Forum RPG sur la série The Walking Dead
 
Votre forum, The MAD Project, ferme malheureusement ses portes !

Partagez|

Day X - Rencontre cryptée

avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Day X - Rencontre cryptée Dim 18 Déc - 20:30


   Vous n’êtes pas réaliste si vous pensez que travailler pour le FBI dans le département de la lutte contre le cyber crime est un travail de tout repos. Les intrusions dans les réseaux informatiques sont de plus en plus nombreuses, et leur violence bat des records sans précédent. C’est pour cela que nous autres, employés, ne cessons de mettre à jour nos compétences pour démontrer notre talent et notre efficacité. Depuis le 11 septembre 2001, le terrorisme ne cesse de prendre de l’ampleur et ce, même par le biais de la toile mondiale. Les esprits ont été marqués par cette tragédie qui ne sera jamais oubliée. Ce pourquoi je prends mon travail tellement au sérieux. Contrer à temps des attaques meurtrières est notre but ultime à chacun. « Plus jamais ça. » Malheureusement, malgré nos ressources matérielles exceptionnelles nous restons de simples et faillibles humains. Peu d’individus ont connaissance de ce que nous réalisons chaque jour. Nous leur assurons une protection virtuelle qui se veut optimale. Par le biais de ce métier, j’ai vite compris que malgré nos facultés et facilités, il y a toujours un type dehors prêt à nous surpasser.

   Débarquer à Washington D.C. ne fut pas une mince affaire. Non seulement je quittais l’appartement familial pour la première fois de ma vie, mais en plus 639 miles m’en séparaient. Il a fallu m’adapter à une nouvelle existence et me reconstruire un cercle d’amis. Les premiers temps ont été durs, mais j’ai réussi à m’habituer à l’attitude d’abord snob de mes collègues. Se faire une place dans ce service nécessite énormément de détermination. Sans se faire marcher sur les pieds pour autant, il faut également faire preuve de bonne volonté envers les autres. Mon uniforme de livreur à domicile troqué contre des costumes élégants (et hors de prix), mon frère aîné ne cessait de me charrier en me lançant que j’étais devenu « le pingouin de la famille ». Merci du soutien. Cela étant dit, je le connais à la perfection. Sous cette remarque se cache de la fierté, bien qu’il n’est pas du genre à l’admettre.

   Bref, en ce jour glacial de Décembre, je m’étais vu confier une mission. Un nouveau réseau informatique devait être installé au sein d’un complexe de la Marine Américaine. Avec plusieurs années de bons et loyaux services, je me retrouvais embarqué dans une énième aventure. Il ne faisait aucun doute qu’au moins toute une journée me serait nécessaire pour paramétrer le réseau afin de protéger les données confidentielles. J’ignore si c’était par méfiance ou par soucis de me tenir compagnie, mais un homme était présent non loin dans la pièce. Pour le moment, je ne connaissais rien de lui si ce n’est son grade et son nom de famille. Concentré comme je l’étais, sûrement ne voulait-il pas me déranger outre mesure. Que ce soit un soulagement pour lui ou non, il était le seul à le savoir.

   Après six heures de configuration, je m’étirais longuement tout en réprimant un bâillement. La lassitude et la faim commençaient à me ronger. Bien qu’à mes débuts faire partie du Cyber Crime center provoquait chez moi une explosion de joie, désormais cela relevait de la routine. Bien que je n’osais jamais l’avouer, j’étais fier lorsque de nouveaux types d’infractions voyaient le jour. C’était l’unique moyen de ressentir de l’excitation. Faisant craquer mes doigts d’un air distrait, une poignée de secondes me furent nécessaires pour que je remarque l’intervention orale de l’étranger. Relevant la tête de l’écran d’ordinateur dernier cri, je fronçais les sourcils avant de lui demander poliment de répéter.

   Excuse-moi, je n’ai pas bien saisi. À croire que je ne comprends plus que le langage crypté.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Daryl Dixon
Staffien du MAD Project
Staffien du MAD Project
Crédit Kit : ¤Nessa+google¤
Avatar : Norman Reedus
Age : 40 ans...
Ancien Emploi : US Marine
Messages : 851

Niveau de Survie : 5
Points d'Expérience : 111
Points RPG : 4
Date d'inscription : 24/10/2016
http://twd-themadproject.forumactif.com/t36-journal-intime-de-da http://twd-themadproject.forumactif.com/t37-liens-de-nom-de-daryl-dixon#94

Expérience de Survie
Fiche de Personnage:
MessageSujet: Re: Day X - Rencontre cryptée Lun 19 Déc - 20:42

Day X - Rencontre cryptée

Elijah
&
Daryl
Décembre, un mois froid dans tous les sens du terme. Daryl ne supportait pas ce mois car il signifiait intérieur et lui était un homme de terrain. Chaque personne qui avait été dans sa promo ou dans son équipe savait qu'il ne supportait pas être dans les bureaux et ayant été plusieurs fois promus et félicité pour ses actions son nouveau chef lui avait exceptionnellement et comme il "faisait froid", donné une super mission du tonnerre : regarder un geek travailler sur les nouveaux serveur des marines... Lorsqu'il en avait parlé à son équipe tous avaient bien rigolé avant de devoir faire trente tour de l'unité ainsi que laver deux fois celle-ci. Et oui Mr Dixon pouvait être très sympa mais lorsqu'on se moquait de lui il ne supportait pas ça et là il n'avait pas du tout aimé même s'il aurait réagit pareil si on lui avait raconté que le meilleur de l'établissement était en mission de gardiennage d'un informaticien...

C'est pour cela qu'il ne prit même pas la peine de mettre sa tenue de bureau, restant simplement en uniforme mais ne lui faisant pas l'affront de prendre son arme de service il se rendit sur le lieu où devait être installé les nouveaux serveurs. Apparemment d'après son supérieur il aurait du être honoré de connaître l'emplacement de ceux-ci mais à vrai dire il n'en avait vraiment mais alors vraiment rien à faire ! Lorsqu'il vit la tête de l'agent du FBI en charge de l'installation il ne pu s'empêcher de lever les yeux au ciel et de se caller contre le mur se disant intérieurement que le temps allait être horriblement long à regarder ce môme travailler.

Six heures... Six putain d'heures !!!!!! Voilà le temps que ça faisait que ce blondinet tapait sur son clavier et passait d'une unité à une autre. L'informatique n'était pas le grand fort de Daryl lui il aimait l'action... Et si jamais son équipe était partit sur une urgence de sécurité nationale ? L'aurait-on appelé ? Soupirant encore une fois il entendit l'agent du FBI en faire autant et il le vit même s'étirer longuement. Avait-il terminé ? Son calvaire allait peut être prendre fin plus vite qu'il ne l'aurait pensé et l'espoir de pouvoir revoir le soleil avant son couché commencé à germer en lui. N'hésitant plus une seule seconde il avança vers le blondinet et lui demanda :

" Vous avez terminé ? "

Apparemment il ne devait peut être pas être du même pays car il mit un temps avant de se retourner et de le fixer étrangement. Levant un sourcil Daryl allait s'énerver et l'insulter étant sûr qu'il ne comprendrait rien quand celui-ci lui demanda de l'excuser mais qu'il était certainement trop concentré pour comprendre ce qu'il lui avait dit. Une blague d'informaticien plus tard l'US marine tenta de garder son calme et répéta donc :

" Je disais... Vous avez enfin terminé ? "

La patience de Daryl n'avait jamais été son fort et il n'avait pas pu s'empêcher de ponctuer sa phrase par le fameux ENFIN qui voulait tout dire de son envie de rester ici. Il serait même pas contre sortir juste pour boire un verre ou manger un morceau avec l'autre agent mais ne plus voir ou entendre quelque chose en rapport avec l'informatique cela le rendait limite claustrophobe...

 
camo©015

_________________


Hunter can't be hunting...
(c) black.pineapple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Day X - Rencontre cryptée Lun 19 Déc - 23:28



   A force de les avoir rivés sur l’écran, mes yeux commençaient à brûler. Le besoin de faire une pause se faisait de plus en plus ressentir, mais je n’osais pas me plaindre devant un Marine. D’ailleurs, je me demandais à quel point mon métier pouvait lui paraître futile présentement. Je devais lui sembler pour plus geek que je ne l’étais. Ou du moins, que je me pensais. Cependant, il était primordial de protéger au maximum les lignes de l’Armée pour des raisons on ne peut plus évidentes. Il ne fallait prendre aucun risque. L’ennemi, car il y en a toujours, ne devait pas avoir accès aux fichiers secrets stockés sur le réseau et les différents appareils. Créer et configurer un tel champ de force nécessitait donc de longues heures de lassitude et de concentration. L’étranger s’en était probablement rendu compte par lui-même. Mais peu m’importait. Je n’avais aucunement proposé sa présence, et j’étais bien trop préoccupé à ne pas commettre d’erreurs qui pourraient être fatales à ma carrière.

   Six heures avaient d’ores et déjà filées lorsque je m’étirais d’un air las et que l’inconnu m’adressa la parole. Me sortant de ma torpeur, je lui demandais de bien vouloir répéter les quelques mots qu’il venait de m’adresser. Ma soudaine « agitation » avait eu pour effet de faire naître de l’espoir chez ce dernier. Ainsi recherchait-il la liberté. Sûrement se sentait-il emprisonné entre ces quatre murs, sans rien avoir à faire qu’attendre. Comment l’en blâmer ? Malheureusement, l’homme était bien trop optimiste. Je grimaçais, affichant une mine navrée. Je n’avais jamais apprécié m’imposer ainsi.

   J’aimerais bien. Malheureusement j’en ai encore pour plusieurs heures…, dis-je avant de soupirer. J’imagine que vous en avez assez d’être bloqué ici avec moi. Allez prendre l’air ça vous fera du bien.

   A peine avais-je prononcer cela que je réalisais que c’était probablement impossible. Si on ne souhaitait pas me laisser dans cette pièce sans surveillance, ce n’était pas pour que me geôlier aille se faire une pause bouffe ! Ne pouvait-il donc pas demander à quelqu’un de prendre la relève ? Probablement que non. Peu d’individus se porteraient volontaires pour accomplir cette tâche. Vive la solidarité. J’écartais légèrement mon fauteuil à roulettes du bureau pour être plus en face de mon interlocuteur, lui paraissant aussi plus accessible. Armé d’un sourire compatissant, je lançais :

   Ou sinon je vous accompagne et vous pourrez m’avoir à l’œil puisque la confiance règne ici. Je mentirais si je prétendais ne pas avoir envie de me dégourdir les jambes.

   Et puis… J’ai une faim de loup ! pensais-je. Je ne voulais pas me permettre d’annoncer de détail à voix haute. Trop me plaindre ne ferait pas bon effet, même si cela amenait le militaire droit à sa délivrance. Je me levais avec hâte, mes genoux manquant de plier sous mon poids. Il me fallait lutter contre les fourmis qui parcouraient le bas de mon corps de manière désagréable. On aurait dit que je ne m’étais pas mis debout depuis quelques jours. Cependant, un doute persistait dans mon esprit. Est-ce l’étranger accepterait de passer du temps en ma compagnie tout en se lançant dans une discussion ? Jusqu’ici, celui-ci m’avait paru plus irrité par ma présence que curieux d’en savoir davantage me concernant. C’était un risque à prendre. Serions-nous charriés ? Dans de tels endroits, tout est susceptible de devenir source d’amusement, en particulier lorsque deux hommes se retrouvent seuls enfermés dans une pièce durant des heures. Plutôt pathétique, mais si cela pouvait remonter le moral de certains...
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Daryl Dixon
Staffien du MAD Project
Staffien du MAD Project
Crédit Kit : ¤Nessa+google¤
Avatar : Norman Reedus
Age : 40 ans...
Ancien Emploi : US Marine
Messages : 851

Niveau de Survie : 5
Points d'Expérience : 111
Points RPG : 4
Date d'inscription : 24/10/2016
http://twd-themadproject.forumactif.com/t36-journal-intime-de-da http://twd-themadproject.forumactif.com/t37-liens-de-nom-de-daryl-dixon#94

Expérience de Survie
Fiche de Personnage:
MessageSujet: Re: Day X - Rencontre cryptée Ven 6 Jan - 16:34


Lorsque l'informaticien prit la parole pour avouer qu'il était loin d'avoir terminé et qu'il en avait encore pour plusieurs heures Daryl cru perdre patience... Il n'allait pas pouvoir rester ici encore longtemps ce n'était simplement pas possible ! C'est alors que la raison pour laquelle il était enfermé lui proposa d'aller prendre l'air hors il n'avait pas encore compris qu'il n'avait pas le droit de le quitter et donc qu'il ne pouvait pas aller prendre l'air, peut être que ce n'était que ça qu'il attendait après tout et que ses chefs n'avaient pas eu tord pour une fois... Mais au vu du regard sincère qu'il avait face à lui l'US Marine soupira se rendant compte qu'il avait juste affaire à un agent trop "gentil".
Alors qu'il allait lui répondre pas la négative, le blondinet reprit la parole cette fois avec un large sourire en disant qu'il pouvait lui aussi prendre l'air avec lui comme ça il pourrait le surveiller. Il avait en effet comprit que la confiance n'était pas reine ici et qu'il ne pourrait rester seul tant qu'il était dans les locaux. Il avoua qu'il avait lui aussi envie de se dégourdir les jambes, pour Daryl c'était plus un besoin viscéral de voir la lumière du jour et de respirer de l'air pur et non enfermé ! Regardant l'heure il se demanda où ils pourraient aller puis il pensa au snack installé prêt des installations d'entrainement, logiquement il n'était fermé que de minuit à six heure, le seul endroit où on pouvait manger presque n'importe quand de la nourriture qui changeait de la cantine de l'établissement ! Il dit alors :

" Suivez moi, après tant de temps je pense que nous avons besoin autant vous que moi de nous restaurer. "

Il tourna les talons toujours très solennel et prit la direction de l'ascenseur. Une fois dans celui-ci accompagné de l'homme qu'il devait surveiller il se rendit compte qu'ils n'avaient même pas été présenté. Après tout il allait se le taper encore plusieurs heures et peut être même encore plusieurs jours alors il reprit la parole :

" Je m'appelle Daryl. Désolé pour tout le protocole ils sont un peu tendu, surtout lorsqu'il s'agit de nouvelle technologie... Personnellement comme vous avez du le remarquer je ne supporte pas les ordinateurs et surtout je n'aime pas être enfermé trop longtemps... Mais comme je suis le "meilleur" ils ont voulu me donner une "grosse mission"... Vous voyez vous êtes une "grosse mission" ! "

Il insista sur le "grosse" pour faire ressortir le côté comique de la situation puis il fit même un clin d'oeil à l'informaticien avant que les portes ne s'ouvre sur l'extérieur. En effet, l'engin pouvait les amener à tous les étages mais aussi directement au dernier là où se trouvait le terrain d'entrainement. Même s'il avait confiance il n'allait pas non plus le laisser aller et venir sans être sûr qu'il ne pourrait pas partir... Futé le Dixon !

camo©015

_________________


Hunter can't be hunting...
(c) black.pineapple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Day X - Rencontre cryptée Mer 11 Jan - 14:04



A la manière dont mon interlocuteur me dévisageait, je compris rapidement qu’il ne me laisserait pas seul dans la pièce. Sûrement pensait-il que j’étais le genre de type à jouer double jeu, luttant pour la justice le jour et aidant les cybercriminels dans l’ombre. Je ne voyais qu’une seule possibilité pour lui permettre de prendre l’air. De toute manière, je ressentais moi aussi un fort besoin de me ressourcer si je ne souhaitais pas commettre des erreurs d’inattention. Perdre ma place n’était franchement pas un obstacle auquel je désirais me confronter à nouveau. D’ailleurs, malgré les années qui étaient passées, je n’avais aucunement la certitude qu’on ne m’enfermerait pas si je redevenais chômeur. Après tout, céder quant à ce job avait été l’unique moyen que l’on m’avait proposé pour ne pas me retrouver derrière les barreaux bien des années auparavant. La proposition sembla satisfaire l’homme qui m’invita à le suivre. Selon lui, nous devions profiter de cette pause pour aller nous restaurer. Il marquait un point. Tel un sot débutant, je n’avais même pas pensé à m’amener de quoi grignoter en quittant mon domicile pour la journée. J’étais parfois encore bien tête en l’air à mon plus grand désarroi.

Même si nous n’étions toujours pas en extérieur, changer d’air me fit un bien fou. Je fus presque instantanément régénéré. La salle informatique se révélait être bien plus étouffante que je ne l’avais imaginé jusqu’ici. Tandis que je le suivais, je m’étirais à nouveau les bras, savourant ma nouvelle liberté. Les lieux étaient tout ce qu’il y a de plus solennel. Les murs étaient d’une couleur fade et le décor était pour ainsi dire inexistant. Rien à voir avec mon bureau qui était tout de même moins sobre. Rien qu’un mois ici, et je serais probablement déprimé à un stade irrémédiable. Je n’eus pas le temps de faire part de mon impression à voix haute, car le dénommé Daryl prit la parole. Après s’être présenté, il m’avoua que lui et la technologie n’étaient pas de très bons amis. Un petit rire sortit de ma bouche. Celui-ci n’était aucunement la trace d’une moquerie, j’appréciais simplement que mon interlocuteur joue franc jeu avec moi. Et puis, le brun était loin d’être l’unique individu à ne pas apprécier ce domaine. Moi-même je commençais à m’en lasser. J’étais baigné dedans depuis bien trop longtemps désormais.

Elijah, l’informais-je avec un sourire on ne peut plus amical.

Être considéré comme une « grosse mission » me faisait doucement rire. Pourquoi les informaticiens étaient aussi mal considérés à l’Armée ? D’un ton tout de même amusé, je répliquais :

Tous les singes geek ont besoin d’un surveillant. C’est bien connu.

Peut-être craignaient-ils que je fasse exploser les lieux en appuyant sur la mauvaise touche ? Les militaires étaient parfois tellement pessimistes et paranoïaques que je ne serais aucunement surpris si cela s’avérait être véridique. Enfin, les rayons du soleil vinrent se poser sur mon visage. Pendant un bref instant, mes paupières se fermèrent tandis que je savourais le contact de cette chaleur. On aurait dit que je sortais d’une grotte opaque à toutes sources de lumière. Je me contentais de suivre l’homme alors que je reprenais la parole.

Vous savez, mon amour pour l’informatique n’est plus ce qu’il était autrefois. Je ne peux donc pas vous reprocher votre antipathie envers cela. Je vous envie même de pouvoir vous en tenir à distance.

Sûrement trouverait-il cela bizarre, mais ce que je lui confiais était en toute honnêteté. Plusieurs de ses collègues nous dévisagèrent alors que nous continuons notre avancée vers un lieu dont j’ignorais tout. Comme pour continuer la conversation, je rajoutais d’un ton neutre :

Cela étant dit, je trouve vos locaux bien déprimants. Sans vouloir vous offenser.
Revenir en haut Aller en bas


avatar
Daryl Dixon
Staffien du MAD Project
Staffien du MAD Project
Crédit Kit : ¤Nessa+google¤
Avatar : Norman Reedus
Age : 40 ans...
Ancien Emploi : US Marine
Messages : 851

Niveau de Survie : 5
Points d'Expérience : 111
Points RPG : 4
Date d'inscription : 24/10/2016
http://twd-themadproject.forumactif.com/t36-journal-intime-de-da http://twd-themadproject.forumactif.com/t37-liens-de-nom-de-daryl-dixon#94

Expérience de Survie
Fiche de Personnage:
MessageSujet: Re: Day X - Rencontre cryptée Jeu 23 Fév - 14:47


Le "geek" avait un prénom des plus original : Elijah. Ce n'était pas la première fois que Daryl entendait ce prénom mais il aurait plus vu le jeune homme s'appeler Jordan, Kévin ou un autre prénom qu'on entend souvent dans les séries débiles parlant de jeunes sur leur ordinateur. Comme si la société aujourd'hui faisait en sorte que les gens donnent des prénoms aux enfants qui les guiderait directement vers tel ou tel avenir. Prenons l'exemple de Daryl, il n'a pas un prénom de danseur étoile ni même de médecin. En effet, un docteur serait plutôt un Scott un Derek ou même un Grégory ! Un professeur quand a lui serait plutôt un Parker, un John ou un Stuart ! Et un militaire serait un Max, un Johnson ou un Daryl... Ce n'était pas une science exacte bien entendu mais il y avait quand même de quoi certainement faire un sujet de dissertation dans une fac de psycho !
Les réflexions du Marine furent interrompu par l'informaticien qui lui avoua que plus les années passaient et moins il aimait ce qu'il faisait sur ordinateur. Alors pourquoi continuait-il dans cette voie ? N'y avait-il pas un moyen de changer de branche ? Il ne pu s'empêcher de poser la question :

" Vous ne pouvez pas changer de branche ? "

C'était du grand Daryl, tout dans le brut et le direct. Le jeune homme avant de répondre se permit de souligner le fait que les locaux ici étaient des plus déprimants, il ajouta qu'il ne voulait pas que cela soit mal prit mais qu'il préférait le dire. En même temps ce n'était pas un camps de vacances ici mais bien une base militaire sérieuse. Levant les épaules il dit alors :

" Vous vous attendiez à quoi ? C'est une base militaire, ici il n'y a que des Marines qui s'entrainent ou attendant de partir en mission. Ce n'est pas une colonie de vacances ni un centre de loisirs. Sans vous offenser non plus.  "

Il termina sa phrase par un clin d'œil et un sourire légèrement forcé. En même temps il ne comptait pas sympathiser cent sept ans avec Elijah, ils allaient prendre l'air, manger un morceau puis retourner à leur poste en espérant que le temps passe un peu plus vite le ventre plein ce qui était beaucoup, mais alors beaucoup moins sûr...

 
camo©015

_________________


Hunter can't be hunting...
(c) black.pineapple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Day X - Rencontre cryptée

Revenir en haut Aller en bas


Day X - Rencontre cryptée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Carnet de notes crypté
» Message crypté --- A certains Sith
» Cryptero / Sigilyph
» Message crypté urgent à destination des dignitaires présents sur Starhome

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead - The MAD Project :: Souvenirs d'autrefois et illusoires :: Avant l'épidémie-