Forum RPG sur la série The Walking Dead
 
Votre forum, The MAD Project, ferme malheureusement ses portes !

Partagez|

Day 08 - Tout démarre par la confiance

avatar
Carol Peletier
Staffien du MAD Project
Staffien du MAD Project
Crédit Kit : Moi même
Avatar : Mélissa McBride
Age : 42 ans
Ancien Emploi : Femme au Foyer
Messages : 2033

Niveau de Survie : 4
Points d'Expérience : 129
Points RPG : 15
Date d'inscription : 24/10/2016
http://twd-themadproject.forumactif.com/t50-journal-intime-de-ca http://twd-themadproject.forumactif.com/t58-liens-de-carol-peletier#176

Expérience de Survie
Fiche de Personnage:
MessageSujet: Day 08 - Tout démarre par la confiance Mar 10 Jan - 21:34

Aller savoir ce qui était passé par la tête de Carol ce jour là, mais une chose est certaine : Ce fut bien elle qui monta à l'avant du véhicule conduit par Rick. La femme effacée qu'elle était, commençait à sortir de sa chrysalide. Elle s'affirmait un peu plus chaque jour sur le camps, même si elle se terrait rapidement dans son habituel silence. Terminées les tâches exclusivement féminines : Elle s'était même surprise à prendre un tour de garde en après midi, le temps d'une petite sieste réparatrice pour Dale. Et ses efforts étaient félicités par pas mal de membre du groupe ce qui la motivait à se rendre toujours plus utile.

C'est ainsi que ce matin là, lorsqu'elle entendit que Rick cherchait des volontaires pour un rapide ravitaillement, elle se présenta à lui. Il tenta d'abord de la dissuader en prétextant qu'elle n'était pas encore prête. Mais ce fut sans compter l'entêtement sans faille de la maman qui ne lâcha pas facilement et eu même gain de cause. Sa présence fut acceptée à la condition qu'elle reste à proximité du leadeur du groupe. Cela tombait parfaitement bien puisque depuis la veille où elle avait eu une discussion avec Shane, elle avait besoin de lui parler seul à seul.

Les préparatifs se firent assez rapidement puisque de toute manière l'équipe ne devait pas s'absenter très longtemps. Sophia fut confiée à Lori et ils quittèrent la colline non loin des neuf heures du matin. La route fut rapide et ils ne rencontrèrent aucun soucis. Lorsque le véhicule se gara devant la clôture d'une ancienne ferme, le petit groupe sortit tranquillement pour se réunir en rond au niveau du coffre. Rick chargea les deux autres participants de pénétrer la grande bâtisse par l'arrière tandis que lui et Carol se chargerait du devant.

Les deux duos se séparèrent et c'est donc seuls que Rick et Carol s’avancèrent dans l'allée qui allait les mener sous le perron de la grande maison qui siégeait devant eux. Si au départ, le silence fit loi entre eux, la veuve décida de dépasser ses angoisses et de briser la glace. Elle se racla la gorge en faisant mine de tousser puis prit la parole alors que le regard de l'ancien Shérif restait fixé sur leur destination.

Merci Rick d'avoir accepté ma présence ici. Je sais que pour beaucoup je dois être prise pour quelqu'un de faible mais j'ai vraiment envie de tout faire pour montrer à Sophia qu'on doit se battre à présent.

Elle fit une petite pause le temps de reprendre sa respiration et poursuivit son discours.

D'autant qu'avec les discussions mouvementées du moment ça ne doit pas être facile pour toi. Tu devrais d'ailleurs prendre le temps de parler à Shane. Je ne dis pas qu'il a raison mais hier il m'a semblé très remonté...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Rick Grimes
Membre du Groupe
Membre du Groupe
Crédit Kit : Nygma (avatar) - Tumblr (gifs) - Lizzou (signature)
Avatar : Andrew Lincoln
Age : 38 ans
Ancien Emploi : Shérif
Messages : 138

Niveau de Survie : 2
Points d'Expérience : 59
Points RPG : 1
Date d'inscription : 20/12/2016
http://twd-themadproject.forumactif.com/t299-journal-intime-de-r http://twd-themadproject.forumactif.com/t300-liens-de-rick-grimes#6611

Expérience de Survie
Fiche de Personnage:
MessageSujet: Re: Day 08 - Tout démarre par la confiance Ven 13 Jan - 4:17


Tout démarre par la confiance.
Carol Peletier & Rick Grimes



C'est donc après de très rapides préparatifs, que le groupe pris la route vers une ancienne ferme environnante. Rick était prêt à mettre sa main à couper, qu'il devait y avoir de quoi bien se ravitailler. Et puis... au point où ils en sont tous, cela ne coûtait rien d'aller y jeter un œil. Quoi que le moindre détour, pouvait coûter la vie de quelqu'un, mais il fallait bien ravitailler le stock qui ne tiendrait pas indéfiniment. Surtout, s'ils continuent d'accueil de nouveaux survivants, mieux valait prévoir. Et c'est donc non sans mal, que l'ancien shérif réussi à rameuter une petite équipe afin de se rendre sur place. Après avoir garé la voiture devant le grillage et fait un petit topo à tout le monde, chacun parti de son côté et donc Rick avec Carol. Bien que le silence soit au départ de mise entre les deux, ce n'était pas parce que leader était contrarié ni quoi que ce soit d'autre, disons qu'il était simplement très concentré sur l'environnement. S'assurant, dans un premier temps, qu'il n'y ait aucun rôdeur dans les parages. Il avait accepté que Carol vienne, ce n'était pas pour que sa fille Sophia se retrouve orpheline d'ici la fin de journée. Il assumait donc son choix et veillait simplement à sa sécurité. Le silence, n'ayant jamais effrayé ni inquiété Rick. Bien au contraire même, cela l'apaisait. Mais la mère de famille en décida autrement, ce qui n'était pas non plus pour lui déplaire. Pour une fois qu'il avait l'occasion de se retrouver seul avec elle. Il est vrai qu'ils n'avaient même pas encore eu le loisir de faire plus ample connaissance... A la première remarque de Carol, l'ancien shérif lui offrit donc un petit sourire amical.

- « Je suis sûr que Sophia sait déjà à quel point sa mère est forte. »

Et il le pensait vraiment. Plus particulièrement, en songeant à ce qu'elle a sûrement déjà subi avec son ancien conjoint, particulièrement violent et vulgaire. Rick, n'osait même pas imaginer, tout ce qu'elles avaient déjà pu endurer avec ce type... Le genre de monstre, que l'ancien shérif haïssait au plus haut point. Il en avait déjà arrêté une paire et bien souvent, était dans l'obligation de les relâcher. Les affaires concernant les femmes battus, sont encore tellement compliqués et incomprises, même de nos jours... Ce qui l'a toujours, révolté. Tout ça pour dire, qu'il ne la considéré pas comme faible, mais simplement comme une novice en matière d'utilisation d'armes. Ce qui... normal. Néanmoins, il comprenait son envie de vouloir participer. Maintenant qu'elle était enfin... "libre".

Continuant de fixer son objectif et de garder les oreilles bien à l’affût du moindre bruit, il resta attentif aux dires de Carol. Elle avait parfaitement raison... Ce n'était, vraiment pas facile en ce moment. Parfois même avec son ancien collègue, Shane. Avec qui pourtant autrefois, était toujours sur la même longueur d'onde. A croire que celui-ci, n'était parfois pas toujours très heureux de leurs retrouvailles. Alors parler avec lui, serait-ce vraiment utile ou une solution ? Connaissant le bonhomme, Rick en doutait un peu.

- « Non, en effet... Rien n'est simple en ce moment. Le problème étant justement que Shane et moi sommes constamment en désaccord et que j'ai l'impression qu'il ne me confie plus grand chose... »

Arrivant tranquillement au niveau de leur destination, Rick observa très minutieusement les lieux et jeta même quelques coups d’œil par les fenêtres. Avant de revenir auprès de Carol, ressentant comme l'envie de se confier à elle. En ayant bien gros sur le cœur ces temps-ci...

- « J'ai la sensation qu'il m'en veut. Je ne sais pas pourquoi... Pourtant, je lui ai confié ma reconnaissance d'avoir été la pour ma famille, pour tout le monde... Sans compter le fait... Que j'ai l'impression de douter constamment. De ne faire que des mauvais choix en ce moment... Si je l'avais écouté pour Merle, les choses se seraient certainement passées différemment... »


AVENGEDINCHAINS

_________________
I just want to keep my family alive. RICK GRIMES;

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Carol Peletier
Staffien du MAD Project
Staffien du MAD Project
Crédit Kit : Moi même
Avatar : Mélissa McBride
Age : 42 ans
Ancien Emploi : Femme au Foyer
Messages : 2033

Niveau de Survie : 4
Points d'Expérience : 129
Points RPG : 15
Date d'inscription : 24/10/2016
http://twd-themadproject.forumactif.com/t50-journal-intime-de-ca http://twd-themadproject.forumactif.com/t58-liens-de-carol-peletier#176

Expérience de Survie
Fiche de Personnage:
MessageSujet: Re: Day 08 - Tout démarre par la confiance Dim 15 Jan - 20:22

Bizarrement la tension se dissipa chez la mère de famille lorsqu'elle vit que Rick était pleinement enclin à la discussion. D'ailleurs pourquoi ne l'aurait-il pas été ? Sans doute les séquelles de sa vie d'avant. Ed restait, mine de rien, bien présent dans le coeur de miss Peletier. Du coup, la pauvre femme avait toujours peur de déranger et percevait en chaque homme son potentiel agressif. Pourtant Rick n'avait rien à voir avec son défunt mari. Autant elle redoutait Shane car il lui avait montré à de nombreuses reprises qu'il pouvait être aussi agressif et brutal que son mari. Autant avec Rick, elle n'avait jamais été témoin d'un excès de violence et ce dernier semblait tout faire pour aider le groupe à survivre. Donc à y réfléchir, l'ancien Shérif lui inspirait plutôt de la confiance.

J'espère que tu as raison, glissa-t-elle à la remarque qu'il fit sur Sophia.

La gamine restait la prunelle de ses yeux. Plus que protectrice avec elle, Sophia était son trésor, sa raison de vivre. Ces dernières années, elle s'en était voulue de ne pouvoir rien faire pour offrir à sa fille le bonheur qu'elle méritait. Maintenant libérée, elle avait à cœur de lui montrer le bon chemin à suivre... et cela commençait par ne plus se laisser faire. C'est pour cela que la Carol d'avant commençait à laisser place à une Carol plus participative et plus volontaire dans la survie du groupe.

Alors qu'ils se rapprochèrent du perron, Rick s'exprima au sujet de Shane. De toute évidence, il était conscient que quelque chose n'allait pas avec ce dernier mais au vu de ses dires, il n'avait aucune idée de la solution à donner à ce problème qu'il ne comprenait pas. Carol ne put que lui donner raison. Shane restait quelqu'un d'énigmatique et qui s'était assombri depuis les derniers jours avec cette histoire de changement de lieu de survie. Elle ne lui donnait pas entièrement tord dans ses idées, mais Shane restait trop fermé sur ses positions sans prendre le temps de discuter.

Le duo monta les marches qui les menèrent aux portes de la demeure. Personne n'osa ouvrir ces dernières, Rick préféra s'assure qu'il n'y avait personne à l'intérieur en observant par les fenêtres. Carol préféra rester un peu en arrière. Elle savait que si les choses dégénéraient, Rick aurait besoin de toute sa concentration pour en venir à bout... inutile donc de se mettre en danger. Elle fit juste mine d'observer les champs aux alentours comme l'aurait fait le guet. Et c'est là qu'à la surprise de la dame aux cheveux courts, l'ex Shérif vint se confier à elle.

En toute franchise, Carol fut surprise de ce qu'elle entendit mais ne le laissa pas paraître pour autant. Lui, l'homme fort et habile qu'il était, la personne pleine de confiance qu'il laissait paraître, était en proie au doute. Il était comme elle au final : Un être doté de faiblesses. Une émotion étrange parcourue Carol à cet instant. Non pas qu'elle se réjouissait de cette révélation. Non c'était plutôt le soulagement qu'au final les autres n'étaient pas forcément si différents d'elle. Elle l'observa donc un instant avant de lui glisser sur un ton amical.

Ou peut-être pas. On ne peut pas dire ce qui aurait été différent Rick sinon je n'en dormirai plus moi avec ce qui a pu se passer avec mon mari. Tu as su t'intégrer au groupe dès ton arrivée et tu fais parti des personnes qui s'impliquent le plus pour la survie de tous. Des décisions doivent être prises et personne ne peut te reprocher de les prendre puisque personne n'a le courage de le faire à ta place.

Sur ces mots plein de bons sens, Carol avança doucement en portant son intérêt sur un banc placé non loin d'une petite fenêtre. Elle en caressa la texture encore très lisse et décida de s'y asseoir pour mieux converser avec son partenaire du jour.

Shane a toujours été comme ça. Enfin du moins, moi je l'ai toujours connu comme ça ici. Je respecte son statut de leadeur du groupe mais il reste très difficile de lui parler ou de contredire ses idées. C'est peut-être aussi pour ça que tu as cette sensation. En arrivant, beaucoup on vite trouvait que tu étais quelqu'un de plus apte à diriger le groupe. Moins dans la dictature.

Un bruit sourd, comme un coup sur un mur, fit sursauter la mère de famille qui se releva aussi vite qu'elle s'était assise. Elle n'avait aucune idée de ce que cela pouvait être et savait que derrière Rick, elle restait bien plus en sécurité. La peur était lisible dans son regard... Mais l'ex Shérif restait imperturbable.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Rick Grimes
Membre du Groupe
Membre du Groupe
Crédit Kit : Nygma (avatar) - Tumblr (gifs) - Lizzou (signature)
Avatar : Andrew Lincoln
Age : 38 ans
Ancien Emploi : Shérif
Messages : 138

Niveau de Survie : 2
Points d'Expérience : 59
Points RPG : 1
Date d'inscription : 20/12/2016
http://twd-themadproject.forumactif.com/t299-journal-intime-de-r http://twd-themadproject.forumactif.com/t300-liens-de-rick-grimes#6611

Expérience de Survie
Fiche de Personnage:
MessageSujet: Re: Day 08 - Tout démarre par la confiance Jeu 19 Jan - 3:34


Tout démarre par la confiance.
Carol Peletier & Rick Grimes



Lors d'un très court instant, l'ancien shérif regretta quelque peu de s'être confié à Carol. Non pas parce qu'il ne lui faisait pas confiance, mais parce qu'il n'avait aucun droit de se montrer aussi faible devant ceux qui comptaient tant sur lui. Cependant, il ne vit aucun jugement dans le regard de sa camarade. Bien au contraire... Plus de la compréhension. D'ailleurs, les mots qu'elle lui offrit en guise de réponses, ne manquèrent pas d'avoir leur effet sur lui. Baissant légèrement les yeux, tout en méditant sérieusement sur l'avis de la veuve, il fini par acquiescer. Effectivement, elle avait raison et c'est ce qu'il essayait de se dire depuis le début pour se rassurer. Mais le fait que ce soit une des survivantes qui le lui dise, changeait toute la donne et donnait bien plus de valeur à cette conviction. Il faut dire qu'hormis l'avis de Lori, c'est la première fois qu'il entend le jugement d'un des survivants de la Colline à son sujet. En effet, quoi qu'on dise, bien que certains en doutent, il faisait tout ce que la majorité n'osait pas faire. Et c'est assez compréhensible dans un sens... Quand on y réfléchit bien, la place de leader dans un groupe de survie, n'est pas la plus évidente. C'est même, la pire. La plus dangereuse. La plus risquée... Mais Rick l'assumait totalement et se l'était surtout octroyé le plus naturellement du monde. Sans l'imposer à qui que ce soit.

Relevant doucement le menton, afin de poser son regard azuré sur la mère de Sophia, il l'observa s'installer tranquillement sur le banc situé devant eux. Écoutant à nouveau, silencieusement et très attentivement les paroles de Carol, mais cette fois, au sujet de Shane. Certes, elle, l'avait toujours connu comme ça. Mais ce n'était pas son cas, à lui. Bien que Shane ait toujours eu un sacré caractère, ça n'a jamais été à ce point là. Et puis surtout... James il n'a autant eu l'impression que son ami lui en voulait à ce point là, pour une raison qui lui ait encore totalement flou. D'habitude... Tout est si limpide entre eux. Depuis la nuit des temps. A croire... Que cela concernait quelque chose, capable de tout détruire entre eux. L'air toujours aussi songeur, Rick replaça son chapeau correctement sur le sommet de son crane, avant de lâcher un soupire las. Ce genre de contrariété était vraiment trop lourd à porter, dans un nouveau monde déjà suffisamment chaotique.

- « Certes Shane a toujours eu le sang chaud... Mais jamais à ce point là. Qui plus est, je n'ai jamais voulu piquer sa place au sein du groupe. De toute manière, il faudra bien un jour ou l'autre crever l'abcès. Reste plus qu'à savoir, quand... »

Soudain, un bruit sourd le fit reculer vivement. L'efforçant à poser sa main sur le manche de son revolver. Tendant un bras devant Carol, avant de se poster devant elle, par réflexe de protection. Le bruit venait clairement de l'intérieur. Par mesure de sécurité, Rick opta pour l'idée de faire un peu de ménage, avant de taper causette. Il sorti lentement sa machette, puis se dirigea à pas de chat jusqu'à la porte principale. Imperturbable et concentré, il jeta un regard à Carol en guise d'avertissement sur ce qu'il s'apprêtait à faire. Puis, il glissa sa main sur la poignée et ouvrit vivement la porte. Aussitôt, un rôdeur lui fit face et se jeta sur lui. Rapide, l'ancien shérif donna un bon de machette dans le crane de ce dernier, avant de le repousser et de commencer à s'infiltrer à l'intérieur. Fort heureusement, ils ne semblaient pas très nombreux.

- « Reste dos à moi ! Et surtout... Fais attention ! »

Et il y tenait fermement. Hors de question de perdre qui que ce soit aujourd'hui et encore moins quelqu'un envers qui il commence à tisser des liens, en plus d'une mère de famille. C'est donc sans perdre de sa concentration et en faisant confiance à Carol, qu'il enchaîna sur un autre rôdeur, sortant d'une en trombe d'une pièce voisine.


AVENGEDINCHAINS

_________________
I just want to keep my family alive. RICK GRIMES;

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Carol Peletier
Staffien du MAD Project
Staffien du MAD Project
Crédit Kit : Moi même
Avatar : Mélissa McBride
Age : 42 ans
Ancien Emploi : Femme au Foyer
Messages : 2033

Niveau de Survie : 4
Points d'Expérience : 129
Points RPG : 15
Date d'inscription : 24/10/2016
http://twd-themadproject.forumactif.com/t50-journal-intime-de-ca http://twd-themadproject.forumactif.com/t58-liens-de-carol-peletier#176

Expérience de Survie
Fiche de Personnage:
MessageSujet: Re: Day 08 - Tout démarre par la confiance Ven 27 Jan - 14:17

Il ne faisait plus aucun doute qu'entre Shane & Rick le torchon brûlait. Ce qui n'était que rumeurs ou messages colportés au sein de la colline venait de devenir officiel de la bouche de l'ancien Shérif. Seulement, ce dernier semblait dépassé par cette situation car, au contraire des autres, il n'avait jamais connu ce côté extrême de son ancien collègue. Carol ne put alors qu’acquiescer à sa réflexion. Il était évident que tôt ou tard ils devraient prendre le temps de discuter pour permettre une meilleur cohésion entre eux.

Seulement tout cela attendrait car les choses s'accélérèrent au sein de la bâtisse. Le bruit sourd entendu n'avait pas uniquement effrayé la mère de famille. Rick lui même avait porté sa main sur la crosse de son arme, signe que les choses allaient certainement s'aggraver. Protégée par la silhouette du leadeur, Carol l'observa agir avec un double sentiment : Une crainte de ce qui allait se passer derrière la porte d'entrée et un émerveillement à le voir agir avec autant d'aplomb. Silencieux, elle se fit la promesse qu'un jour elle serait aussi forte que lui ou Daryl.

Tout se précipita ensuite sans que la pauvre femme n'ait le temps de maîtrisé sa peur. Rick se rapprocha de la porte, lui lança un regard. Elle eut juste le temps de sortir d'une main tremblante le couteau que Daryl lui avait prêté et le top départ de l'assaut fut donné. A peine quelques secondes et le premier de ces monstres se jeta sur l'ancien shérif. Carol étouffa un cri en observant, les yeux écarquillés, la lutte qui se présentait à elle. Mais, il n'était guère le temps de rêvassait. Le temps était un luxe qu'ils n'avaient pas lorsque ces rôdeurs leur faisaient face. Agir pour survivre ou traîner pour mourir, là était le seul credo. La voix puissante et autoritaire de Rick s'éleva alors pour s'adresser à elle.

Oui... oui oui, bégaya Carol en prenant sur elle pour ne pas fuir en courant.

Elle pénétra ainsi à son tour dans la demeure en tenant sa lame aussi sûrement qu'elle le pouvait. Dos à Rick comme il lui avait ordonné, il lui fallut quelques secondes pour s'habituer à la noirceur de la pièce. Elle enjamba avec hésitation le corps du rôdeur que son acolyte venait de tuer puis l'entendit se battre contre un autre la seconde suivante. C'est à cet instant que devant elle, la silhouette d'une femme se présenta à elle. Son cœur s'emballa de suite mais elle garda espoir de voir apparaître quelqu'un de vivant. Seulement, lorsque la lueur de l'extérieur lui permit de constater toutes les traces de sans qui s'étalaient sur son corps, elle comprit que son espoir était vain. Un râle s'extirpa de la bouche du zombie avant qu'il n'avance dans sa direction.

Avec la précipitation et la peur mélangés, Carol leva son arme qui malheureusement lui échappa des mains. Elle poussa alors un cri d'effroi en voyant la femme cadavérique se jeter sur elle. Esquivant l'attaque, elle se jeta par terre et marcha à quatre patte pour récupérer son couteau. Seulement, alors qu'elle n'était plus qu'à quelques centimètres, elle sentit une chose lui entraver les jambes. Tant bien que mal, elle se retourna et pu voir, horrifiée, qu'il s'agissait du rôdeur. Entre cris et efforts pour se débattre, la jeune femme avait l'impression que la faucheuse n'était plus très loin de lui siffloter sa dernière berceuse.

Rick !!! Rick !!!! Hurla-t-elle tout en frappant de toute ses forces la tête du rôdeur à l'aide de la jambe droit qu'elle avait su libérer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Rick Grimes
Membre du Groupe
Membre du Groupe
Crédit Kit : Nygma (avatar) - Tumblr (gifs) - Lizzou (signature)
Avatar : Andrew Lincoln
Age : 38 ans
Ancien Emploi : Shérif
Messages : 138

Niveau de Survie : 2
Points d'Expérience : 59
Points RPG : 1
Date d'inscription : 20/12/2016
http://twd-themadproject.forumactif.com/t299-journal-intime-de-r http://twd-themadproject.forumactif.com/t300-liens-de-rick-grimes#6611

Expérience de Survie
Fiche de Personnage:
MessageSujet: Re: Day 08 - Tout démarre par la confiance Dim 29 Jan - 4:52


Tout démarre par la confiance.
Carol Peletier & Rick Grimes



Fort heureusement, l'ancien shérif avait l'habitude de ce genre d'intervention musclé. Bien qu'aucun entraînement n'explique comment se défendre face à toute une famille de rôdeur. Mais le sang froid et l'improvisation, il savait gérer ça, tant bien que mal. Sauf que là, il n'avait quelqu'un d'aussi expérimenté à ses côtés. Il était responsable de cette femme et ne tenait vraiment pas à ce que Sophia devienne orpheline aujourd'hui. Il s'inquiétait pour Carol qui, au contraire de lui, n'avait encore aucune connaissance de ce genre de situation. Ni en elle, d'ailleurs. Malheureusement, elle devait se jeter dans le bain et il fallait agir vite pour ne pas handicaper l'autre groupe qui s'occupait de l'autre côté de la bâtisse. Alors qu'il se débattit férocement avec un troisième rôdeur, il ne sentait plus Carol dans son dos et la chercha un instant du regard. Inquiet, il la vit figé face à une morte, qui se jeta sur elle. La pression monta soudainement en flèche. Rick s'empressa d'abattre son troisième rôdeur, bien qu'il galéra quelques seconde à extirper sa machette de son crâne. Il lâcha un petit juron, avant d'enfin se décoincer, puis accouru aussitôt au secours de Carol. Mais les cris de la survivante attirèrent bien d'autres morts et semblaient même les rendre plus fougueux. Un d'entre eux lui barra soudainement la route, allant même jusqu'à le faire tomber au sol. Lui faisant perdre la machette des mains.

- « Accroches toi Carol !! »

Cria férocement l'ancien shérif, dans l'espoir que cet encouragement puisse la maintenir en vie suffisamment longtemps. En attendant, lui aussi fit le nécessaire pour essayer de repousser le corps du rôdeur. Qui rampait et recouvrait dans son ensemble celui de Rick. Il veilla à ne pas de faire mordre au niveau des bras et des poignets. Grognant de rage, à force d'user de force contre ses morts qui ont gardé une puissance incroyable. Jusqu'à réussir à finalement le repousser suffisamment pour lui donner un bon coup de pied dans l'abdomen. Ce qui le projeta un mètre plus loin. Aussitôt, Rick profita de ces microsecondes de répit, pour récupérer sa machette, se redresser sur ses deux jambes et trancher de moitié la tête du rôdeur s'attaquant à Carol. De justesse, avant que celui-ci n'ait le temps de la mordre. Il s'empressa ensuite pour l'aider également à se relever.

- « Tu n'as rien ? »

Une main sur son épaule, sa voix se fait douce et bienveillante malgré la situation. Mais pas le temps de souffler, les rôdeurs n'avaient absolument aucun répit et commençaient à les encercler à une vitesse infernale.

- « Vite ! Les escaliers ! On aura un avantage sur eux... Il faut qu'on les élimine ! On peut le faire ! »

Son regard croisant le sien, veilla à essayer de lui transmettre sa force et sa confiance. Bien qu'il soit conscient de l'enfer et de la peur qui devait la ronger. Mais il avait besoin d'elle. La tirant par le bras, il l'amena avec lui jusqu'aux marches d'escaliers. Là au moins, le passage se faisait plus étroit pour eux et ils avaient de la hauteur sur eux pour mieux les planter. Rick en tua un premier, tout en gardant un œil sur leurs arrières, sait-on jamais si d'autres déboulent de l'étage. Mais en toute logique, il ne devrait pas y en avoir davantage...


AVENGEDINCHAINS

_________________
I just want to keep my family alive. RICK GRIMES;

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Carol Peletier
Staffien du MAD Project
Staffien du MAD Project
Crédit Kit : Moi même
Avatar : Mélissa McBride
Age : 42 ans
Ancien Emploi : Femme au Foyer
Messages : 2033

Niveau de Survie : 4
Points d'Expérience : 129
Points RPG : 15
Date d'inscription : 24/10/2016
http://twd-themadproject.forumactif.com/t50-journal-intime-de-ca http://twd-themadproject.forumactif.com/t58-liens-de-carol-peletier#176

Expérience de Survie
Fiche de Personnage:
MessageSujet: Re: Day 08 - Tout démarre par la confiance Jeu 9 Fév - 21:22

Plus elle se débattait, plus elle sentait ses bras s'endolorirent. Carol était dans une très mauvaise position et la peur de mourir en ce lieu se fit alors présente seconde après seconde. Et si cette pourriture la mordait là, maintenant... qu'adviendrait-il de sa fille ? Sophia survivrait-elle à la perte d'un deuxième membre de sa famille ? Qui plus est le dernier qu'il lui restait. Non non non ça n'était pas possible ! C'est poussé par cette motivation de ne pas abandonner, que Carol ne relâcha pas ses efforts. Elle puisa même dans des forces dont elle ne soupçonnait pas l’Existence. La mort allait devoir être plus rusée si elle voulait repartir avec son âme aujourd'hui.

Malheureusement, malgré ses cris et ses appels au secours, l'apparition de Rick à ses côtés ne se fit pas aussi vite qu'elle l'avait espéré. Si ses yeux avaient bouffis suite aux larmes qui fuyaient sous ses efforts et la peur, le rôdeur quant à lui avait gagné du terrain. Elle n'était plus très loin à présent de son cou qu'elle humait avec une dangereuse envie. Ses dents claquèrent à plusieurs reprises, manquant tout juste leur proie. Mais Carol tenait bon, repoussant la bête de ses mains tremblantes.

Puis le miracle fut. Un boom sur sa droite, un morceau de tête qui roula sur le sol, une giclée de sang qui lui inonda le visage et le corps de la mort-vivante tomba tel un poids mort sur la droite de Carol qui pu alors relâchée sa crispation. Ses cris se turent d'eux-même tandis que des pleurs de soulagement l'envahirent de suite. Elle se cramponna sans perdre une seconde au bras de son sauveur pour se relever. Et ce dernier en profita pour lui demander si elle allait bien.

Oui... Souffla-t-elle presque à bout de force.

Mais ils étaient loin de pouvoir souffler. Une demi douzaine de ces saletés se rapprochaient déjà d'eux pour tenter d'en faire leur repas. Rick, en parfait stratège, poursuivit alors son combat en indiquant à la mère de famille de fuir vers les escaliers. Elle perdit juste quelques secondes pour récupérer l'arme qu'elle avait perdu face au premier rôdeur puis courut dans la direction qu'on lui avait indiqué. L'étroitesse de l'ascension permit au duo de ralentir l'avancée de l'ennemi. Rick resta en position pour s'occuper des rôdeurs qui ne pouvaient s'approcher qu'au compte goutte. Carol, de son côté, décida de monter à l'étage et pénétra dans la première pièce qui se présenta à elle.

Il s'agissait d'une chambre. D'une chambre d'enfant au vu des dessins qui décoraient les murs de la pièce. Les peluches et autres jouets qui ornaient les différents coins justifiaient également l'âge que devait avoir le propriétaire des lieux. Traînant les pieds, Carol avança jusqu'au lit où elle prit place assise sans prononcer le moindre mot. Son regard lui même était comme vide, comme si son esprit avait momentanément quittait son corps. Les doigts glissant sur les draps, elle étira son bras jusqu'à aller à la rencontre d'un petit ours de couleur jaune. Elle l'observa quelques secondes avant d'exploser en sanglots.

En bas, elle pouvait entendre Rick poursuivre seul son combat. Elle voulait l'aider... Elle le voulait... Mais elle était comme paralysée à cet instant. Et elle s'en voulait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Rick Grimes
Membre du Groupe
Membre du Groupe
Crédit Kit : Nygma (avatar) - Tumblr (gifs) - Lizzou (signature)
Avatar : Andrew Lincoln
Age : 38 ans
Ancien Emploi : Shérif
Messages : 138

Niveau de Survie : 2
Points d'Expérience : 59
Points RPG : 1
Date d'inscription : 20/12/2016
http://twd-themadproject.forumactif.com/t299-journal-intime-de-r http://twd-themadproject.forumactif.com/t300-liens-de-rick-grimes#6611

Expérience de Survie
Fiche de Personnage:
MessageSujet: Re: Day 08 - Tout démarre par la confiance Lun 13 Fév - 2:26


Tout démarre par la confiance.
Carol Peletier & Rick Grimes



Alors que le shérif s'élança avec entrain dans les escaliers de la demeure, il ne tourna pas longtemps le dos aux rôdeurs et s'empressa de faire volt-face pour attaquer les morts osant franchir les trois premières marches devant lui. Ainsi, il avait un certain avantage sur eux et pouvait se contenter d'abattre violemment son arme sur leurs crânes. Bien que certains, étaient étrangement plus coriaces que d'autres à transpercer. Seulement, il remarqua très rapidement être le seul à agir. Et c'est avec effroi, qu'il se rendit compte que Carol avait totalement disparu de son sillage, s'étant certainement enfuit à l'étage pour se cacher.

- « Carol ?!... »

S'écria un instant le shérif. Mais pas le temps de rager, il devait poursuivre son combat et n'en épargner aucun d'entres eux. Tant pis pour le soutien, il était capable de se débrouiller seul et sa tactique fonctionnait à merveille. Bien que cela l'épuisa, il les fit tous tomber, un après l'autre. Au bout de quelques minutes, il ne restait plus qu'un tas de cadavre charcuté aux pieds de l'escalier. Suant suite à tant d'efforts, Rick put enfin reprendre son souffle. Il pris appui contre la rambarde quelques secondes, savourant le silence régnant à nouveau sur les lieux. C'est ensuite, qu'il décida de monter les dernières marches et d'explorer quelques chambres, avant de tomber sur celle où se trouvait Carol. Doucement, Rick poussa la porte. Son regard s’abattit sur la veuve et resta fixe quelques secondes, avant qu'il ne s'avance, puis s'installe à côté d'elle sur le lit.

- « On devrait être tranquille pour un petit moment maintenant... »

Bien sûr, il ne lui en voulait pas. Peut-être seulement sur l'instant, car s'il n'avait pas eu la chance d'avoir un tel escalier, peut-être que les choses se seraient terminé plus tragiquement. Et en fuyant ainsi seule à l'étage, Carol aurait également pu se mettre en danger. Mais pour dire vrai... Il s'était un peu attendu à ce qu'elle réagisse ainsi. Il y a quelques heures encore, il lui avait pourtant dit, qu'elle n'était pas encore prête pour ce genre de choses. Mais maintenant qu'il avait accepté de la prendre sous son aile, hors de question de la rabaisser au travers de cette "fuite". Elle apprendrait de son erreur et il n'était pas difficile de lire dans son regard, qu'elle s'en voulait.

- « La première mission de ravitaillement n'est jamais la plus simple. »

Tenta-t-il de temporiser, avant de balayer la chambre d'un regard évasif, avant de le concentrer plus intensément sur sa coéquipière en sanglot. Elle semblait complètement apeuré, malgré le calme revenu. Se tournant un peu plus vers elle, le shérif voulait bien user d'un peu de ce temps de répit pour la comprendre et la rassurer. Mais en temps que meneur, il se devait aussi d'être franc. Elle avait insisté pour venir et devait aussi l'assumer, au moins jusqu'à la fin de cette mission.

- « Je t'avais dis de ne pas t'éloigner de moi. Tu aurais pu te mettre inutilement en danger... Tu as le droit d'avoir peur. Mais, il va falloir que tu apprennes à la dompter. Le moindre faux pas, peut coûter très cher. Tu l'as vu par toi-même... On ne pourra pas toujours compter sur la chance pour nous en sortir. »

Il ne tenait vraiment pas à la perdre, ni à ce que Sophia perde sa mère.


AVENGEDINCHAINS

_________________
I just want to keep my family alive. RICK GRIMES;

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Carol Peletier
Staffien du MAD Project
Staffien du MAD Project
Crédit Kit : Moi même
Avatar : Mélissa McBride
Age : 42 ans
Ancien Emploi : Femme au Foyer
Messages : 2033

Niveau de Survie : 4
Points d'Expérience : 129
Points RPG : 15
Date d'inscription : 24/10/2016
http://twd-themadproject.forumactif.com/t50-journal-intime-de-ca http://twd-themadproject.forumactif.com/t58-liens-de-carol-peletier#176

Expérience de Survie
Fiche de Personnage:
MessageSujet: Re: Day 08 - Tout démarre par la confiance Jeu 23 Fév - 11:32

L'ours en peluche qu'elle tenait dans ses bras devait suffoquer tant son étreinte était devenue étouffante face à sa crise d'angoisse. Elle avait beau tout faire pour se calmer, Carol n'arrivait à rien. Elle avait l'impression d'être inutile et que son rôle dans ce nouveau monde n'avait pas plus d'importance que dans son ancienne vie. La mort aurait du l'emporté avec les autres, tout le monde s'en serait porté mieux ! Sauf Sophia peut-être... La prunelle de ses yeux ne méritaient pas tout ce qu'elle avait vécu jusqu'ici. Cet endroit, cette chambre, accentuait la douleur que ressentait la mère de la jeune fille tant elle représentait tout ce qu'elle aurait voulu offrir à sa fille. Un environnement sain, un réel espace enfantin. Au lieu de cela, la pauvre Sophia avait hérité d'une vie abominable ou son principal jouet était le fouet que son ignoble mari gardait auprès de lui pour les martyriser l'une après l'autre.

Soudain, le bruit de lutte s'interrompit dans le couloir. Une nouvelle vague d'angoisse s'empara d'elle en imaginant que par sa faute Rick ait succombé à ces rôdeurs. Par chance, la silhouette de ce dernier ne tarda pas à se dessiner sur le pas de la porte ce qui la soulagea. Les larmes avaient cessé de couler, la crise commençait à s'éloigner... Mais pour autant, Carol ne se sentait guère mieux. Un sentiment de culpabilité la rongeait et elle n'osa même pas lever la tête pour affronter le regard de Rick qui devait la dévisager de colère. Elle savait qu'elle avait fait mal et accepterait la correction qui en découlerait. C'était ce qu'elle avait toujours fait durant toute sa vie de femme mariée.

Seulement la surprise fut de taille quand elle vit l'ancien Shérif s'avançait jusqu'à elle pour se poser à son tour sur le lit et lui parler d'une voix posée. Pas de cri, pas de gifle... non il était à nouveau à côté d'elle et la soutenait comme il le pouvait en lui apportant réconfort et conseil avisé. De nouveau, des larmes coulèrent le long des joues de la quarantenaire mais la tristesse n'était aucunement lié à cela. Carol ne savait expliqué pourquoi mais elle avait l'impression qu'un poids commençait à s'envoler de son cœur. Relâchant enfin l'étreinte de l'ourson qu'elle avait kidnappé jusqu'à lors, l'ancienne mère au foyer décida de livrer ce qu'elle avait sur le cœur.


Pardon. Je sais que tu as raison. Mais tu ne sais pas à quel point ça fait mal... ça fait mal de se dire qu'il faut que je fasse ce que j'ai toujours hais chez mon mari. La violence est une chose que j'ai toujours subi... J'en ai toujours eu peur.... Et se dire à présent que je dois la dompter à mon tour est une chose qui me semble insurmontable.... Mais je sais que je dois le faire.... Ne serait-ce que pour Sophia !

Chaque tronçons de phrase était rythmé par un sanglot qui cherchait à s'échapper. Mais Carol se faisait violence et le soutien que lui apportait Rick à cet instant l'aidait à aller de l'avant. Elle pouvait le faire. Si lui y croyait alors elle devait croire en elle. Après tout ne dit-on pas que tout démarre par la confiance ? Se saisissant du bas de son maillot, Carol le releva pour essuyer son visage et faire disparaître toute trace de larmes. Elle avait besoin d'un électrochoc et peut-être que cette mission de ravitaillement venait de le lui offrir. De nouveau prête, elle afficha un timide sourire et posa une main délicate sur celle de Rick.

Merci, souffla-t-elle avec une pointe de respect dans les yeux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Rick Grimes
Membre du Groupe
Membre du Groupe
Crédit Kit : Nygma (avatar) - Tumblr (gifs) - Lizzou (signature)
Avatar : Andrew Lincoln
Age : 38 ans
Ancien Emploi : Shérif
Messages : 138

Niveau de Survie : 2
Points d'Expérience : 59
Points RPG : 1
Date d'inscription : 20/12/2016
http://twd-themadproject.forumactif.com/t299-journal-intime-de-r http://twd-themadproject.forumactif.com/t300-liens-de-rick-grimes#6611

Expérience de Survie
Fiche de Personnage:
MessageSujet: Re: Day 08 - Tout démarre par la confiance Jeu 2 Mar - 5:11


Tout démarre par la confiance.
Carol Peletier & Rick Grimes



Rick n'avait pas vraiment eu l'occasion d'apprendre à connaître son mari, contrairement à Shane qui lui aurait même déjà foutu une sacrée branlé devant tout le monde. Mais le shérif pouvait aisément voir à quel point, Carol était ravagé intérieurement à cause de tout ce qu'elle a subit. Elle avait perdu toute confiance en elle, au point d'accepter sa situation de martyre et de peut-être même songer, qu'elle l'avait mérité. Comme bon nombre de femmes battues... Combien en a-t-il ramassé à la petite cuillère autrefois, avant de les surprendre en train de retourner volontairement aux bras de leurs maris violents ? Rick était vraiment attristé et a toujours été particulièrement révolté par ce sujet. Hélas, il ne pouvait pas tout apaiser à lui tout seul. Mais il pouvait le faire, avec Carol. Son mari n'est plus et elle est enfin libre. Il fallait juste qu'elle s'en rende compte et surtout... qu'elle l'accepte. Et le leader serait là pour l'encourager et la soutenir de toutes ses forces. C'est donc attentivement, qu'il l'écouta, juste après l'avoir quelque peu sermonna. Elle n'émit aucune contradiction, lui faisant simplement part de son mal être. Touché, Rick la fixa avec une certaine empathie. Partageant sa peine et comprenant la peur qui la ronge de l'intérieur. Une peur tout à fait légitime, après son vécu. Il déglutit, la gorge serrée. Ne pouvant s'empêcher d'essayer de la rassurer une nouvelle fois.

- « Ce monde là, ne nous laisse pas d'autres choix. Ton mari lui, l'avait. »

Il était vraiment important qu'elle fasse la différence et surtout, qu'elle comprenne qu'elle ne sera jamais comme lui. Mais vive d'esprit et persévérante, le message était déjà très vite et bien passé dans l'esprit de la quarantenaire. Il le fallait, pour qu'elle soit capable de protéger sa fille, mais aussi elle-même. Continuant de la regarder avec une certaine douceur, il sentit la main de Carol se poser sur la sienne et c'est tout aussi doucement qu'il l'enveloppa dans la sienne et la serra. Une façon de lui transmettre son courage et son soutien. Un timide sourire étira aussi ses lèvres, quand elle le remercia, hochant la tête. Touché par le respect qui se reflétait dans son regard. Se rappelant qu'autrefois, c'était exactement ça, la plus belle et grande récompense dans son travail. Et non pas le salaire, mais bien lorsqu'il voyait des victimes retrouver le chemin de la paix et de la justice.

- « Ne traînons pas trop longtemps ici. Fouillons un peu l'étage, au cas où il y aurait une armoire à pharmacie dans le coin... Puis on terminera par le rez-de-chaussez. Ça va aller ? »

Bienveillant, il s'assura tout de même qu'elle se sente prête, avant de se lever du lit et de s'avancer vers la porte. Cette fois, il n'allait pas la quitter des yeux ni la lâcher. Bien que l'escalier soit toujours bien bloquée par le tas de cadavre, il reprit son colt en main. Le doigt, prêt à se glisser vers la détente à tout moment. Frôlant les murs, il commença à inspecter plusieurs chambre et surtout la salle de bain, dans laquelle il trouva quelques médicaments, pansements, compresses et désinfectants. Dans les autres pièces, il n'y avait vraiment pas grand chose. Mais son regard s'attarda sur la coiffeuse d'une chambre, qui devait certainement appartenir à une jeune adolescente. Il pris un joli petit bracelet couleur saphir et rose pâle et le tendit à Carol. Un sourire bienveillant aux lèvres.

- « Tu crois que ça pourrait plaire à Sophia ? »

Ne connaissant pas vraiment ses goûts, il tenta tout de même le coup. Reportant son attention sur les escaliers, il se pencha doucement par dessus la rambarde après avoir descendu quelques marches, puis tendit l'oreille pour s'assurer que d'autres rôdeurs ne soient pas revenu entre temps. Mais à première vue, non. Il fit donc silencieusement signe à Carol de le suivre. Silencieusement et prudemment, il enjamba le tas de cadavres, puis aida Carol à sa suite. Le calme semble être revenu de leur côté, mais qu'en était-il des autres ? Il espérait que tout allait bien pour eux aussi.


AVENGEDINCHAINS

_________________
I just want to keep my family alive. RICK GRIMES;

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Carol Peletier
Staffien du MAD Project
Staffien du MAD Project
Crédit Kit : Moi même
Avatar : Mélissa McBride
Age : 42 ans
Ancien Emploi : Femme au Foyer
Messages : 2033

Niveau de Survie : 4
Points d'Expérience : 129
Points RPG : 15
Date d'inscription : 24/10/2016
http://twd-themadproject.forumactif.com/t50-journal-intime-de-ca http://twd-themadproject.forumactif.com/t58-liens-de-carol-peletier#176

Expérience de Survie
Fiche de Personnage:
MessageSujet: Re: Day 08 - Tout démarre par la confiance Dim 19 Mar - 21:55

La main que referma Rick sur la sienne fut salvatrice pour Carol. Elle sentit comme une vague d'apaisement la parcourir de tout son long. C'était comme si ses démons intérieurs venaient d'être vaincus par sa confession et le soutien que lui apporta l'ex shérif. A présent, elle se sentait prête à aller de l'avant. Et c'est rempli de ces bonnes ondes qu'elle se releva du lit quand Rick manifesta sa volonté de poursuivre l'inspection de la demeure. Elle s'essuya une dernière fois le visage pour être sûr que personne d'autres ne serait témoin de sa faiblesse puis pris une bonne inspiration pour reprendre toute motivation.

Je te suis ! Confia-t-elle sur un ton assuré pour montrer à Rick qu'elle avait retenu la leçon.

Accompagnés de dame prudence, le duo sortit alors de la pièce pour suivre le couloir qui desservait différentes chambres et une salle de bain. La main de Carol cramponnait fermement son couteau et ne tremblait presque plus contrairement à leur entrée dans la bâtisse. On pouvait sentir que quelque chose avait changé en elle et Rick dut le sentir puisqu'il la laissa même entrer en première dans la salle de bain. Bon par chance, il n'y avait pas de rôdeurs. Mais le fait de tomber sur une pharmacie pleine à craquer rendit heureuse la mère de famille. Elle avait besoin de regagner confiance au travers de petite chose aussi anodine. Le représentant des forces de l'ordre le savait et cela expliquait le fait qu'il la laissait prendre les devants par moment. Les risques étaient calculés.

Le sac à dos rempli, Carol suivit de nouveau Rick dans la dernière pièce qui fut aussi vide que les autres. Il n'y avait donc rien à signaler à l'étage et ils allaient pouvoir rejoindre les autres au rez de chaussée. Toutefois, alors que la jeune femme s'apprêtait à passer de nouveau le seuil de la porte, elle s'interrompit en voyant son ami s'intéressait à quelque chose dans la chambre.

Tu as vu un truc intéressant ? Demanda-t-elle en le rejoignant aussitôt.

C'est là qu'elle eut la belle surprise de le voir se retourner avec un magnifique bracelet dans le creux de la main. Touchée profondément par cette pensée qu'il venait d'avoir pour sa fille, elle ne put retenir son élan de joie et lui offrit un câlin plein de respect. Les yeux luisants à la lueur, elle contempla le bijou avant d'annoncer avec un plaisir évident.

Oui elle va être heureuse. Merci Rick ! Merci de penser à elle et son bien être.

La suite et fin de leur épopée arriva bien vite pour nos survivants. Regagnant le rez de chaussée, ils tombèrent bien vite sur l'autre duo qui avait fini de nettoyer le reste de la demeure en plus de remplir leur sac de boites de conserves. Tout le petit groupe s'en était sorti sain et sauf. Et en plus de cela, il rentrerait victorieux. De quoi remonter le moral de tous au campement de la colline.

Seulement, Carol venait de gagner bien plus ce jour là. Elle venait de retrouver confiance en elle et avait gagné une amitié naissante avec le leadeur du groupe.

Fin pour moi
Marchi mon ti Rick et à vite !!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
Rick Grimes
Membre du Groupe
Membre du Groupe
Crédit Kit : Nygma (avatar) - Tumblr (gifs) - Lizzou (signature)
Avatar : Andrew Lincoln
Age : 38 ans
Ancien Emploi : Shérif
Messages : 138

Niveau de Survie : 2
Points d'Expérience : 59
Points RPG : 1
Date d'inscription : 20/12/2016
http://twd-themadproject.forumactif.com/t299-journal-intime-de-r http://twd-themadproject.forumactif.com/t300-liens-de-rick-grimes#6611

Expérience de Survie
Fiche de Personnage:
MessageSujet: Re: Day 08 - Tout démarre par la confiance Lun 27 Mar - 19:06


Tout démarre par la confiance.
Carol Peletier & Rick Grimes



En quelques minutes à peine, la mère de famille dédoubla son assurance et semblait déjà aller beaucoup mieux. Une mauvaise passe à surmonter et à accepter, comme toutes celles et ceux qui subissent ce malheur. Le visage de l'ancien shérif rayonnait de joie, ravis de la voir beaucoup mieux et empli d'une détermination qu'il n'avait encore jamais vu chez elle. Il avait l'impression de retrouver les joies de son ancien emploi. Voir le visage des gens que l'on a réussi à aider et à sortir de la merde, ça n'a pas de prix. Carol est maintenant une femme libre, débarrassé d'un mari violent et qui ne faisait que la rabaisser plus bas que terre. Alors qu'elle est une femme aux multiples facettes. Capable du pire, comme du meilleur. Rick avait un don certain, pour voir l'âme des gens qu'il fréquente. Bien qu'hélas, ce don ne fonctionne pas toujours... Parfois trop aveuglé par sa bonté et son énorme esprit conciliant. Mais qu'importe pour cette fois, il savait qu'il pouvait avoir confiance en elle et qu'elle était façonné pour progresser rapidement. Et il n'allait pas être déçu...

Le cadeau qu'il lui suggéra donc pour sa fille, Sophia, sembla toucher très profondément Carol. L'ancien shérif sourit tendrement au calin que lui offrit la mère de famille et resserra durant quelques instants son étreinte contre elle. Avant de s'écarter doucement et d'acquiescer d'un signe de tête respectueux. Il l'avait fait spontanément, sans rien attendre en retour, entres parents qui se comprennent et se soutiennent mutuellement. Il savait, qu'elle en aurait fait de même pour Carl. Elle en avait même déjà beaucoup fait pour son fils, c'était donc le minimum de remerciement.

- « Ça me fait plaisir... Tu as beaucoup fait pour Carl aussi, je n'ai jamais eu l'occasion de t'en remercier. »

Regagnant donc à nouveau le rez-de-chaussée, ils tombèrent aussitôt sur l'autre partie du groupe. Fort heureusement, ils n'avaient rien et semblaient avoir les sac bien plus rempli que les nôtres.

- « Bien. Rentrons chez nous. »

Échangeant un dernier regard complice avec Carol, c'est l'esprit apaisé et victorieux qu'ils rentrèrent au campement, sans la moindre embûche sur le chemin. Un des hommes du groupe improvisa même quelques chansons en chemin, histoire de rendre l'instant encore plus mémorable et agréable. Le soleil commençait à se coucher et nous allions pouvoir l'admirer avec l'ensemble du groupe, autour d'un sympathique petit festin.


TO BE CONTINUED...
(Plaisir plus que partagé ma belle <3 vivement le prochain !)



AVENGEDINCHAINS

_________________
I just want to keep my family alive. RICK GRIMES;

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Day 08 - Tout démarre par la confiance

Revenir en haut Aller en bas


Day 08 - Tout démarre par la confiance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» Le plus féroce de tout les chiens... Mouk!
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]
» Amis, envers et contre tout [ PV ]
» La politique du « tout va mal »...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead - The MAD Project :: Zones Périphériques :: La Campagne-