Forum RPG sur la série The Walking Dead
 
Votre forum, The MAD Project, ferme malheureusement ses portes !

Partagez|
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Day 04 - Quand qu'on s'énerve pour si peu

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Day 04 - Quand qu'on s'énerve pour si peu Ven 16 Déc - 2:55



❝Quand qu'on s'énerve pour si peu❞
Shane & Olivia
Tout allait pour le mieux au sein du campement depuis quelque temps déjà. Enfin mieux, il n'y avait pas eu une attaque d'une horde de rôdeurs comme il y a maintenant plusieurs jours. Est-ce que tout allait mieux pour autant ? Pas vraiment, enfin pas pour Shane. Depuis l'arrivé de son ancien partenaire au sein du camp, tout avait chamboulé si rapidement. Plusieurs autres personnes avaient rejoint le campement comme Olivia et cela devenait de plus en plus compliquer à gérer. Plus de bouches à nourrir, plus de débats de groupe et tout ceci énervaient Shane. Pourquoi ? Car il n'aimait pas qu'on n'écoute pas ses idées et lorsqu'on ne les exécutait pas. De plus, le trentenaire n'était plus réellement le « leader » du campement, ce qui l'agaçait. Il contenait toujours sa rage en lui, mais un bon jour, il allait finir par exploser c'était certain. Surtout que Shane savait qu'il avait raison. Ils devaient quitter ce campement pour un endroit plus sécuritaire ... Sauf que ... les autres préféraient parler et réfléchir à la place d'agir. Quelle connerie !

S'il y avait bien une chose qui encourageait l'ancien flic de rester dans le campement, c'était bien Olivia. C'était vraiment un hasard qu'il la recroise tout près du camp dans la forêt il y a deux jours à peine. Disons qu'il aimait beaucoup l'infirmière même si Shane ne savait pas trop comment considérer leur relation qu'ils avaient entre eux. Effectivement, tous les deux étaient assez proches, mais c'était assez compliqué. À cause du fait que le trentenaire ne l'ait jamais rappelé avant toute cette épidémie et qu'aujourd'hui, la blonde gardait sans doute une certaine rancoeur à cause de cela et il y avait aussi Lori. Enfin, la jeune femme ignorait tout de la relation de Shane avec l'épouse de son meilleur ami comme tout le monde, mais l'ancien policier ne pouvait pas totalement oublier ses sentiments qu'il avait également envers elle. Tout était si compliqué ...

Alors que l'infirmière n'avait même pas passé 24 heures au campement, hier, elle avait décidé de partir avec Daryl et d'autres en expédition pour trouver des vivres. Cela avait grandement surpris le trentenaire qu'Olivia se propose pour cette mission de ravitaillement. Elle venait à peine d'arriver ... Quoi, elle voulait faire ses preuves ? La jeune femme n'avait rien du tout à prouver ! Qu'est-ce qui ne tournait pas rond dans sa tête, elle ne pouvait pas se reposer un tout petit peu ? Cela énervait Shane qu'elle ait décidé de partir comme cela sans réellement savoir pourquoi cela l'avait mis dans cet état-là. Avait-il peur qu'elle ne revienne pas ? Que quelque chose de grave arrive ? Sans doute. Heureusement qu'Olivia était revenue. Aujourd'hui, en cette belle matinée ensoleillée, l'ancien flic avait décidé de faire part à Olivia de son énervement sur ce sujet. Shane sortit du camping-car, après avoir rangé du matériel et se dirigea vers Olivia qui était sur le bord de l'eau. Il se souvenait encore de ce jour-là quand qu'il avait frappé Ed Pelletier juste ici ... Bref, Shane s'approcha vers l'infirmière. « Tu peux me dire ce qui t'a pris de partir avec Daryl et les autres hier ? » Lança-t-il tout bonnement d'un ton très sérieux. En effet, l'ancien flic n'avait pas l'air de vouloir rire ... Sans doute que la blonde le prendrait mal, mais il voulait en discuter même si ça risquait de faire des étincelles. Heureusement, personne n'était vraiment près d'eux pour le moment, à l'exception de deux survivants qui était sur un canot en train de pêcher au bout milieu du lac.




© Pando
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Day 04 - Quand qu'on s'énerve pour si peu Ven 16 Déc - 16:26

“ shane&olivia ♦ Quand qu'on s'énerve pour si peu „

Olivia était près du lac, en train de laver deux de ses débardeurs. Ils étaient plein de sang, à cause d’hier et de la mission de ravitaillement qui avait finalement virer à une mission de sauvetage plutôt. Quelle journée, elle était plutôt contente et fière d’avoir pu sauver cette pauvre famille mais aussi d’avoir pu aider le groupe dont elle faisait partie maintenant. La jeune femme n’était pas de celle qui voulait rester à rien faire, bras croisés et à attendre que ça passe. Jamais de la vie. Elle, elle voulait aider, se montrer utile et puis de toute façon si on ne faisait rien dans ce campement on s’ennuyait vite. Alors oui, elle s’était proposée hier pour partir dans cette mission avec Daryl et Nur. Oui, elle avait foncé presque tête baissée. Mais sans regrets. Elle ne s’attendait pas du tout à ce que ça se passe comme ça, qu’ils voient cette grange en feu et ces rôdeurs de partout, mais de toute façon, la vie allait être souvent comme ça non? Alors autant se jeter dans le bain et prouver qu’on pouvait survivre et faire face à ce renouveau. C’était comme ça qu’Olivia voyait les choses et elle en était plutôt fière. Certes, elle avait failli se faire mordre plusieurs fois mais elle s’en était sortie. Elle était vivante et tout le monde allait bien.

D’ailleurs, elle était heureuse depuis hier. Heureuse pas dans le sens où le monde dans lequel ils vivaient allait mieux, mais dans le sens où il faisait beau, limite chaud… Qu’elle avait échappé à une horde de rôdeurs hier, qu’elle avait sentie l’adrénaline monter en elle… Et que là, pour l’instant, tout ce qui préoccupait la jeune femme c’était de laver tranquillement son linge au beau milieu d’un lac. Elle observait de temps en temps le canot qui était au centre de l’étendu d’eau. Deux compatriotes essayaient de pêcher. Elle priait pour qu’ils y arrivent, comme ça ils auraient un bon déjeuner à midi. Le soleil tapait doucement sur la peau d’Olivia alors qu’elle frottait les morceaux de tissus entre eux. Le sang et la terre commençaient à partir. Tant mieux, parce qu’elle n’avait pas sa penderie énorme remplie de vêtements qui était resté chez elle. Non, elle n’avait que trois-quatre vêtements qui se couraient après.

Alors qu’elle essorait son débardeur, la jeune infirmière entendit des bruits de pas derrière elle. Ils se rapprochaient d’elle assez rapidement et elle pu aisément deviner que ce n’était pas un rôdeur vu à quel point c’était rythmé et précis. Elle ne se retourna donc pas tout de suite, continuant d’être concentrée sur son linge. La voix lui dira tout de suite à qui elle allait avoir à faire. « Tu peux me dire ce qui t’a pris de partir avec Daryl et les autres hier ? » Ok. C’était Shane. Et visiblement, vu son ton de voix, il n’avait pas l’air d’être heureux lui aujourd’hui. Toujours agenouillée près de l’eau, Olivia finit par se retourner et lever son visage sur le policier qui se tenait devant elle. D’accord, il n’avait pas l’air de rigoler. Fronçant ses sourcils, elle lâcha un léger rire, ne voyant pas trop où Shane voulait en venir avec cette question. « Comment ça qu’est ce qui m’a pris? J’ai voulu me montrer utile alors je me suis proposée c’est tout. » Elle répondit le plus naturellement du monde en haussant les épaules. « Pourquoi tu me demandes ça? » Elle ajouta, l’air de rien, avant de se concentrer à nouveau sur son linge, l’air totalement calme.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Day 04 - Quand qu'on s'énerve pour si peu Ven 16 Déc - 19:17



❝Quand qu'on s'énerve pour si peu❞
Shane & Olivia
Un jour tout allait bien et le jour suivant tout allait mal. C'était souvent comme cela ces temps-ci avec Shane surtout que les longs débats de groupe commençaient à l'énerver petit à petit. Parler ne servait absolument à rien. Pourquoi avait-il l'impression qu'il était le seul à être prêt à agir et faire les choses ? Sans doute parce que c'était vrai ... C'était pareil avec Olivia, à un moment tout allait pour le mieux et à un autre moment, tout allait mal. Pourquoi Shane s'énervait pour si peu ? Qu'elle soit partie avec les autres pour chercher du ravitaillement, c'était son choix. L'infirmière n'avait pas à avoir la permission du trentenaire. Il ne pouvait pas s'empêcher de se frustrer à cause de ça. La blonde n'avait aucun compte à lui rendre après tout ... C'était surtout le fait qu'elle venait d'arriver au campement et puis elle part tout de suite à une mission dangereuse. L'ancien flic trouvait que ce n'était pas à elle de faire ça.

Shane s'était dirigé vers elle alors qu'elle se tenait près du lac sans doute pour nettoyer ses propres vêtements. L'ancien policier avait été direct et droit au but, même pas un « bonjour, ça va aujourd'hui ? » Non rien de tout ceci, il voulait être franc et que la conversation parte immédiatement dans le vif du sujet. C'était souvent comme ça lorsqu'il était un peu énervé. Suite à ses mots, la jeune femme se retourna vers lui tout en restant agenouillée et l'observa un court instant. Elle lâcha même un petit rire alors que l'ancien flic n'avait pas l'air du tout de plaisanter. Olivia devait trouver la situation vraiment bizarre donc. « Comment ça qu’est-ce qui m’a pris? J’ai voulu me montrer utile alors je me suis proposée c’est tout. » Répondit-elle tout en haussant les épaules. « Pourquoi tu me demandes ça? » Son regard était plus attentif sur ses vêtements plutôt que d'être sur Shane. Bon, c'était normal, le trentenaire l'avait un peu dérangé, mais bon ce n'était pas ça l'important. Il s'agenouilla près d'elle pour être à sa hauteur tout en fronçant les sourcils et en passant une main dans son visage avant de commencer à parler. « Tu viens à peine d'arriver pour repartir en mission. T'aurais pu prendre le temps pour te reposer un peu ... » S'exclama Shane tout en le regardant même si la jeune femme avait le regard ailleurs. Il avait eu peur qu'il lui arrivé quoique ce soit c'était certain et même s'il était heureux qu'elle soit revenue saine et sauve, l'ancien flic était frustré de tout ça. « T'as absolument rien à prouver à personne .... C'était dangereux. » Le danger était constamment partout, mais les missions de ravitaillement étaient sans doute les plus périlleuses. Traverser la ville remplie de mort, ce n'était pas quelque chose de très sécuritaire, disons même si c'était nécessaire pour la survie de tout le monde. Et puis, Shane trouvait que la blonde n'était pas prête comme la plupart des personnes. Il se souvenait encore du jour qu'il l'avait trouvé dans la forêt, pas très loin du camp. La jeune femme avait été horrifiée, car l'ancien flic avait fait le nécessaire sur une jeune femme morte. Certes, c'était un petit détail, mais le jour qu'elle hésitera à le faire, cela pourrait lui être fatale. Olivia allait sans doute le trouver gonflant de vouloir jouer le protecteur vis-à-vis elle, mais il s'en foutait.




© Pando
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Day 04 - Quand qu'on s'énerve pour si peu Ven 16 Déc - 20:52

“ shane&olivia ♦ Quand qu'on s'énerve pour si peu „

Olivia se demandait bien pourquoi Shane venait lui parler de ça, sur ce ton, et en prenant son air bien sérieux. Ca ne faisait pas si longtemps que ça qu’elle connaissait le policier, mais elle commençait à bien le cerner en fait. Dès que quelque chose ne lui plaisait pas, ça se voyait directement . Et là, apparemment et elle ne savait même pas diable pourquoi, il n’avait pas apprécier qu’elle parte en mission de ravitaillement avec Nur et Daryl. Ce n’était pas ses affaires de toute façon. Mais bon, vu qu’il voulait savoir, elle lui avait répondu calmement. D’un côté, ça avait titillé la jeune femme le ton que le policier avait pris. Mais comme elle voulait rester tranquille et zen en cette belle matinée, elle avait pris sur elle et elle lui avait répondu sans s’énerver. Puis elle avait continué à laver ses vêtements, l’air de rien. De toute façon, il se pointe en ne disant ni bonjour ni merde, alors elle voyait pas pourquoi elle prendrait la peine de lui accorder un minimum d’importance. Et elle était déjà occupée avant qu’il n’arrive.

Sauf qu’apparemment la réponse que lui donna Olivia ne lui suffisait pas. Du coin de l’oeil, la jeune femme le vit s’agenouiller près d’elle et sentit son regard bien posé sur elle. Elle fit comme si de rien n’était et continua de frotter ses tissus, sans lui jeter un regard pour l’instant. « Tu viens à peine d'arriver pour repartir en mission. T'aurais pu prendre le temps pour te reposer un peu … » Elle s’était reposée. La nuit qu’elle avait passé dans la tente du policier. Elle avait dormi comme un vrai bébé. Elle s’était sentie en sécurité près de Shane et vu qu’elle avait eu des nuits à rattraper, elle avait dormi tout du long. Sans interruption. Alors bon, elle n’allait pas rester la journée à ne rien faire, ou faire la sieste alors que d’autres travaillent dur pour la survie du groupe. Non, ce n’était pas du tout son genre. Mais Olivia ne répondit rien. Pour l’instant. Puis Shane semblait ne pas avoir terminé non plus. « T'as absolument rien à prouver à personne .... C'était dangereux. » Olivia finit par arrêter de frotter les vêtements entre eux en soupirant un bon coup avant de tourner son regard sur Shane qui se trouvait près d’elle. Là, c’est bon, il l’avait cherché. « Je n’ai pas besoin de prouver quelque chose à qui que ce soit c’est clair? Tout ce que je voulais faire, c’était aider. AI-DER Shane! J’ai bien compris que c’était dangereux, je l’ai vu, j’y étais. Mais quoi? Le monde est dangereux maintenant alors tu vas pas m’empêcher de faire ce que je veux soit disant parce que c’est dangereux, parce que ça le sera tout le temps! » Elle s’exclama, le fixant un peu sévèrement, avant d’ajouter, « Tu n’es ni mon père, ni mon frère… ni mon petit ami. Alors sois gentil et tais toi. » Elle savait qu’elle était allée un peu loin pour le coup, mais c’était parti tout seul. Il l’avait cherché, dommage pour lui.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Day 04 - Quand qu'on s'énerve pour si peu Ven 16 Déc - 21:22



❝Quand qu'on s'énerve pour si peu❞
Shane & Olivia
L'ancien flic aurait pu s'abstenir d'avoir ce ton, de lui parler de tout ça et tout aurait pu continuer comme sur des roulottes avec Olivia. Enfin, au moins comme les derniers moments qu'ils avaient eux dans la tente de Shane. Une atmosphère plus amicale, calme et apaisée. Sauf que non, le trentenaire n'était pas capable de se taire et avait trouvé cela complètement idiot de sa part de partir comme ça pour cette mission. Glenn, qui connaissait bien la ville ou encore T-Dog ou même Rick qui savait tout tirer aurait été plus qualifié que la jeune femme pour y aller. Sauf que non, on en voyait une infirmière sur le front. Qui plus est, une infirmière que Shane aimait bien. Comme c'était ridicule tout ça. La blonde n'avait pas ce qu'il fallait pour ce genre de mission. Pas pour l'instant du moins. Elle ne savait sans doute pas très bien tirer et n'était pas réellement prête à tuer les morts qui ne bougeaient pas encore ... Tout ceci était des facteurs qui réduisaient son espérance de vie.  Tout d'un coup, la jeune femme arrêta de frotter ses vêtements qu'elle nettoyait et se retourna face à Shane. Son visage en disant long et elle ne semblait pas vraiment appréciée le ton qu'avait utilisé l'ancien flic ni ses mots. « Je n’ai pas besoin de prouver quelque chose à qui que ce soit c’est clair? Tout ce que je voulais faire, c’était aider. AI-DER Shane! J’ai bien compris que c’était dangereux, je l’ai vu, j’y étais. Mais quoi? Le monde est dangereux maintenant alors tu vas pas m’empêcher de faire ce que je veux soi-disant parce que c’est dangereux, parce que ça le sera tout le temps! Tu n’es ni mon père, ni mon frère… ni mon petit ami. Alors sois gentil et tais-toi. » Lança-t-elle d'un ton très sévère et plutôt sérieuse. WOW ! Le trentenaire s'était attendu à ce genre de réponse, mais peut-être pas aussi abusé ..

Shane détourna son regard en riant très légèrement face à ce que la blonde venait de lui dire tout en se passant une main dans ses cheveux. C'était vrai que le trentenaire n'était rien de tout ça, mais quand même. Il se sentait un peu repoussé comme l'avait fait Lori à son égard. Soit qu'il n'avait pas de chance, soit que c'était lui qui foirait tout. Même sa relation avec son meilleur ami était au point mort. Il restait pratiquement que le petit Carl avec qu'il s'attendait bien et même là, ce n'est qu'un gamin ... Un gamin que Lori ne voulait plus que Shane s'approche. Super génial tout ça ... « T'avais pas ta place là-bas ! Ni les compétences pour y aller. Tu n'es pas prête à ça. T'es une infirmière merde, c'est comme ça que tu peux aider. On a besoin de toi ici, pas loin du campement bon sang ! C'était complètement stupide de ta part ! » S'exclama Shane d'un ton tout aussi sévère qu'elle. Les médecins, les infirmiers et tout ça, cela ne courait plus les rues. On en avait grandement besoin au sein du campement, pas pour faire la guerre et aller chercher des vivres ...  L'ancien flic soupira légèrement suite à ses mots comme pour reprendre un peu son souffle et se redressant. « C'est bon je me tais. » C'était ce qu'elle voulait après tout et Shane avait dit tout haut ce qu'il pensait. Restait maintenant à voir comment qu'Olivia allait le prendre.




© Pando
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Day 04 - Quand qu'on s'énerve pour si peu Ven 16 Déc - 21:46

“ shane&olivia ♦ Quand qu'on s'énerve pour si peu „

D’accord, Olivia y était allée un peu fort. D’accord, peut être qu’il ne faisait que s’inquiéter mais mince, il fallait qu’il arrête de se la jouer gros bonhomme, gros dur, qui sait absolument tout sur tout. Elle faisait ce qu’elle voulait encore! Elle était majeure et vaccinée, sa vie l’appartenait. Puis elle l’avait choisi, ce n’était pas comme si on l’avait forcée. Elle ne comprenait pas pourquoi il réagissait comme ça. Surtout que la jeune femme était revenue saine et sauve, rien ne lui était arrivé. Elle avait su se défendre et elle était très fière d’elle pour le coup. Elle qui pensait passer une matinée tranquille, aller aider les autres femme à cuisiner pour midi, ou même s’améliorer à tirer au pistolet… Là il lui avait grandement gâché son début de journée. D’accord, elle avait haussé le ton sur lui mais elle en avait ressenti le besoin.

En tout cas, ce que la jeune femme venait d’exclamer faisait rire le policier. Vraiment? Olivia sentit son ventre se serrer. Il était en train de se moquer d’elle? Pas lui, pas Shane. Pas l’homme qu’elle n’appréciait que trop dans ce campement. Mais si, il avait ri. Très légèrement mais il l’avait fait. La jeune femme ravala sa salive pour ne pas ajouter une couche supplémentaire à ce qu’elle avait déjà dit. Mais ce fut Shane qui se défoula à son tour. « T'avais pas ta place là-bas ! Ni les compétences pour y aller. Tu n'es pas prête à ça. T'es une infirmière merde, c'est comme ça que tu peux aider. On a besoin de toi ici, pas loin du campement bon sang ! C'était complètement stupide de ta part ! » Olivia resta un instant bouche bée. Elle le fixa, complètement stupéfaite par son comportement. Ok, elle avait commencé à hausser le ton mais c’était lui qui était venu lui chercher des noises d’abord. Et maintenant il se permettait presque de lui donner des ordres? De rester à sa place? Parce que sa place était celle d’être « infirmière » ? Non mais c’était quoi son problème exactement? Elle l’observa se redresser, toujours immobile. « C'est bon je me tais. » Oui, quand ça l’arrangeait. Mais là, il avait touché un point sensible de la jeune femme. Elle avait un tempérament calme à la base, mais il ne fallait pas non plus la chercher. Et là, Shane avait gagné le gros lot pour le coup. Elle finit par se redresser, entraînant ses vêtements complètement mouillés avec elle. Elle s’en foutait maintenant de ses débardeurs, tout ce qui l’intéressait, c’était d’envoyer le policier paître. « Va te faire foutre Shane. » Dit-elle très distinctement et très sérieusement en le fixant droit dans les yeux, avant de le dépasser, le poussant un peu au passage prête pour aller étendre ses vêtements au soleil un peu plus loin.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Day 04 - Quand qu'on s'énerve pour si peu Sam 17 Déc - 3:04



❝Quand qu'on s'énerve pour si peu❞
Shane & Olivia
C'était peut-être pour cette raison que les personnes voyaient Rick comme un meilleur leader que Shane. Car celui-ci disait tout haut ce qu'il pensait, la vérité directe et il n'y allait pas par quatre chemins. Pourtant, c'était ce qu'il fallait faire aujourd'hui ... D'accord, l'ancien flic n'était pas toujours très habile pour garder son calme et le dire disons d'une façon plus ... délicate, mais bon, il en avait assez vu durant ça vie qu'il savait très bien qu'une personne retenait ce que l'on lui disait lorsque c'était plus brusque et brutal. Et puis, Shane avait tout de même de la difficulté à se contrôler sur sa colère. En temps normal, le trentenaire n'aurait jamais agit comme cela envers l'infirmière. C'était l'une des personnes voir même la personne qu'il aimait le plus au sein du campement maintenant. Pourtant, il avait été brusque avec elle. Pourquoi ? Car il voulait qu'elle comprenne qu'elle était plus utile au sein du campement. La jeune femme était vraiment un atout majeur pour le groupe même si elle ne s'en rendait pas compte dû à ses compétences médicales, mais pour ce faire, il fallait que l'infirmière reste au campement. Seulement voilà, Olivia ne voulait pas de ça ou bien elle ne voulait pas le voir comme ça.

Soudainement, la belle blonde se redressa en ayant en main ses débardeurs blancs tout mouillés. Elle avait l'air pressé de partir tout d'un coup. Shane se sentait un peu mal, mais il ne regrettait pas. Si la jeune femme ne comprenait pas tout de suite, un jour elle finira par comprendre. « Va te faire foutre Shane. » Lança-t-elle soudainement tout en se retournant vers lui et en le fixant droit dans les yeux. Le trentenaire fut bouche bée par ses paroles. Disons qu'il ne s'attendait pas de telle insulte. Est-ce qu'il le méritait ? Peut-être bien, mais cela lui faisait vraiment bizarre d'entendre ses mots sortir de la bouche de la jeune femme. Elle commença à marcher pour le dépasser tout en le poussant légèrement au passage. Shane faisait que l'observer partir tranquillement tout en ayant un faux rire léger qu'Olivia ne pouvait sans doute pas entendre. Il se secoua la tête avant de commencer à marcher d'un pas assez rapide pour la rattraper. « Ça y est ... tu m'insultes maintenant ? » Répliqua Shane tout en marchant en avant d'elle de reculons pour pouvoir observer le regard de l'infirmière d'un ton moins fort. « Si pendant le temps que tu étais partie là-bas, que quelqu'un se serait blessé ici ... Qui aurait pu le soigner, hein ? TOI, mais tu n'aurais pas été là ! C'est ce que je veux que tu comprennes. » Bon d'accord, il y avait également Dimitri, mais il ne pouvait pas toujours gérer tout seul.  Il avait donné seulement cet exemple pour qu'Olivia comprenne la vision des choses de Shane. Et puis, l'ancien flic n'avait tout de même pas tout dit. Il s'était beaucoup inquiété pour elle. C'était également l'une des raisons qui le mettait dans tous ses états. Le trentenaire voulait la protéger du mieux qu'il le pouvait ...



© Pando
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Day 04 - Quand qu'on s'énerve pour si peu Sam 17 Déc - 10:43

“ shane&olivia ♦ Quand qu'on s'énerve pour si peu „

Olivia y était allée un peu fort peut être. Elle avait insulté Shane, mais c’était vraiment parce qu’il l’avait poussée à bout. Elle avait sentie la rage monter en elle et c’est tout ce qu’elle avait trouvé à dire pour qu’il arrête. Il n’avait aucun droit à lui dire tout ça, c’est vrai quoi, elle croyait entendre sa mère. Et encore sa mère savait que la jeune femme avait déjà trente ans, que c’était déjà une grande fille et qu’elle faisait ce qu’elle voulait. D’ailleurs elle aurait préféré que ce soit sa mère qui lui dise tout ça. Comme ça, elle serait vivante et avec dans ce campement. Mais ce n’était pas le cas, la jeune femme ne savait toujours pas où se trouvait sa mère ainsi que sa soeur. Mais c’était Shane là, qui montait sur ses grands chevaux en prétextant qu’elle servait plus ici qu’en dehors du campement. Ce n’était pas à lui de juger ça, et la jeune infirmière lui avait bien fait comprendre. En lui disant ça et en partant, elle espérait bien qu’il comprendrait. Mais elle commençait vraiment à connaître le policier et elle savait intérieurement que ce n’était pas terminé comme discussion. Surtout après qu’elle lui ai balancé cette insulte.

Alors qu’elle marchait d’un pas décidé vers un arbre qu’elle avait déjà distingué pour étendre ses vêtements, elle se fit rapidement rattraper par Shane qui se positionna en face d’elle, marchant à reculons pour lui faire. De toute façon, ce n’était pas ça qui allait arrêter Olivia, qui continuait de marcher tout en essayant d’éviter le regard du policier. « Ça y est ... tu m'insultes maintenant ? » Elle ne répondit rien, toujours son regard fixé vers l’arbre qu’elle voulait atteindre pour ses débardeurs. « Si pendant le temps que tu étais partie là-bas, que quelqu'un se serait blessé ici ... Qui aurait pu le soigner, hein ? TOI, mais tu n'aurais pas été là ! C'est ce que je veux que tu comprennes. » La jeune femme termina par s’arrêter net aux paroles du policier. Elle prit un air exaspéré et leva les yeux au ciel avant de répondre, « Et si Daryl ou Nur s’était blessé en mission?! Qui aurait pu les soigner? Ca revient au même Shane! Je pourrais jamais être là partout pour soigner les gens! » Elle dit d’un ton précipité, avant de soupirer un bon coup en passant sa main libre dans ses cheveux pour les repousser en arrière. « Je fais ce que je veux ok? C’est pas toi qui va m’en dissuader. » La jeune femme hésita un instant, fixant Shane, mais elle se lança tout de même, d’un ton plus tranquille mais ferme. « Tu n’es… personne pour me dire quoi faire. » Elle mentait à moitié quand elle lui dit ceci. C’est vrai, ils n’avaient pas vraiment de relation à proprement parlé. Mais pourtant elle l’appréciait et même beaucoup.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Day 04 - Quand qu'on s'énerve pour si peu Sam 17 Déc - 12:47



❝Quand qu'on s'énerve pour si peu❞
Shane & Olivia
Fallait croire que Shane ne pourrait pas faire changer d'idée l'infirmière. Tant pis, il aurait au moins essayé. Il était bien vrai que l'ancien flic ne pouvait pas toujours la protéger surtout si elle sortait du campement. Bon d'accord, il pouvait comprendre que la jeune femme voulait aider et sortir du camp un peu. Seulement voilà, il aurait aimé qu'elle prenne un peu plus de ... temps voilà. La blonde ne savait même pas encore comment ça fonctionnait ici et ne connaissait pas les autres alors pouf, elle part en mission. C'était un peu con ... Heureusement que Daryl était là pour cette mission, car sinon il aurait pu se passer quelque chose de grave. C'était bien l'un des seuls que Shane sentait qu'il était parfaitement à l'aise pour sa survie. C'était sans doute pour cette raison que l'ancien policier l'appréciait un peu même s'il détestait au plus haut point son raciste de grand frère.

Finalement, Olivia arrêta d'avancer après les paroles de Shane. Le trentenaire s'arrêta net également pour rester en face d'elle. Il l'observa attentivement en étant impatient de voir ce qu'elle allait lui répondre. « Et si Daryl ou Nur s’était blessé en mission?! Qui aurait pu les soigner? Ca revient au même Shane! Je pourrais jamais être là partout pour soigner les gens! » À vrai dire, il l'avait vu venir cette réponse. Sauf que sur le « terrain », disons hors du campement, parfois on n'avait pas toujours le temps de s'arrêter pour soigner les malades .. Ni un endroit sécuritaire pour le faire. Sauf que l'ancien policier se retient de dire cela parce que cela ne servait plus à rien. Olivia allait le prendre encore un plus pour un égoïste et de toute façon, elle était vraiment têtue ... Un peu comme lui en fait. « Je fais ce que je veux ok? C’est pas toi qui va m’en dissuader. » Shane voyait bien que cela ne servait à rien. Il hocha légèrement la tête à quelques reprises comme s'il avait compris, mais qu'il n'était toujours pas convaincu. N'était pas convaincue que la jeune femme ait pris la bonne décision. Enfin, c'était une chose du passé, mais elle allait sans doute recommencer ... « Tu n’es… personne pour me dire quoi faire. » L'ancien flic l'observa d'une mine plutôt surprise, voire même ... triste d'entendre cela. Par le ton d'Olivia, elle n'avait pas vraiment l'air de lui mentir. Bien sûr, l'infirmière avait dit par impulsivité de la situation, car tout ceci l'énervait, mais cela ne voulait pas dire que c'était faux. Lorsqu'on est en colère, il y avait souvent une part de vérité ... Bon d'accord c'était vrai qu'officiellement, il n'avait rien entre eux, mais le trentenaire avait espéré qu'elle ressente quelque chose au plus profond d'elle. « T'est sérieuse là ? » Ce fut les seuls mots que Shane avait réussi à trouver de mieux à dire sur le coup. L'ancien policier serra ses poings aussi fort qu'il le pouvait en regardant les alentours. D'abord Lori et maintenant Olivia ? « D'accord, fais ce que tu veux. C'est plutôt à toi d'aller te faire foutre. » Continua finalement l'ancien flic tout en recommençant à marcher et en la contournant. La bousculer comme l'avait faite ? Non, cela ne servait à rien. Shane marchait droit devant lui. Qu'est-ce qu'il avait devant lui ? Il avait la forêt même s'il avait encore plusieurs mètres à faire pour s'y rendre. Peu importe où qu'il aille, il s'en fichait. La seule chose c'est que ça serait sans doute une première pour lui s'il s'enfonçait dans la forêt sans équipement.




© Pando
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Day 04 - Quand qu'on s'énerve pour si peu Sam 17 Déc - 13:13

“ shane&olivia ♦ Quand qu'on s'énerve pour si peu „

Oui, Olivia avait menti. Shane était le seul qu’elle connaissait ici. Il était le seul en qui elle pouvait accorder sa confiance, le seul qu’elle appréciait vraiment. Et elle l’appréciait. Même un peu trop depuis qu’elle avait passé la nuit avec lui avant tout ce chaos, toute cette épidémie. Mais la jeune femme avait tellement était déçue par son comportement, par le fait qu’il ne lui donne aucune nouvelle qu’elle avait décidé de ne pas lui montrer trop de ce qu’elle ressentait au plus profond d’elle. C’était une façon de se protéger, plus ou moins. Elle s’était forgée une carapace et s’était mis en tête de l’oublier. Sauf qu’elle ne pouvait pas, maintenant elle se retrouvait dans le même campement que lui. Et même si ses pics de rage la surprenait souvent, elle n’allait pas se voiler la face. Elle continuait de l’aimer. Alors sur ce coup de colère, elle lui avait sorti qu’il n’était rien pour elle. Parce qu’elle ne voulait pas souffrir, c’est tout. Et elle voulait aussi surtout qu’il lui lâche les baskets avec cette histoire de mission à la noix. Mince, elle était revenue saine et sauve, qu’est-ce qu’il lui fallait de plus! Il n’était rien arrivé de grave et Shane n’arrivait pas à se mettre ça dans la tête. Alors oui, ses mots avaient peut être dépassés sa pensée. Mais elle l’avait dit.

Le visage du policier changea lorsqu’Olivaie annonça ses dernières paroles. Il avait l’air surpris et… triste? Non, quand même! « T'est sérieuse là ? » Non elle n’était pas sérieuse. Pas du tout. Mais têtue comme elle était, la jeune femme ne répondit rien. Elle resta juste là, à l’observer, ne sachant pas trop comment il allait réagir. « D'accord, fais ce que tu veux. C'est plutôt à toi d'aller te faire foutre. » La gorge d’Olivia se serra un peu suite aux paroles de Shane. Elle ne bougea strictement pas quand il passa à côté d’elle pour la contourner et continuer sa route. Elle le suivit juste du coin de l’oeil, ne sachant pas trop quoi faire pour l’instant. Ses vêtements mouillés étaient toujours dans sa main, des gouttes tombant sur le sol. Elle finit par se retourner à moitié, suivant Shane du regard alors qu’il se dirigeait vers l’extérieur du campement. Vers la forêt. Elle souffla un peu, pas vraiment à l’aise avec ce qui venait de se produire. Puis elle hésita. Le rattraper? Ou le laisser vaquer à ses occupations? Il allait quand même dans la forêt… Puis il n’avait pas l’air d’avoir de quoi se défendre sur lui quand elle l’avait vu tout à l’heure. Puis la jeune femme se décida. Elle alla rapidement à cet arbre, enfin, pour étendre de façon plus que bancale ses débardeurs. De toute façon, elle voulait juste que ça sèche, elle n’allait pas défiler avec après. Puis elle se retourna pour voir que Shane avait presque disparu dans la forêt. Elle n’hésita plus et commença à courir dans sa direction. « Shane! » Elle s’exclama avant d’arriver vers lui. Elle lui attrapa le bras pour le forcer à se retourner vers elle, pendant qu’elle reprenait un peu son souffle, « Je… excuse moi. » Dit-elle dans un souffle, en le regardant un instant avant de regarder ses doigts pour ne pas vraiment avoir à affronter son regard, « Je me suis mal exprimée, je voulais pas… dire ça comme ça… alors voilà... » Elle haussa les épaules, ne sachant pas trop quoi dire de plus pour l’instant. Elle ne voulait juste pas qu’il aille tête baissée dans cette forêt à cause d’elle. Elle ne voulait pas non plus qu’il pense qu’elle s’en foutait de lui. Mais c’était juste dur à avouer.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Day 04 - Quand qu'on s'énerve pour si peu Sam 17 Déc - 14:01



❝Quand qu'on s'énerve pour si peu❞
Shane & Olivia
Les derniers mots de la belle l'avait beaucoup étonné. Tellement que Shane avait tout simplement envie de dégager de sa vue. Pourquoi cela l'énervait autant ? Il ne pourrait même pas lui-même l'expliquer. C'était le même genre de sentiment qu'il avait envers Lori. Le sentiment qu'il avait évité toute sa vie ... Et pourtant, aujourd'hui cela arrivait. Au pire des moments en plus en pleine apocalypse. Peut-être qu'en fait, il avait besoin de cela pour continuer à vivre ? Pour avoir un peu d'espoir de continuer. Sauf que ce sentiment le rendait stupide et il le savait. L'ancien flic n'aurait jamais été autant énervé après l'infirmière s'il ne l'aimait pas autant. Tout ça était tellement compliqué pour lui. Shane avait décidé de partir, ne la laissant même pas le temps de lui répondre alors que la jeune femme semblait plutôt étonnée par l'ampleur de la situation. Le trentenaire en était le premier étonné. Il ne s'attendait pas à ce qu'il s'insulte de la sorte chacun leur tour. L'ancien policier marchait droit devant lui en serrant les poings et ne regardant pas derrière pour voir si Olivia allait le suivre ou pas.

Finalement, la blonde avait décidé de le rejoindre après avoir déposé ses débardeurs à cet arbre qu'elle avait observé un peu plus tôt. « Shane! » Répliqua-t-elle alors qu'elle venait pour le rejoindre en courant. Sauf que Shane n'arrêta pas et faisait comme s'il ne l'avait pas entendu. D'accord, c'était peut-être idiot de sa part, mais l'ancien flic ne voulait pas que cette conversation dégénère davantage. Il était tellement en colère ... Olivia arriva auprès de lui et attrapa son bras pour l'empêcher de continuer d'avancer. Shane s'arrêta alors brusquement et tourna la tête vers elle pour la regarder. Allait-elle l'insulter une nouvelle fois ? « Je… excuse moi. » Lança-t-elle dans un souffle en le regardant pour au final, regarder autre chose. Elle n'avait pas l'air très à l'aise de la situation tout comme lui d'ailleurs. Il sentait que lui aussi devait faire des excuses. Après tout, c'était lui qui avait débarqué tout énervé sauf qu'il ne le fit pas, pas tout de suite en tout cas. Shane faisait que l'observer même si l'infirmière évitait son regard. « Je me suis mal exprimée, je voulais pas… dire ça comme ça… alors voilà... » Continua Olivia tout en haussant légèrement les épaules. Qu'est-ce qu'elle avait voulu dire alors ? Ce n'était pas très clair dans la tête de Shane ... Il se racla légèrement la gorge avant de lâcher, un léger soupire, comme pour essayer de se calmer un peu. « Excuse-moi ... c'est ma faute. » Son ton était un peu plus bas que tout à l'heure, mais il n'était tout de même pas parfaitement calme. Pas encore du moins. « Tu voulais dire quoi alors ? » La question ultime que le trentenaire lui posa. Il était curieux de savoir à quoi la jeune femme avait fait allusion tout à l'heure. Quoique c'était peut-être tout simplement des paroles en l'air, mais au vu de sa réponse et de ses excuses, il semblait avoir tout de même quelque chose derrière ça.



© Pando
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Day 04 - Quand qu'on s'énerve pour si peu Sam 17 Déc - 18:55

“ shane&olivia ♦ Quand qu'on s'énerve pour si peu „

Quelle histoire. Olivia qui voyait cette journée démarrer sur les chapeaux de roues pour une fois depuis que l'épidémie était lancée, elle devait maintenant s'engueuler avec Shane. Comme quoi, il n'y avait pas un jour où elle pourrait se sentir tranquille et sans aucun problème. Donc oui, elle avait décidé de le rattraper. Pourquoi? Tout simplement parce qu'elle ne voulait pas qu'il parte dans cette forêt sur un coup de tête et en plus en colère comme il était. Ca n'annonçait rien de bon et puis s'il faisait des mauvaises rencontres il n'aurait rien que ses poings pour se défendre. S'il lui arrivait quelque chose, Olivia ne se le pardonnerait pas et elle se sentirait toujours coupable. Alors non, il n'avait pas à faire le gros dur et aller se vider la tête là dedans tout seul. Puis aussi... elle l'avait rattrapé car elle ne voulait pas rester sur cette note négative avec lui. Elle n'avait pas été tendre non plus, même s'il l'avait cherché. Des mots étaient sortis de sa bouche sans vraiment qu'elle y réfléchisse avant. Elle pensait tellement le contraire mais comme elle était remontée à bloc, elle n'avait pas voulu faire la fille faible et lui sortir qu'il comptait vraiment pour elle. Ça ne marchait pas avec le discours qu'elle avait tenu avant. Parce que certes elle l'aimait beaucoup, mais elle voulait garder sa liberté et faire ce qu'elle avait envie de faire. Point. Puis de toute façon, il lui avait deux jours avant qu'il avait peur des relations. A quoi bon lui dire s'il ne voulait tenter quelque chose avec elle? Tout ça mélangé lui avait donc donné ce genre de discours auprès du policier. Et voilà ce que ça avait donné, il l'avait insulté à son tour et était parti en furie.

La jeune femme l'avait donc rattrapé. Elle n'était pas à l'aise face à cette situation mais si elle voulait que tout ça s'apaise, elle avait choisi de s'excuser. Elle était rancunière mais pour une fois, elle ne fit pas la fille fière. Puis excuser ne voulait pas dire oublier. « Excuse-moi ... c'est ma faute. » Olivia regardait encore ses mains sans vraiment être concentrée dessus. Ok, il s'excusait. Mais il avait l'air encore énervé par tout ça. Compréhensif, même elle l'était. Mais elle essayait de ravaler sa rancoeur, elle voulait essayer d'avancer un peu. « Tu voulais dire quoi alors ? » Olivia souffla un peu, avant de relever son regard sur le policier. Il la fixait, depuis tout à l'heure. Elle croisa donc son regard, sachant qu'elle devait lui dire la vérité. Elle hésita un instant, puis fini par y aller. « Je voulais pas dire que tu n'étais personne pour moi... c'est juste que... je ne sais pas ce qu'on est. Nous deux. » Elle expliqua en soutenant son regard, l'air un peu plus perdue qu'autre chose. C'est vrai, leur relation était étrange. Du point de vue de la jeune femme surtout. Voilà elle l'avait sorti. Elle appréhendait un peu la réponse de Shane à vrai dire. Peut-être qu'il allait encore lui sortir qu'il avait peur. Elle n'espérait pas, sinon elle savait très bien ce qu'elle allait faire. Ca lui démangeait depuis tout à l'heure et s'il disait ça une nouvelle fois, elle le ferait.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Day 04 - Quand qu'on s'énerve pour si peu Sam 17 Déc - 19:46



❝Quand qu'on s'énerve pour si peu❞
Shane & Olivia
Shane était le genre d'homme à vouloir éviter et même fuir les problèmes. Surtout lorsqu'il savait qu'il avait causé du tort. Comme dans ce cas-ci avec Olivia. C'était lui qui lui avait parlé sur un ton disons pas très calme ni amical, c'était lui qui ne l'avait jamais rappelé avant toute cette épidémie ... Il savait bien que la jeune femme avait toujours une certaine rancune à cause de cela, il n'était pas complètement con. Sauf que l'ancien policier ne lui en voulait pas pour ça. Olivia avait toutes ses raisons de lui en vouloir pour ça et même de ne pas le pardonner. Shane ne cherchait pas à avoir son pardon même si au fond, il aimait que leur relation soit disons, comme avant voir même en mieux. Sauf qu'avec tout ça, la survie comptait plus que tout et c'était pour ça que le trentenaire était venu lui parler en étant énervé. Parce que la blonde avait pris de grands risques en partant comme cela. Aussi parce que Shane avait eu peur qu'elle ne revienne pas. Tout pouvait arriver dans ce genre d'expédition ...

Quoi qu'il en soit, la jeune femme l'avait rattrapé alors que Shane était pratiquement arrivé dans la forêt. Tous les deux s'excusèrent chacun leur tour à cause de ce qu'il venait de se passer. Ils avaient tout de même dit d'aller se faire foutre alors ... En effet, cela avait un peu dégénéré, mais ça aurait pu être pire. Pour répondre à la question de l'ancien policier, Olivia semblait hésitante en le regardant comme si elle ne voulait pas lui avouer. Lui avouer quoi au fait ? « Je voulais pas dire que tu n'étais personne pour moi... c'est juste que... je ne sais pas ce qu'on est. Nous deux. » Elle soutenait son regard tout en répondant ceci et Shane écoutait avec très grande attention. À vrai dire, il était tout aussi perdu qu'elle. Il l'aimait, mais il y avait Lori. De plus, il avait même un certain regret quand qu'il regardait l'infirmière. Un regret de ne jamais l'avoir rappelé et de savoir qu'elle lui en voudrait sans doute pour un sacré bout de temps à cause de ça. « Tu n'es pas là seule à penser ça. » Répondit soudainement Shane d'une voix plus calme tout en soutenant toujours son regard ayant la même expression du regard perdu qu'elle avait. « Je sais que tu es en colère contre moi ... » Commença soudainement dans un souffle Shane tout en cherchant le reste des mots pour la suite pendant quelques secondes. Ils fallaient bien qu'ils en parlent tôt ou tard de comment qu'ils s'étaient quittés avant l'épidémie. Ou plutôt du fait que l'ancien flic ne l'ait jamais rappelé. « Je m'en veux autant que tu m'en veux. Oui, j'ai fait une connerie en te rappelant pas. Je ne cherche pas ton pardon ni rien de ça. Je veux juste  .... Qu'est-ce que tu attends de moi ? » S'exclama-t-il d'un ton un peu plus fort et nerveux que ses précédents mots. Effectivement, Shane ne cherchait pas son pardon ni sa pitié. De toute façon, est-ce qu'il le méritait ? Non sans doute pas, c'était entièrement de sa faute après tout. Si sa dernière question laissait à désirer, il voulait plutôt savoir ce que la jeune femme voulait réellement.



© Pando
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Day 04 - Quand qu'on s'énerve pour si peu Sam 17 Déc - 22:26

“ shane&olivia ♦ Quand qu'on s'énerve pour si peu „

Olivia avait juste envie d’apaiser les tensions. Tout en trouvant des réponses. Elle se posait bien trop de questions depuis qu’elle avait rencontré Shane. Trop de questions sans réponses. Puis maintenant que le monde avait sombré dans le chaos et qu’on pouvait mourir du jour au lendemain, pourquoi douter ou pourquoi attendre alors qu’on pouvait aisément trouver ce qu’on cherchait si on y mettait du sien. Peut être que demain n’existera pas, alors il fallait profiter de l’instant présent et ne pas tout repousser au lendemain. La jeune femme avait assimilé ça et c’est maintenant qu’elle voulait le mettre en pratique. En demandant à Shane tout ce qui la préoccupait concernant eux deux. Parce que ça n’avait jamais été clair, jamais. Un jour ils se s’embrassent, l’autre jour ils se crient dessus. C’était quel genre de relation ça? « Tu n’es pas là seule à penser ça. » Il termina par dire tout en maintenant son regard. Olivia ne cillait pas. Elle avait tellement de sentiments enfouis en elle qu’elle avait juste envie de crier, pleurer, le frapper et l’embrasser en même temps. C’était bizarre comme émotion, mais c’était tout un mélange et avec toute la tension qui l’habitait avec les rôdeurs autour, c’était juste insoutenable.

« Je sais que tu es en colère contre moi … » C’est vrai. La jeune femme l’était encore d’une manière ou d’une autre. Même si elle ne le montrait pas vraiment et qu’elle faisait genre elle était passé à autre chose. Non, elle n’était pas passé à autre chose. Impossible, avec Shane dans les parages. Impossible de ne pas penser à lui et à tout ça. Olivia resta silencieuse, attendant patiemment la suite des paroles du policier. « Je m’en veux autant que tu m’en veux. Oui, j’ai fait une connerie en te rappelant pas. Je ne cherche pas ton pardon ni rien de ça. Je veux juste … Qu’est-ce que tu attends de moi ? » La jeune femme fut surprise par le ton de voix qu’il employa à la fin de ses paroles. Comme s’il en avait assez de tourner autour du pot. De toute façon, elle aussi elle en avait marre. « Je veux juste savoir ce que je représente pour toi. Sincèrement Shane. » Elle finit par répondre sérieusement. Son regard ne s’était toujours pas détourné du sien, elle attendait avec impatience sa réponse. Au moins, elle serait fixée. Parce que depuis tout ce temps, elle s’en était posée des questions.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Day 04 - Quand qu'on s'énerve pour si peu Sam 17 Déc - 23:08



❝Quand qu'on s'énerve pour si peu❞
Shane & Olivia
La relation que tous les deux entretenaient était plutôt particulière. Un jour, c'était comme si c'était pratiquement le parfait amour et puis le lendemain, ils s'engueulaient et s'insultaient comme aujourd'hui. Comme si c'était un vieux couple, c'était assez drôle ... Pourtant, il n'en était rien. C'était l'une des raisons pour laquelle Shane avait justement fait le choix de ne pas rappeler l'infirmière avant l'épidémie. Les relations de ce genre finissaient toujours par finir comme cela ... Sauf qu'aujourd'hui, l'ancien flic pensait autrement depuis que le monde s'était écroulé. Même avant ça, le trentenaire s'en était voulu de ne pas l'avoir rappelé. Olivia lui avait manqué, mais plus le temps avait passé, plus il se sentait moins à l'aise de l'appeler quel idiot qu'il avait été ... La chance lui avait souri lorsque tous les deux s'étaient retrouvés dans la forêt près du campement, mais la blonde gardait sans doute une certaine rancœur après tout ça. C'était tout à fait normal et l'ancien policier comprenait totalement. Il ne pourrait rien y changer ... Alors qu'au départ, Shane s'était énervé à cause du fait qu'elle était partie en expédition avec Daryl et Nur hier, la conversation avait changé du tout au tout. C'était arrivé plutôt tomber à la source du souci ou plutôt de l'interrogation. Qu'en étaient-ils de tous les deux ? Quelle était leur relation. « Je veux juste savoir ce que je représente pour toi. Sincèrement Shane. » La question à quoi Shane s'attendait parfaitement lorsqu'il lui avait demandé ce que l'infirmière attendait de lui. Pourtant, cela ne l'empêchait pas de faire lui faire bizarre d'entendre ses mots sortir de sa bouche alors que tous les deux n'arrêtèrent pas une seule seconde de se fixer. Le coeur de Shane battait la chamade et se sentait un peu mal à l'aise. Ce n'était pas le genre de type à exprimer ses émotions aussi facilement. Enfin ... sauf lorsqu'il pétait un câble bien sûr.

Shane était nerveux de lui répondre. Peur de ne pas être capable de répondre franchement ce qu'il ressentait. Peur de sa réaction également. Allait-elle le rejeter ? Après tout, Olivia pourrait également le faire souffrir comme il l'avait fait involontairement malgré tout. Plusieurs questions passèrent dans l'esprit de Shane alors que les secondes s'accumulaient et que la blonde attendait une réponse. « Sincèrement ... ? » Réussit-il à souffler finalement très nerveuse. Bon, l'ancien flic devait lui répondre. Après tout, Shane lui devait bien cela au moins. « Tu représentes beaucoup ... Beaucoup plus que tu penses ... Beaucoup plus que tout ce que j'ai connu ... » La voix de Shane était toujours nerveuse et stressée. Olivia était plus importante que Lori et Carl ? Maintenant, oui. Et puis, avec Lori cela avait été différent ... Après ses mots, Shane détourna son regard pour fixer un arbre quelconque. Pas parce qu'il y avait quelque chose de regarder, mais plutôt parce qu'il était gêné de tout cela. Ça l'intimidait et ce genre de truc, ce n'était pas vraiment sa spécialité, avouons-le. Il avait peur de sa réponse également, de comment qu'elle allait réagir sauf que l'ancien flic avait tout de même trouvé la force de dire tout cela.


© Pando
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Day 04 - Quand qu'on s'énerve pour si peu Dim 18 Déc - 0:15

“ shane&olivia ♦ Quand qu'on s'énerve pour si peu „

C’était sa préoccupation du moment. Elle savait que tôt ou tard, cette conversation allait arriver. Et c’était arrivé maintenant, après cette dispute. Comme quoi l’un ou l’autre ne l’avait pas vu venir. Ils s’en étaient mis à se gueuler dessus pour que finalement Olivia lui demande en gros ce qu’elle représentait pour lui. Question tout à fait honorable au vue des évènements qui s’étaient déroulés. Au moins, si Shane y répondait, elle serait fixée et elle aurait une préoccupation en moins. Enfin ça… c’était par rapport à ce qu’il allait répondre. La jeune femme appréhendait un peu, vu ce qu’il lui avait dit la dernière fois. Au moins là, elle aurait vraiment une raison de s’énerver et de l’envoyer bouler. Mais pour l’instant, elle attendait d’un air patient, mais à l’intérieur d’elle même elle en était presque impatiente.

Sauf que Shane mit un petit moment à répondre. Comme s’il cherchait quoi dire. Quoi, c’était si dur que ça sa question? « Sincèrement ... ? » Olivia hocha la tête simplement en continuant de l’observer. Il avait l’air nerveux, beaucoup trop nerveux et stressé. Ce n’était pas le but de la jeune femme de le mettre dans cet état là. Elle avait juste besoin d’une réponse claire, nette et précise. Alors elle attendait, prête à encaisser n’importe quelle réponse qui sortirait de la bouche du policier. « Tu représentes beaucoup ... Beaucoup plus que tu penses ... Beaucoup plus que tout ce que j'ai connu … » Le ventre d’Olivia se tordit un peu. Pas sous l’effet du stress, mais à cause d’un sentiment plus joyeux, plus apaisé. Elle comptait pour lui. C’était ce qu’il venait de dire de façon très bancale et presque maladroite, mais il l’avait dit. Ce n’était pas la réponse horrible qu’elle s’attendait à recevoir en plein visage. Non, ce n’était que du positif, et c’est comme si tout un poids s’enlevait de la jeune femme. Elle continua d’observer Shane, qui lui, observait autre chose. Mais elle s’en foutait. Un très léger sourire passa sur les lèvres de la jeune blonde. Puis elle n’hésita pas une seconde de plus, elle franchit le peu d’espace qui les séparait pour aller prendre Shane dans ses bras. Elle avait besoin de le sentir contre elle et elle savait qu’un geste pouvait exprimer mille fois plus que plusieurs paroles. Alors elle l’enlaça, le serrant doucement contre elle alors que sa tête alla se blottir dans son cou. Juste ça, juste le fait d’être contre lui, ça lui allait. L’animosité qu’elle avait ressenti quelques instants plus tôt était en train de s’effacer doucement. Et elle gardait toujours le silence, ses yeux s’étaient fermés. Tout était tranquille. Plus tranquille.
©clever love.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Day 04 - Quand qu'on s'énerve pour si peu Dim 18 Déc - 15:34



❝Quand qu'on s'énerve pour si peu❞
Shane & Olivia
L'ancien flic ne voulait plus de ce genre de dispute avec elle à l'avenir. Est-ce que ça allait arriver ? Sans doute pas à cause du comportement un peu, agressif, disons de Shane. Enfin, avec l'infirmière, il faisait tout de même des efforts pour y aller plus doucement, mais quand même. La perdre était une chose qu'il ne voulait pas du tout vivre. Le trentenaire avait déjà tant perdu qu'il ne voulait pas en perdre davantage et Olivia était pour le moment, l'une de ses principales raisons de vivre. Shane aimait se fixer des objectifs surtout depuis que toute cette merde était arrivée. D'abord, cela avait été de protéger la famille de son meilleur ami et maintenant c'était la blonde. Peut-être parce que l'ancien policier se sentait un peu utile en faisant cela. Voir même que c'était pour son propre bien à lui. Qu'il en avait besoin pour continuer et avoir de l'espoir en se donnant des petits buts comme ça. Peu importe, Shane ne voulait pas seulement protéger la jeune femme par pure charité (même si cela pourrait être son genre), mais c'était surtout parce qu'il en avait envie. Parce qu'il tenait tant à elle.

Le trentenaire venait d'avouer à Olivia qu'il tenait vraiment beaucoup à elle, plus ce quoi à elle pensait. Cela le genait un peu de dire ça tout haut surtout après une petite querelle entre eux. Disons que c'était étrange, mais bon, c'était le moment ou jamais de lui dire bien franchement. C'était ce que l'infirmière voulait et Shane lui devait bien après tout ce qu'il avait fait. Dire tout ça cela le rendait peut-être nerveux et stressé, mais au plus profond de lui, cela lui faisait extrêmement du bien de lui dire. Comme ça, ils allaient sur la même longueur d'onde. Enfin ... si la jolie blonde ressentait la même chose à son égard. Au moins, l'ancien policier serait fixé. À la suite de ses mots, la jeune femme s'approcha du flic. Olivia le prit dans ses bras sans hésitation en le serrant délicatement. Même, elle alla blottir sa tête dans le creux de son cou. Tout ça, tout ce geste que la blonde venait de faire, voulait tout dire. Shane avait sa réponse si elle ressentait la même chose que lui à son égard. C'était maintenant bien évident que c'était oui. L'ancien flic se colla contre elle et passa ses bras autour d'elle, au niveau de son cou tout en lui caressant doucement le dos. Le trentenaire déposa même délicatement sa tête contre la sienne tout en fermant les yeux. Il ne voulait plus penser à rien d'autre ... Il était tellement bien en ce moment. Heureux, calme et apaisé, voilà comment se sentait Shane. L'ancien policier ne voulait pas que ce moment se termine et qu'il dure pour toujours. Après un peu plus d'une petite minute, Shane décida à nouveau de parler tout en restant dans leur position qui était très confortable. « J'étais tellement inquiet hier ... » Souffla-t-il d'un ton doux alors qu'Olivia pouvait sentir sans doute son souffle au niveau de son cou. Certes, Shane revenait à la conversation du départ qu'ils avaient eux près du lac, car il voulait que cela se règle en même temps. Tant qu'à régler une chose, pourquoi ne pas trop régler ? Peut-être que maintenant, l'infirmière comprendrait mieux son énervement de tout à l'heure.



© Pando
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Day 04 - Quand qu'on s'énerve pour si peu Dim 18 Déc - 22:22

“ shane&olivia ♦ Quand qu'on s'énerve pour si peu „

Olivia n’avait pas hésité un seul instant. Elle ne savait pas quoi ajouter comme paroles, mais juste le fait de foncer dans ses bras voulait tout dire. Puis elle en avait souvent envie dès qu’elle le voyait. Pourquoi se faire violence et cacher ses émotions? Maintenant que la jeune femme savait ce qu’il ressentait, elle n’avait plus à s’inquiéter. Peut être que c’était le début de quelque chose de nouveau entre eux? Quelque chose avec plus de confiance surtout, car depuis que le policier était parti de chez elle sans donner aucune nouvelle, la jeune infirmière avait été plutôt plus que dubitative sur ses intentions. Ce qui est tout à fait logique vu ce qu’il s’était passé. Bref, peut être que maintenant tout irait pour le mieux vu qu’ils avaient mis les choses à plat. Elle passerait à autre chose, à d’autres préoccupations, comme la survie du groupe et à son rôle au campement. De toute façon, même si les deux trentenaires avaient fait la « paix », Olivia ne reviendrait pas sur ses décisions. Elle savait pertinemment que si une autre mission se présentait à elle, elle n’hésiterait pas un instant et cela même si ça ne plaisait pas du tout à Shane. Têtue comme elle était, cela n’allait pas changer. Que ça plaise ou non au policier.

Mais là, tout de suite, elle était bien. La chaleur du policier l’englobait toute entière et elle s’y sentait tellement bien. C’était confortable. Elle le serrait doucement contre elle et inversement. Elle sentit la main du policier lui caresser le dos alors que sa tête était toujours enfouie dans son cou. Elle sentait la tête de Shane sur la sienne mais ça ne la dérangeait pas le moins du monde. Ils restèrent un moment comme ça, en silence. C’était vraiment apaisant et ça contrastait assez avec la querelle de tout à l’heure mêlant insultes et cris. Comme quoi, ils passaient du tout au tout. « J’étais tellement inquiet hier … » Olivia sentit son souffle dans son cou. Elle avait deviné ça, qu’il était inquiet. Sauf qu’il y avait des manières de le dire, s’il l’avait dit comme ça au premier abord elle ne se serait pas mise dans cet état là à lui presque crier dessus. Elle le serra un peu plus contre elle, avant de détacher sa tête de son cou, pour l’étendre un peu afin de pouvoir le regarder. « La prochaine fois, tu me le dis comme ça et tout ira bien. » Dit-elle avec un léger sourire en l’observant un peu d’en bas vu qu’il était plus grand qu’elle et qu’ils étaient bien près l’un de l’autre. « Il faudrait que tu m’entraînes à tirer… Comme ça, quand je partirai en mission, tu seras un peu moins inquiet… non? » Elle ajouta en souriant un peu plus. Oui, parce qu’elle n’allait pas arrêter les missions, ça c’était sûr et certain.

©clever love.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Day 04 - Quand qu'on s'énerve pour si peu Lun 19 Déc - 4:47



❝Quand qu'on s'énerve pour si peu❞
Shane & Olivia
La « réconciliation » disons-le ainsi, c'était plutôt fait assez rapidement. Chose qui ne déplaisait pas du tout à l'ancien flic. Il ne voulait pas rester en mauvais terme avec la jeune femme. Si cela avait été fait aussi rapidement, ça prouvait que les deux trentenaires s'aimaient beaucoup, car la tension entre eux aurait pu rester encore pendant un bon moment surtout avec ce qu'il s'était dit plus tôt et la grosse gaffe de Shane dans le passé. Sauf que l'infirmière semblait vouloir oublier tout ça et repartir à neuf. Enfin, c'était comme ça que l'ancien policier voyait la situation puisque la blonde l'avait pris dans ses bras alors qu'il lui avait avoué qu'il tenait extrêmement à elle. En plus de cela, Shane lui avait dit qu'il était inquiet pour elle hier lors de sa mission. Comme si elle ne s'en doutait pas maintenant. En fait, Olivia devait déjà bien s'en douter. Sauf que tout ce qu'il avait dit tout à l'heure, l'ancien flic le passait quand même. Enfin, sauf la partie qu'elle ait se faire voir. La jeune femme le serra encore un peu plus fort avant de décoller légèrement la tête de son cou, avant de lever son regard vers lui pour pouvoir le fixer. « La prochaine fois, tu me le dis comme ça et tout ira bien. » Lança la jeune femme tout en affichant un léger sourire sur ses lèvres que Shane lui rendit. Toujours aussi heureux de la voir sourire. Cela lui faisait du bien à chaque fois de voir la jolie blonde comme ça. C'était beaucoup mieux que tout à l'heure. Tout ce qu'il fit comme signe de réponse était un hochement de tête comme quoi qu'il était parfaitement d'accord tout en gardant son sourire.

« Il faudrait que tu m’entraînes à tirer… Comme ça, quand je partirai en mission, tu seras un peu moins inquiet… non? » Quoi !? Donc, Olivia n'avait rien écouté de ce qu'il lui avait dit tout à l'heure ? Ou plutôt qu'elle voulait faire qu'à sa tête ... Enfin, Shane n'avait pas vraiment envie de se disputer comme tout à l'heure même si cela le surprenait un peu sa réponse. Disons que le trentenaire n'avait pas pensé que la jeune femme parlerait tout de suite de partir pour une prochaine mission dans le futur alors qu'ils venaient de s'engueuler pour cette raison. Shane soutenait son regard encore, mais son sourire s'était effacé un tout petit peu alors que celui de la blonde était toujours là, encore même plus joli à regarder. Comment pouvait-il se fâcher avec ce beau sourire d'ange ? Toute façon, il semblerait que Shane ne pourrait pas la faire changer d'idée. « Je pense tout de même que ta place est plus au sein du campement ... Et je ne dis pas ça seulement parce que je t'aime. » Si, l'ancien flic venait de dire les mots « je t'aime », mais il ne s'en était pas vraiment rendu compte. C'était sortie toute seule et puis ... est-ce que cela changeait vraiment quelque chose ? « C'est moi ou vous vous êtes donné le mot pour me contredire tout le monde ? Ou alors, c'est moi qui est nul pour vous convaincre ? » Plaisanta Shane d'un ton plutôt sarcastique et pas du tout sérieux de la situation. Bien sûr, il faisait référence à elle qui ne voulait pas l'écouter pour ses participations aux missions, mais également à Rick lors des débats de groupe voir même en général. Plusieurs personnes étaient en désaccord avec Shane. « Comme je ne peux pas te convaincre, c'est sûr que je vais t'apprendre à tirer. Tu voulais faire ça maintenant ou tu avais autre chose à faire ? » Proposa-t-il en souriant sans lui laisser le temps de répondre, d'un ton toujours calme, doux et amical comme les précédents depuis qu'ils s'étaient calmés tous les deux. Il ne voulait pas gâcher la belle ambiance qu'ils avaient maintenant surtout après le soudain rapprochement qu'ils ont eux. Le mieux que l'ancien flic pouvait faire, c'était de l'entraîner pour qu'elle puisse mieux se défendre.



© Pando
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Day 04 - Quand qu'on s'énerve pour si peu Lun 19 Déc - 11:15

“ shane&olivia ♦ Quand qu'on s'énerve pour si peu „

Vu le monde apocalyptique dans lequel ils vivaient maintenant, ils devraient être inquiets tous les jours pour les personnes qu’ils aimaient. Et Shane le sera tout le temps. Comme Olivia sera tout le temps inquiète de ne pas le revoir revenir de ses rondes ou des ses missions. Maintenant et n’importe quand, des rôdeurs pourraient surgir de n’importe où pour venir les attaquer. Qu’arrivera-t-il quand cela arrivera et que ça touchera des gens qu’ils appréciaient? C’était déjà dans la tête de la jeune femme. Tout d’abord pour sa mère et sa soeur, mais aussi maintenant pour Shane… L’idée de les perdre ou de les voir se transformer en ces monstres était quelque chose d’insupportable. Mais elle ne devait pas y penser et essayer de garder un peu d’espoir. Comme elle gardait de l’espoir pour sa mère et sa soeur. Elle savait qu’elles avaient réussi à s’échapper, elle le pensait vraiment. Il ne fallait plus qu’un jour ou un autre, une fois qu’elle serait prête, qu’elle parte à leur recherche. Et ça, même pas Shane ne pourrait l’en empêcher.

C’est pour ça que d’un certain côté, elle avait accepté cette mission de ravitaillement hier. Pour se mettre dans le bain, dans le VRAI bain. De voir la réalité à l’extérieur du campement, de se préparer à toutes les éventualités. Elle ne l’avait pas vraiment dit à Shane mais c’était ce qu’elle pensait. La jeune femme voulait être prête pour partir plus tard. Alors oui, en plus de vouloir aider le rester du campement, elle se préparait de son côté. C’est pour ça aussi qu’elle avait demandé à Shane de l’entraîner à se défendre. Quoi de mieux qu’un policier pour lui donner des cours? Puis il savait ce qu’il faisait, face à ces rôdeurs. Même si Olivia n’avait pas vraiment apprécié ses méthodes, elle lui faisait confiance sur ce point là. Il était plus formé qu’elle, c’était pas discutable. En tout cas, quand elle lui demanda ça, elle vit que le visage du policier disparaissait un peu. Tant pis. Il savait maintenant qu’elle ne changerait pas d’avis, au moins il était fixé. « Je pense tout de même que ta place est plus au sein du campement ... Et je ne dis pas ça seulement parce que je t'aime. » Olivia s’arrêta sur une seule parole de ce qu’il venait de dire. Il avait bien dit je t’aime? Il avait bien dit qu’il l’aimait? « C'est moi ou vous vous êtes donné le mot pour me contredire tout le monde ? Ou alors, c'est moi qui est nul pour vous convaincre ? Comme je ne peux pas te convaincre, c'est sûr que je vais t'apprendre à tirer. Tu voulais faire ça maintenant ou tu avais autre chose à faire ? » Olivia l’écoutait mais d’une seule oreille. Elle était encore restée sur la première chose que Shane lui avait dit. En tout cas pour lui, il avait sorti ça en mode normal vu qu’il avait continué à parler d’autre chose. Ok, il avait répondu à sa question et il était d’accord pour lui apprendre mais… La jeune femme voulait en revenir au début. Elle continuait de le regarder et elle fronça légèrement les sourcils, en le fixant, dubitative, tout en continuant de le serrer un peu contre elle, « Tu m’aimes…? » Elle demanda d’un air un peu sérieux. Là pour l’instant, apprendre à tirer était le second de ses soucis. Elle verrait ça plus tard.

©clever love.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Day 04 - Quand qu'on s'énerve pour si peu

Revenir en haut Aller en bas


Day 04 - Quand qu'on s'énerve pour si peu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Sujets similaires

-
» Quand faire évoluer Evoli en Mentali
» Quand j'ai vu ton visage pour la première fois...
» L’énigme des narcodollars
» Historique de la "Dessalinienne"
» Quand le vodou devient très payant pour les Haitiens de Montréal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead - The MAD Project :: Au coeur des camps de Survie :: La Colline (Morgan)-