que possible sous son regard réprobateur. J'avais mes propres vêtements, ma propre garde robe. Mais quelle fille ne souhaite pas emprunter les vêtements de sa mère, mettre ses chaussures, ses bijoux et jouer à la maman dans le miroir ? Je l'ai récupéré en partant avec les filles. Je n'avais pas prévu de garde robe d'hiver pour aller chez mes parents, moi qui étais persuadée que tout cela ne durerai que quelques semaines. Des hooligans selon mon père, des mensonges, des manifestant ou des gangs. Qu'importe ce que cela aurai pu être, mais admettre que les morts se relève et dévore les vivants pour venir gonfler leurs rangs..
.
Je soupire quelque peu dans l'air fraîchissant, aidant de mon mieux à préparer le repas de ce soir, quelque chose de simple mais qui devrait être agréable malgré tout. Plus tôt dans la journée j'ai cueilli des fruits sauvage que nous pourrons déguster en fin de repas, un petit dessert des plus sympathique même si il se résume à quelques fruits à peine par personne, mais c'est toujours ça non ? Par les temps qui court le goût acidulé d'un fruit sur la langue peut ramener de bon souvenir, réchauffer un peu le cœur. J'aimerais tenter de trouver de la menthe également, c'est toujours agréable à avoir sous la main, mais là n'est pas l'important. Je finis ainsi de préparer une sorte de soupe faite de champignon ramassé qui accompagnera peut être de la viande ? J'ai envie de viande. Ou de poisson qu'importe, mais quelque chose de consistant, ne serait ce que pour nous réchauffer le corps et le cœur, pour aider les plus jeunes à garder l'espoir. Mais parfois il faut accepter que nous ne pouvons pas tout avoir et que survivre c'est se serrer la ceinture. Je soupire quelque peu en repensant aux dîner de famille avant d’être attirer par les voix d'enfants jouant. Je relève bien sur la tête observant un instant leur jeux, souriant de voir une chevelure rousse courir avec les autres quoique...pas de manteau...je lui crie de se couvrir car le temps se rafraîchi me prend une remarque sur le fait qu'elle va le faire et roule des yeux. Je n'aurais jamais pensé que ce que j'aimais tant plus jeune me pèserai maintenant. Peut être parce qu'à l'époque j'avais mes parents sur qui m'appuyer quand j'en avais assez de m'occuper des petites. Mais aujourd'hui je suis sa seule famille. Je n'ai pas d'autre choix que de prendre soin d'elle du mieux que je peux.

Le repas fini par être prêt. Tout le monde se rassemble pour manger sauf ceux qui monte la garde. Normal sachant la perte que nous avons eu il y a deux jours à peine. Mais il faut continuer de survivre, de manger, d’espérer. Les enfants sont servis en premier bien sur, ils doivent manger, puis ce sont les adultes et quand le service et terminé je peux aller m'installer prêt du feu avec mon bol comme les autres mangeant ma soupe tranquillement, observant un peu les gens à droite, à gauche, leurs discussions. Je ne suis pas associable, mais ce n'est jamais facile d'engager la conversation avec des gens qu'on ne connais pas vraiment, avec qui on ne parle pas vraiment.  Alors je me tourne vers une personne connue. Shane. Il est quelque peu intimidant, mais c'est le chef du groupe, celui qui nous as accueilli avec ma sœur et je lui dois beaucoup. Alors je souris, gentiment, et engage une conversation.

« J'espère que le repas vous plait, on fait avec ce qu'on a malheureusement. Mais je peux vous promettre un dessert surprise ! »

Je souris de plus belle, prenant quelques cuillerée de ma soupe qui n'est pas si mauvaise que cela, mais je prie toujours pour de la viande malgré tout.

« La journée fut bonne pour vous aussi ? »

Oui question bateau, mais je ne sais pas comment lancer la conversation autrement...
WILDBIRD
 


Dernière édition par Arielle Benson le Mar 6 Déc - 23:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: DAY 02 - ETRE SOCIABLE Mar 6 Déc - 22:23



❝Être sociable❞
Arielle & Shane


Le soleil commençait à se coucher tout doucement et la peur montait tout doucement également. Pourquoi avoir si peur lorsque la nuit tombait ? Ses morts étaient toujours là le jour également. C’était surtout mental sans doute, cette peur lors de la nuit. Bon, il était vrai qu’on les voyait venir de moins loin, mais quand même … Shane avait toujours constamment la même peur qu’il essayait de camoufler le plus possible en lui. Tout le monde le prenait pour une sorte de leader, enfin surtout avant que Rick débarque, donc il se devait de se montrer brave et courageux comme s’il n’avait peur de rien. Mais c’était tout le contraire. La nuit ne changeait en rien les choses même si les personnes se croyaient plus en sécurité lors de la journée, ils se trompaient royalement. Ils étaient justement plus en danger, car ils étaient moins alertes et moins sur leurs gardes. Mais, pas à Shane. L’ancien policier était toujours prêt à une éventuelle attaque. Ce n’était pas comme si ça serait la première fois … Ce campement avait été une idée provisoire donc, la sécurité n’était pas au top. Le trentenaire savait qu’un jour ils devraient tous partir, mais pour aller ou exactement ? Ça, c’était la grande question sans réponse.

Certaines personnes faisaient la lessive au sein du campement avant que le soleil soit totalement couché, d'autres faisaient à manger, d'autres s'occupaient du feu qu'ils allaient allumer et d'autres s'occupaient de surveiller les environs en étant près du campement. Shane avait essayé d'aller voir Lori à un moment que Rick n'était pas auprès d'elle, mais celle-ci l'évitait à son plus grand regret. Bon sang, ils n'avaient rien fait de mal ! Autant qu'avant l'ancien flic espérait que son ami guérisse, autant aujourd'hui, il aurait préféré qu'il soit vraiment mort ! Les choses pouvaient rapidement changer ... Comme Shane n'avait pas réussi à discuter avec Lori, il avait décidé d'entrainer plus tôt dans la journée certaines personnes aux armes dont Nur, une nouvelle au sein du campement. Plus les personnes savaient se battre, moins les pertes seraient moins nombreuses à la prochaine attaque. C'était quelque chose de très important à faire, d'entrainer les autres. Shane et Rick ne pouvaient pas tous les protéger en même temps malheureusement. Le repas pour la soirée était prête et tout le monde se rassemblait près du feu pour manger tous ensemble ou pratiquement sauf les sentinelles. Les enfants mangèrent en premier naturellement puisque certains se plaignaient qu'ils avaient faim et de toute façon, c'était une coutume chez les hommes de nourrir en premier les enfants même si cela n'avait pas toujours été comme cela. L'ancien flic était assis sur une chaise de camping tout près du feu avec son bol entre les mains. C'était une sorte de soupe champignon avec ... En réalité, Shane le savait même pas et ne préférait pas le savoir. Il mangeait c'est tout. Si le trentenaire ne voulait pas savoir, c'était parce qu'il ne voulait pas savoir qu'il mange quelque chose qu'il n'aimait pas avant. Sauf qu'aujourd'hui, on devait se nourrir de tout ce que l'on pouvait trouver. C'était comme cela et on n'avait pas le choix.

Il prit une première bouchée et trouvait que cela avait tout de même bon goût. Bon, ce n'était pas une pizza, mais c'était délicieux tout de même avec le peu de ressource qu'il avait, c'était vraiment de la bonne soupe. « J'espère que le repas vous plait, on fait avec ce qu'on a malheureusement. Mais je peux vous promettre un dessert surprise ! » Lança l'une des cuisinières du campement, qui était assise auprès du feu tout comme lui. La plupart des personnes parlaient entre eux sauf ces deux-là, qui ne discutait de rien. Enfin, jusqu'à ce qu'elle lance la conversation. Cette femme, Arielle, Shane l'avait accueilli au sein du groupe il y a quelque temps déjà ainsi que sa jeune sœur. L'ancien policier posa son regard sur elle et afficha également un petit sourire en coin. « Je peux vous dire que si sa aurait été moi, ça aurait été moins bon. J'ai hâte de voir ce dessert ! » Répondit-il en riant légèrement. C'était vrai que la cuisine n'était pas vraiment la spécialité de Shane. « C'est délicieux Arielle ... merci beaucoup. » Il aimait les gens qui s'investissaient au sein de la communauté du groupe tout comme la jeune femme. « La journée fut bonne pour vous aussi ? » Shane prit une seconde bouchée de son repas avant de poser de nouveau son regard sur elle avant de lui répondre. « Plutôt oui. C'était une journée très calme donc oui c'était une bonne journée. Ça se passe bien avec votre soeur ? » Elle avait commencé la conversation, alors le trentenaire voulait poursuivre. Et puis, il voulait savoir s'ils se sentaient bien par rapport au reste du groupe.





© Pando
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: DAY 02 - ETRE SOCIABLE Mer 7 Déc - 0:24



   
   Arielle & Shane
   Connais tes amis...ou ceux que tu pense l'être

L
e repas est un moment convivial. Du moins l'était il chez nous ? Nous passions souvent du temps autour de notre table à manger pour parler de nos journées respective, rire ensemble de nos aventures et mes aventures, parfois trouver des solutions à des petits problèmes ou se demander des services. Ces moments me manque cruellement. L'odeur sortant de la cuisine, mes sœurs aidant à mettre la table, mon père jouant à ce jeu stupide de la reine du soir, cachant un petit papier dans l'une de nos serviette de table. Celle qui l'obtenais avait le droit à un verre de jus de fruit à table ou un morceau plus gros de gâteau en dessert. C'était des moments précieux que je ne pense pas revoir un jour. Car dans ces conditions, comment créer un bon repas ? Comment jouer à ce genre de jeu quand certains mange dans de vieilles boites de conserves que l'on nettoie chaque jour et que les estomac grommelle sous la faim sans qu'on n'en parle car à quoi cela pourrait il servir de toute façon ?

La convivialité viens d'autre chose maintenant. Du regard des enfants heureux de se réchauffer, heureux de pouvoir redemander de la soupe et de s'entendre dire oui au lieu de non, nous n'avons plus rien, c’était tout. Combien de soir ai je du le dire à mes sœurs et voir leur regard attristé mais compréhensif. Cela me déchirait le cœur chaque fois, mais quand il n'y a plus de nourriture, plus de médicament...quand la seule chose à faire et patienter, raconter des histoires, prier pour que le lendemain soit plus doux...je repousse ce souvenir de la tête savourant la chaleur de la soupe glissant dans ma gorge, sa qualité nutritive. Les champignons ne sont pas si mauvais, agrémentés de choses et d'autres nous avons su en faire un repas correct. Je m'en vante d'ailleurs quelque peu à Shane, qui reste pour moi le chef du groupe. Je sais bien que Rick prend beaucoup de décision et qu'il aide beaucoup le groupe, mais ce n'est pas celui qui m'a sauvé, ce n'est pas celui à qui je dois tout.

Bien nous aurions pu faire ou avoir bien mieux pour le repas, mais c'est déjà un début non ? Il faudrait que l'on puisse piller des entrepôts, des supermarchés des choses qui n'ont pas encore était pillé...tout cela est arrivé si vite...puis il y a des choses auquel les gens ne pensent pas forcément. Les cantines scolaire. J'ai réussi à piquer quelques boites en fuyant mon poste d'enseignante c'est ce qui nous a permis de tenir deux ou trois jour. Une énorme boite de ravioli. On n'en pouvait plus des ravioli, mais aujourd'hui...je tuerai pour ça. Quoique le dessert devrait être une chose intéressante aussi, une jolie surprise pour qui saura l'apprécier. Ce qui semble être le cas de Shane qui semble déjà impatient. C'est une bonne chose et cela fait plaisir, même si ce n'est pas grand chose au final. Il me complimente et je hausse doucement les épaules reprenant une gorgée de ma soupe

«C'est un travail d'équipe. L'important c'est que les enfants aient le ventre plein et chaud »

je souri un peu, relance un sujet plus simple, passe partout et c'est ce que j'aime. Quelques mots peuvent emmener sur n'importe quel discussion. Mais le fait qu'il prenne des nouvelles de ma sœur me touche. Je ne m’empêcher de tourner la tête vers elle. Elle semble discuter avec les autres enfants en mangeant sa soupe. Ce n'est pas encore la fillette que j'ai connu, mais c'est mieux que ce qu'elle était un moment durant.

« On a eu peur après l'attaque...elle à eu du mal à dormir et moi aussi...mais ça va mieux maintenant... »

Je hausse un peu les épaules replaçant une mèche de cheveux derrière mon oreille

« L'important est qu'elle soit en sécurité...je ne me le pardonnerai pas si il lui arrivait quelque chose à elle aussi. »

Mon ton se durcit un peu, un mauvais souvenir...quatre en fait. Quatre mauvais souvenirs de personnes avec qui je n'en avais que des bon. Je revois la morsure a l'avant de Blanche...la gorge déchiquetée de Clara....la balle perdu qui a tuée Franny...la fièvre et la fatigue qui ont eu Dinah parce que je n'avais pas de médicaments...une larme roule sur ma joue et je l'essuie rapidement, souriant de nouveau à Shane comme si de rien

« Mais la journée était tranquille aussi, du nettoyage, de la cuisine. Il me manque plus qu'une classe et je pourrais croire être revenu à une journée normale. »

une façon simple de revenir au sujet de base, de faire oublier cette larme, de revenir sur une chose idiote tout en donnant une possibilité de discussion de plus.
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: DAY 02 - ETRE SOCIABLE Jeu 8 Déc - 1:31



❝Être sociable❞
Arielle & Shane


Tout ce que voulait Shane, c'était de protéger ses personnes au sein du campement. Rien de plus, rien de moins. Bon, c'était évident qu'il avait veillé jusqu'à maintenant plus sur Lori ainsi que sur Carl c'était normal, mais tous ces gens-là comptaient réellement pour lui. Et puis, l'union fait la force, sans les autres, on ne serait pas les plus forts avec ces rôdeurs qui étaient tellement nombreux ... Surtout que la plupart des personnes ne savaient pas vraiment se battre. Le but de Shane s'était de remédier à cela dans les prochains jours qui viennent avant qu'une autre attaque vienne à eux. Pourquoi ne pas dégager de ce campement pourri ? C'était provisoire tout cela en attendant les secours, mais les secours ne viendront jamais. Est-ce que les secours existaient toujours ? Sans doute pas ... De toute façon, ce n'était pas à Shane de décider pour l'ensemble du groupe s'ils devaient partir ou rester, cela devait se faire en consensus de groupe. Et puis, où-est-ce qu'ils iraient ? Est-ce qu'il y avait vraiment un autre endroit plus sécuritaire que ce petit campement en forêt ?

L'ancien flic était en train de manger une soupe au champignon autour du feu avec plusieurs autres survivants, mais c'était surtout avec Arielle qu'il mangeait ce soir. Pourquoi ? Eh bien disons que parce que la jeune femme avait décidé de lui parler, donc ils avaient tous les deux commencé à bavarder un peu. «C'est un travail d'équipe. L'important c'est que les enfants aient le ventre plein et chaud. » Elle avait raison, tout le campement faisait une grosse équipe. Certaines personnes s'occupaient des inventaires du stock, d'autres faisaient à manger, d'autres faisaient la lessive, d'autres surveillaient le camp et d'autres allaient chercher des vivres. Il y avait du boulot en grande quantité pour tout le monde. Tout le monde devait s'y mettre si on voulait tous survivre dans ce nouveau monde. Shane lui rendit son sourire et hocha positivement la tête comme quoi qu'elle avait raison sur ses propos. « On a eu peur après l'attaque...elle à eu du mal à dormir et moi aussi...mais ça va mieux maintenant... » C'était tout à fait normal, tout le monde avait eu peur après cette terrible nuit. Tous les morts qu'ils avaient  dû enterrer après cette journée ... C'était vraiment horrible. Plusieurs de bonnes personnes avaient été tuées. « L'important est qu'elle soit en sécurité...je ne me le pardonnerais pas s’il lui arrivait quelque chose à elle aussi. » Tout comme Shane avait voulu garder Lori et Carl en sécurité, sauf que maintenant, ce n'était plus maintenant à lui de le faire maintenant que son meilleur ami était de retour. « On va tout faire pour qu'on soit le plus en sécurité que possible. »  

L'ancien policier remarqua qu’une petite larme coula sur la joue de la demoiselle malgré le fait qu'un sourire apparut tout de suite après. Elle était émotive et c'était tout à fait normal avec tout ce qu'il se passait. Tout le monde avait perdu quelqu'un et les temps étaient difficiles. Devoir également tuer des personnes, même si elles sont mortes, n'était pas réellement une partie de plaisir. « Mais la journée était tranquille aussi, du nettoyage, de la cuisine. Il me manque plus qu'une classe et je pourrais croire être revenu à une journée normale. » Le trentenaire ria légèrement face à sa dernière remarque. Cela pourrait être chouette de faire une espèce de classe pour les gosses plus tard lorsqu'ils auront le temps et peut-être également plus de places. L'éducation était quelque chose d'important, pas ? Les enfants étaient l'avenir, mais leur éducation allait bien sûr devoir être changée avec tout ce qui passait dehors. « Faire une classe pour être quelque chose de sympa dans l'avenir. » Dans l'avenir ... est-ce que le monde en avait vraiment un ?




© Pando
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: DAY 02 - ETRE SOCIABLE Jeu 8 Déc - 13:44



   
   Arielle & Shane
   Connais tes amis...ou ceux que tu pense l'être

R
assurant. C'était un terme qui allait assez bien à Shane. Il trouvait les mots pour vous faire passer ce sentiment de crainte qui vous tort les intestins quand vous ne savez pas vraiment ce qui va advenir, il y a un avenir qui puisse advenir bien entendu. J'avais tenté de discuter avec lui, une chose qui me semblait plus simple sachant que je n'avais pas encore vraiment parlé avec les autres membres du groupe. Que ce soit par crainte ou manque de courage...voir de temps. J'étais devenu une femme craintive des autres humains et la confiance était une chose qu'il fallait maintenant obtenir de moi après un certain temps. Ce que bizarrement, Shane avait obtenu assez vite. Le fait de sauver ma petite sœur avait du lui donner un certain bonus de point que je n'avais pas forcément prévu dirons nous.

Mais nous parlons malgré tout, du groupe de l'équipe que nous sommes. C'est une chose importante que nous soyons un groupe, que nous nous entraidions et que chacun ai son propre rôle à jouer. Peut être que mon rôle évoluera. Peut être que j'apprendrais à faire autre chose que la lessive et la cuisine, la garde des enfants quand les autres mamans sont occupés. Qui sais ? Shane me promet de tout faire pour nous garder tous en sécurité. Ce qui me rassure de nouveau ouvrant une porte que je voulais aborder avec lui sans vraiment savoir comment l'aborder.

« Il faudrait que l'on apprenne à se défendre. J'ai perdu les seules armes que j'avais en tentant de défendre mes sœurs...je ne savais pas vraiment tirer ou...me battre à l'arme blanche. »

Ma pus grande erreur entre toutes. Penser que c'était inné, que je saurais utiliser ces armes sans avoir forcément appris. Idée stupide entre toute. On n'apprend pas à tirer avec un pistolet comme ça, même si mon père m'avait montré rapidement comment faire cela ne m'a pas appris à viser et le nombre de balles que j'ai perdu en cherchant à me protéger et a sauver les petites....ou ma faucille, l'instrument préféré de maman pour ses mauvaises herbes, restée coincée dans le corps d'une morte, que j'ai dû abandonnée, une fois de plus car il y avait trop de morts à nos trousses. Peut être aurais je du siphonner une voiture avant de partir pour avoir assez d'essence pour arriver ici en un seul morceau ? Mais je ne sais pas siphonner une voiture...encore une chose que je n'ai pas apprise, gentille petite institutrice que je suis, n'ayant jamais fait une seule chose de mal dans sa vie....au final ou en sommes nous ? Des voyous et des malfrats ont survécus aux morts quand les gentils comme moi cherche à bouffer les vivants...avons nous fait une erreur quelque part sur le chemin ?

C'est une bonne question, mais nous ne saurons jamais vraiment la réponse, pas plus que du pourquoi de cette épidémie et du comment c'est arrivé. Mais nous continuons la conversation, nous parlons de la journée et du fait qu'il ne me manquait plus qu'une classe. Shane parle de faire classe et je ris un peu.

« Ce serait sympa, mais je suis pas sur que les enfants apprécierons...ou que les maths et la géographie soit très utile dans ce monde pourrie...»

Qu'est ce que je pourrais bien leur apprendre après tout ? Compter oui c'est utile mais les fractions ? C'est les racines carrés ? La géométrie ? A quoi cela sera utile ? L'histoire et la géographie ? Le Français ? Ce sont des choses qui ont quelque peu disparu depuis l’avènement des morts.

«  Quant à la survie même...je ne suis pas la meilleure des profs...je serai plutot une élève avec de mauvaises notes... »
WILDBIRD
 
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: DAY 02 - ETRE SOCIABLE Ven 16 Déc - 20:24



❝Être sociable❞
Arielle & Shane


Même si Shane se sentait mal à l'aise depuis que son ancien partenaire était revenu, il ne le laissait pas paraître aux autres. En réalité, la seule personne qui savait que cela lui faisait du mal était Lori. Le repoussement de l'épouse de son mari après le retour de celui-ci était également un facteur qui faisait que la rage montait petit à petit en lui. Il lui en voulait énormément ... Ce n'était pas de sa faute s'il l'avait cru réellement mort ! Quelles étaient les chances que Rick revienne sain et sauf ici en plus ? Pas très haut et portant, il était bel et bien là aujourd'hui. Au grand malheur de Shane en tout cas. Personne ne se doutait de l'état que traversait l'ancien flic en se moment et c'était mieux ainsi. Il préférait garder sa frustration à l'intérieur même si à un moment donné, cela allait sortir petit à petit voir même éclater tout d'un coup. Si Arielle était aux courantes de son état, elle n'aurait peut-être pas décidé de parler à Shane ce soir. « Il faudrait que l'on apprenne à se défendre. J'ai perdu les seules armes que j'avais en tentant de défendre mes sœurs...je ne savais pas vraiment tirer ou...me battre à l'arme blanche. » Elle avait raison. Tout le monde au sein du campement devait apprendre à se défendre. C'était la meilleure solution pour la survie de tous. Enfin, quelqu'un qui pensait comme lui. « Je pense comme vous. Il faudrait commencer à vous entrainer tous ... D'ailleurs, j'ai appris à Nur deux ou trois trucs aujourd'hui concernant les armes à feux. » Répondit-il en ayant un léger sourire sur ses lèvres. Cela lui faisait du bien de voir que quelqu'un sur la même longueur d'onde que lui et qui voulait apprendre à se battre pour défendre les siens.

Si la jeune avait su manier les armes, peut-être que les choses se seraient passées autrement. Peut-être qu'elle aurait sauvé plus de vies. Tout aurait pu changer. Et c'était pour cela que l'ancien policier voulait les entraîner. Cela pouvait faire la différence. Sauf qu'ils devaient être prêts à se battre. « Ce serait sympa, mais je ne suis pas sûr que les enfants apprécieront...ou que les maths et la géographie soient très utiles dans ce monde pourri...» Lança-t-elle en riant légèrement suite à la conversation concernant de faire une classe pour les enfants. Il y avait tout de même plusieurs enfants au campement. Carl, Sophia, la jeune soeur d'Arielle et plusieurs autres. Encore une fois, elle avait raison. La géographie et ce genre de truc ne seraient pas vraiment utiles. Il faudrait plus adapter les cours avec le monde dans lequel on vivait aujourd'hui. Les entrainer au combat ? Peut-être pas nécessairement, mais leur dire les vraies choses, leurs dire de comment tuer les morts, comment réagir en cas d'attaque et ce genre de chose. « Disons qui faudrait adapter les cours avec le monde dans lequel qu'on vit désormais. » S'exclama Shane face à la réponse de la jeune femme. Il aurait pu aller plus loin que cela dans sa réponse, mais il ne trouvait pas cela nécessaire. De toute façon, cette idée ne serait pas pour tout de suite même si cela était une très bonne chose. «  Quant à la survie même...je ne suis pas la meilleure des profs...je serai plutôt une élève avec de mauvaises notes... » Shane ria légèrement à sa remarque. Non pas pour se moquer d'elle, mais seulement parce qu'il trouvait ça drôle un peu. Le trentenaire prit une autre bouchée de sa soupe qui était maintenant terminée. Cela faisait du bien de manger comme ça en étant assis et en relaxant un peu devant un feu. Peut-être qu'un jour, il ne pourrait plus du tout faire cela. « Le meilleur prof pour ça serait Daryl en terme de compétence, je crois ... Merci encore pour le repas, c'était vraiment bon. » Lança Shane tout en affichant encore une fois, un large sourire.




© Pando
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: DAY 02 - ETRE SOCIABLE

Revenir en haut Aller en bas


DAY 02 - ETRE SOCIABLE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» ❝aujourd'hui j'ai décidé d'être sociable ... ah tiens, salut connard !❞ ► BLYTHE
» ☂ Aujourd'hui, j'apprend à être sociable
» DAY 02 - ETRE SOCIABLE
» Et pourtant,il est loin d'etre un social-democrate
» Shaman Uruk + Etre des Galgals

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead - The MAD Project :: Au coeur des camps de Survie :: La Colline (Morgan)-