Forum RPG sur la série The Walking Dead
 
Votre forum, The MAD Project, ferme malheureusement ses portes !

Partagez|

Day 07 - After the rain, the earth becomes solid [PV JANE]

avatar
Glenn Rhee
Membre du Groupe
Membre du Groupe
Crédit Kit : LittleFinger (Avatar) - Tumblr (Gif) - Mikaiah (Signature)
Avatar : Steven Yeun
Age : 25 ans
Ancien Emploi : Livreur de pizza
Messages : 77

Niveau de Survie : 1
Points d'Expérience : 16
Points RPG : 17
Date d'inscription : 16/01/2017
http://twd-themadproject.forumactif.com/t361-journal-intime-de-g http://twd-themadproject.forumactif.com/t362-liens-de-glenn-rhee

Expérience de Survie
Fiche de Personnage:
MessageSujet: Day 07 - After the rain, the earth becomes solid [PV JANE] Dim 19 Fév - 2:19


After the rain, the earth becomes solid
The Walking Dead
Jane Raikes & Glenn Rhee

Une fois n'est pas coutume, je fus directement engagé à faire le raid en cette douce fin de matinée. Etant l'un des seuls survivant à connaître quasiment par cœur, pas uniquement Atlanta, mais également tous les autres bleds du coin. Sauf que très peu de survivants semblent motivés cette fois pour m'y accompagner. Le moral semble de plus en plus fragile et à fleur de peau au sein du campement. Au point, que si Dale, Rick et Lori n'étaient pas là pour y mettre un certain entrain, il y aurait vraiment de quoi déprimer. Le doute subsiste dans tous les esprits et des débats commencent à s'ouvrir sur s'il est bon de rester sur ce campement ou non. Pour ma part, tout est assez clair dans mon esprit, bien que je n'ai donné mon avis à personne pour le moment. Je songe surtout, à l'avenir. Au fait que peu importe les décisions qui seront prises, il vaudrait mieux qu'on soit sur d'avoir de quoi se nourrir et tenir un bon moment. Daryl est parti chasser dans son coin, je me serai bien échappé avec lui pour qu'il m'apprenne deux trois trucs dans ce domaine... Mais je vois bien que les autres comptent sur moi pour aller faire des courses. Je prépare ma machette et Rick me file un pistolet 9mm au cas où. Je fais un petit tour du campement et arrive à embarquer deux survivants volontaires pour m'accompagner : T-Dog et... David. Je ne le connais pas encore très bien et ignore s'il sera à l'aise pour ce raid, mais des bras en plus ne sont pas de refus.

Je m'affaire rapidement avec les deux hommes à préparer le vanne, avant que mon regard ne croise celui de Jane, qui se tient un peu plus loin. Aussitôt, mon visage se ferme et je détourne le regard afin d'essayer de l'ignorer. Depuis notre... "dispute", appelons ça comme ça, je ne lui ai plus adressé le moindre intérêt ni le moindre mot. J'avais beau être du genre à pardonner facilement, être une bonne poire, je pouvais avoir la dent dur. Bien que le fait qu'elle me "plaise" rendait la chose plus difficile. Mais je n'avais vraiment pas apprécié le coup et encore moins ses mots. Même si l'un comme l'autre, avons été rude. Lors d'un instant, Rick se propose pour m'accompagner. Mais Carl s'empresse de supplier son père pour rester un peu avec lui. Aussitôt et à mon grand désarroi, j'entends l'ancien shérif proposer à Jane de nous accompagner.

- « Ça ira ! On peut très bien se débrouiller... »  

Lançais-je vivement. Mais hélas, je doute que la militaire refuse de passer à côté de l'occasion de se rendre à nouveau "utile" et indispensable aux yeux de tous. Je n'avais simplement pas envie, que ce raid soit des plus désagréable. Déjà que ce n'est pas ce qu'il y a de plus joyeux à faire. Les deux hommes s'échangent un regard discret, voyant bien qu'il y a comme de l'orage dans l'air. Pour autant, je soupire, puis prend sur moi. Comme je sais si bien faire... Je prends place à l'arrière du vanne. Laissant T-Dog au volant, tandis que je me retrouve installé à l'arrière avec Jane. Je suis tendu et galère assez sévèrement pour ne pas croiser son regard. Je range mon arme comme il faut, afin d'éviter qu'elle m'impose d'autres de ses leçons. Puis me penche légèrement pour essayer de garder un œil sur la route et diriger T-Dog. Bien qu'il soit déjà venu avec moi là où nous allons, il n'avait pas une aussi bonne mémoire que moi, ni un aussi bon sens de l'orientation. Heureusement, le voyage ne serait pas long du tout et avec un peu de chance, la grande surface en question était toujours nettoyé suite à notre dernier passage.


Made by Neon Demon

_________________

we can make it, together
I can't tell you what it really is I can only tell you what it feels like And right now there's a steel knife in my windpipe I can't breathe but I still fight As long as the wrong feels right honey » Mikaiah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
avatar
Jane Raikes
Membre du Groupe
Membre du Groupe
Avatar : Female Military
Messages : 168

Niveau de Survie : 4
Points d'Expérience : 94
Points RPG : 14
Date d'inscription : 22/12/2016
http://twd-themadproject.forumactif.com/t309-journal-intime-de-j http://twd-themadproject.forumactif.com/t310-liens-de-jane-raikes

Expérience de Survie
Fiche de Personnage:
MessageSujet: Re: Day 07 - After the rain, the earth becomes solid [PV JANE] Dim 19 Fév - 12:22

After the Rain, the Earth Becomes Solid

Jane Raikes & Glenn Rhee

Ma matinée avait été bien remplie. J'avais entraîné quelques personnes au tir, notamment la femme de Grimes, qui s'était montrée disciplinée et motivée et non dissipée comme je le craignais, juste parce qu'elle était la femme du chef du camp. Il fallait dire aussi que je ne la ménageais pas, la traitant comme n'importe quel membre survivant du camp. Je n'octroyais aucun traitement de faveur car je voulais et il fallait, que tout le monde soit non seulement logé à la même enseigne mais qu'en plus les autres sachent un minimum se défendre. Après l'entraînement, je fis d'autres exercices, non loin de ma tente et j'en profitais pour me changer ensuite, mon t-shirt kaki réglementaire sur les épaules. J'étais en train de refaire les lacets de mes rangers lorsqu'en redressant la tête, mon regard croisa celui de Glenn Rhee, un type que je connaissais depuis quelques jours et avec qui j'avais eu une rixe que j'avais personnellement déjà oublié. Il détourna le regard alors que moi je continuais de le regarder, continuant de le mettre mal à l'aise. Puis j'entendis l'appel de Grimes d'où j'étais. Il me demandait si j'étais d'accord pour rejoindre Rhee, un homme noir qui se faisait appeler T-Dog et un autre type totalement inconnu.

Je me redressais, fixant de mon air impassible l'asiatique qui évitait toujours aussi superbement mon regard. Je pris une fraction de seconde pour réfléchir au bien-fondé de la requête. Mon côté conciliant fut le premier à parler : j'avais l'opportunité de pouvoir recoller les morceaux avec le jeune homme en me montrant utile et conciliant avec lui et ainsi pouvoir lui laisser une meilleure image de moi auprès de lui et que dans ce cas peut-être essaierait-il de revenir vers moi. Puis mon côté pragmatique, dominant écrasa la table de la réflexion : c'était une occasion de venir emmerder un débile qui se la pétait devant moi, de montrer encore une fois mon utilité et lui faire comprendre une bonne fois pour toutes qu'il ne fallait pas m'emmerder, surtout pas en mission. Ce qui en ressortit fut un mélange des deux. Recoller les morceaux avec lui était une idée séduisante mais aussi l'occasion d'également prouver mes compétences. Par contre j'envoyais chier l'idée de l'emmerder. En mission, cela était dangereux et pouvait nous faire tuer, je pourrais avoir l'occasion de l'emmerder comme je veux au retour de notre mission.

J'hochais de la tête à l'ancien shérif et avec une œillade peu sympathique à l'asiatique, je finissais mes lacets et attrapa mon treillis, mon gilet pare-balles avec ma radio intégrée dedans et mon casque. Enfilant mes protections au plus vite, je courus vers le van sans laisser le temps à Rhee de fuir sans moi. J'avais gardé mon M4 avec mes munitions depuis ma séance de tir, de même qu'un Beretta 9 mm avec holster à ma cuisse droite et je réajustais la sangle de mon fusil d'assaut en m'installant à l'arrière du van avant d'attacher la jugulaire de mon casque. Je remarquais que le type inconnu, qui se présenta à moi sous le nom de David portait un talkie et je lui demandais la fréquence de la radio et ajusta la mienne en fonction. Alors que le van faisait route, je checkais ma radio et mon micro, m'assurant que tout marchait et que mon fusil d'assaut était chargé, la sécurité enclenchée pour le moment, fixant tour à tour, le sol, l'arme de Rhee et Rhee lui-même.

Je voyais bien que ma présence le mettait mal à l'aise, il ne devait plus supporter de voir mon air inexpressif, exprimant mon apathie envers ce qu'il pouvait bien ressentir. Mes yeux vérifièrent son arme, par réflexe et de ce que je pus en voir, le Glock qu'il se trimballait était propre et paraissait bien entretenu. Je ne fis aucun commentaire sur cet état, par contre l'autre aminche, David, me jetait souvent des coups d'œil mais je ne savais pas si c'était pour m'exprimer un intérêt quelconque envers moi ou si je l'intimidais juste. J'en profitais pour lui demander où nous allions.


David c'est ça ? Vous savez où nous allons et qu'est ce qu'on doit aller faire ?


Oh oui bien sûr lieutenant Raikes. Nous allons à une grande surface que Glenn et T-Dog ont trouvés il y a quelques jours dans une petite ville à quelques kilomètres, nous allons surtout chercher de la nourriture.


Hm je vois. Je suppose que cela n'aurait pas échappé à d'autres survivants, nous ne serons certainement pas les seuls à nous servir là bas. Je suppose aussi que c'est une opération qui nécessite d'aller vite


C'est ça lieutenant Raikes. Vous avez très vite compris. On prend surtout des denrées alimentaires qui durent, comme des conserves par exemple.


Alors il faudra se préparer à tout.


Je dis cette phrase notamment en regardant Rhee qui me rendit un regard irrité et je n'eus pas d'autre réaction. T-Dog gara ensuite son van, à quelques mètres de l'entrée de la petite zone commerciale et l'on sortit. Je mis un genou à terre, aussitôt imité par David et T-Dog, armés d'une arme de poing chacun, observant les alentours d'un air franchement méfiant. La zone paraissait ressembler à une zone à l'abandon. Les mauvaises herbes commençaient à arriver, les voitures commençaient à paraître sales et datées, de rares étaient réduites à l'état de carcasse, comme si elles avaient brûlées. Le soleil de plomb de midi illuminait déjà la journée et un silence de mort régnait, achevant le portrait apocalyptique de l'endroit. Je bougeais, me calant derrière une voiture puis je regardais Rhee. D'un signe de tête, je lui disais de passer devant. C'était une manière pour moi de lui dire de faire avancer le groupe mais aussi pour lui exprimer ma volonté de lui laisser le commandement sur cette mission, comme preuve de conciliation de ma part, nous n'étions pas là pour nous tirer dans les pattes mais pour mener à bien une mission pour la survie de notre groupe. J'étais en terrain inconnu, lui non, il devait donc nous diriger, je n'allais pas jouer au chef et je laissais cette fois cette responsabilité à l'asiatique. Mais au moindre combat ou à la moindre anicroche, je passais devant.

DEV NERD GIRL



Dernière édition par Jane Raikes le Mar 14 Mar - 22:07, édité 1 fois


avatar
Glenn Rhee
Membre du Groupe
Membre du Groupe
Crédit Kit : LittleFinger (Avatar) - Tumblr (Gif) - Mikaiah (Signature)
Avatar : Steven Yeun
Age : 25 ans
Ancien Emploi : Livreur de pizza
Messages : 77

Niveau de Survie : 1
Points d'Expérience : 16
Points RPG : 17
Date d'inscription : 16/01/2017
http://twd-themadproject.forumactif.com/t361-journal-intime-de-g http://twd-themadproject.forumactif.com/t362-liens-de-glenn-rhee

Expérience de Survie
Fiche de Personnage:
MessageSujet: Re: Day 07 - After the rain, the earth becomes solid [PV JANE] Jeu 23 Fév - 0:24


After the rain, the earth becomes solid
The Walking Dead
Jane Raikes & Glenn Rhee

Les nombreux coups d’œil de David en direction de la militaire ne passèrent pas inaperçu à mes yeux. Cela m'irritait même davantage. Peut-être même plus, que la rancœur que je porte encore envers Jane, suite à notre prise de tête. Pour autant, je ne dis rien et me contente une fois de plus de prendre sur moi, avant de rouler des yeux et de rengainer toutes mes armes afin qu'elles soient bien en place. J'avais déjà hâte d'en finir avec ce raid et espérai vraiment qu'il n'y aurait aucun accrochage. Pour cela, il fallait d'abord que je maintienne mon sang froid et arrive à mette tout le reste de côté. Ce qui se passe au campement, reste au campement. Hors de question de mettre les vies de chacun en danger pour de petites querelles. Je sais tout de même faire la part des choses, quand c'est nécessaire. Néanmoins, un air assez grave reste figé sur mon visage. Croisant brièvement le regard de Jane, lorsqu'elle suggère de se préparer à tout. Comme si ce n'était pas déjà notre état d'esprit quotidien... Le véhicule s'arrête enfin et je laisse volontairement la militaire sortir la première. Certainement plus par galanterie qu'autre chose. Je suis le dernier à sortir et toujours aussi calmement, j'observe les environs. Au premier coup d’œil, rien ne semble avoir changé ni s'être déplacé. Malgré tout, pas question de baisser sa garde. Machette bien en main, je prends machinalement les devants et nous approchons de l'imposant bâtiment regorgeant d'un important stock de nourriture. Lors de notre dernière visite, nous avions réussi à repartir avec tellement de vivres que nous avons pu tenir plusieurs jours sans la nécessitée d'aller faire d'autres raids. Sans compter la viande que ne manque pas de nous ramener Daryl.

- « On va faire le tour du bâtiment, pour vérifier toutes les issues et par mesure de précaution. »  

Le calme absolu, pour le moment. Aucun véhicule aux environs, rien de suspect. Machinalement, je pars sur la gauche après avoir fait vaguement signe à Jane et T-Dog de passer par la droite pour faire plus rapide. Sauf que c'est David qui s'empresse d'accompagner la militaire. Je soupire et emboîte le pas avec T-Dog qui me suis de très près.

- « C'est moi ou y'a de l'orage dans l'air entre toi et Miss G.I Joe ? »
- « Ça doit être toi... »
- « Arrêtes... ça fait des jours que tout le monde ressent l'électricité statique entre vous. A moins que ça ne soit autre chose ? Une autre forme de "tension" ? »

Sur le coup, je ne sais pas quoi répondre, car le connaissant il a déjà capté que cette fille m'a tapé dans l’œil. En dépit de tout le reste. Un peu mal à l'aise, je continue de regarder devant moi et sers mon emprise sur le manche de mon arme. Hélas, cette réaction vaut tout autant qu'un "oui" pour T-Dog. Qui ricane et jubile à côté de moi.

- « Elle est plutôt pas mal dans son genre, je te comprends mec... T'as toujours fantasmé sur les femmes autoritaires ou genre un peu guerrières ? »
- « Fermes là... »

Lui lançais-je sèchement sur le coup, avant de légèrement en sourire. Malheureusement, cette petite parenthèse est vite écourtée par la vision d'un nombre important de rôdeurs traînant les pieds à l'avant du bâtiment. Je pose une main sur l'épaule de T-Dog pour le stopper, puis m'empresse de faire aussitôt demi-tour en sa compagnie jusqu'à l'arrière. Dans l'espoir que Jane en fasse de même avec David.  

- « Ils nous ont pas vu. On va devoir faire comme la dernière fois en passant par l'arrière, mais plus discrètement. Il risque d'y en avoir à l'intérieur... Pourtant on avait tout barricadé. On est clairement pas les derniers à être venu se servir. »


Made by Neon Demon

_________________

we can make it, together
I can't tell you what it really is I can only tell you what it feels like And right now there's a steel knife in my windpipe I can't breathe but I still fight As long as the wrong feels right honey » Mikaiah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
avatar
Jane Raikes
Membre du Groupe
Membre du Groupe
Avatar : Female Military
Messages : 168

Niveau de Survie : 4
Points d'Expérience : 94
Points RPG : 14
Date d'inscription : 22/12/2016
http://twd-themadproject.forumactif.com/t309-journal-intime-de-j http://twd-themadproject.forumactif.com/t310-liens-de-jane-raikes

Expérience de Survie
Fiche de Personnage:
MessageSujet: Re: Day 07 - After the rain, the earth becomes solid [PV JANE] Jeu 23 Fév - 12:35

After the Rain, the Earth Becomes Solid

Jane Raikes & Glenn Rhee

Fort heureusement, Rhee ne fit pas sa sucrée et partit devant. Puis il fit un signe étrange de la main et je ne comprenais pas ce qu'il voulait dire, sachant qu'il ne connaissait pas le vocabulaire de signes que moi, j'avais intégré. Toutefois, celui qui se faisait appeler David, lui avait compris et partit de l'autre côté du magasin en me faisant signe de le suivre, un gros sac sur le dos. En une fraction de seconde, je saisis ce que Rhee voulait dire et je le laissais aller à la gauche du magasin avec le noir, T-Dog. J'emboîtais le pas à notre coéquipier mais je le rattrapais en quelques foulées alors que celui-ci se dandinait et je l'arrêtais d'une main sur l'épaule, ma dure expression de lieutenant sur le visage.

David vous êtes stupide ou merde ? Vous avez l'autre talkie, vous auriez dû rejoindre Rhee.


Dé... désolé lieutenant Raikes je... je voulais vous accompagner et me montrer utile...


Je ne dis rien pendant quelques secondes, continuant de le regarder avant de porter le regard devant nous. Je réfléchis pendant encore une fraction de seconde avant de le regarder à nouveau. Sur son visage, j'y lisais une peur mais empreinte d'une certaine forme d'admiration quand je le regardais. J'étais une sorte de héros pour lui parce que je portais un uniforme ? C'est vrai qu'il semblait aussi jeune que moi, il aurait bien pu se retrouver dans mon unité dans une autre vie. Néanmoins, c'était le lieutenant Raikes qui le regardait, avec un soupçon de méfiance.

Donnez moi votre talkie. Bien, nous allons faire le tour, nous allons rejoindre Rhee de l'autre côté et je le lui donnerai. J'ai une radio et je veux rester en communication avec les deux autres. Vous restez derrière moi, vous porterez les vivres. Mais je vous ai à l'œil. Vous n'ouvrez pas le feu si je n'ai pas tiré d'abord ou si Rhee n'a pas tiré.


David hocha frénétiquement la tête alors que des grognements nous parvinrent d'une fenêtre brisée. Comme je le craignais, le magasin devait être rempli de morts-vivants. Maugréant intérieurement, je regardais de nouveau David. Le lieutenant Raikes revint à la charge.

David bordel ressaisissez-vous. J'ai besoin de vous, on a besoin de vous pour cette mission alors tenez vous prêt, suivez-moi et couvrez moi. Allez go, go, go !


Oui lieutenant ! Comptez-sur moi !


J'allais presque lui botter le cul lorsqu'il raffermit la prise sur son arme et il prit machinalement les devants. Je continuais de surveiller les alentours avant de déboucher à l'arrière du magasin. Je passais devant David et je voyais Rhee et T-Dog qui débouchèrent de l'autre côté. Il y avait une double-porte à l'arrière du magasin et l'on s'arrêta chacun de part et d'autre de cette double-porte. Je fis glisser le talkie à Rhee qui s'en saisit et malgré le fait que nous n'étions pas si éloignés, je me mis à parler dans mon micro.

Rhee, vous me recevez ? Bien, vous connaissez bien l'endroit avec T-Dog et David moi non. Je vous laisse aller à l'intérieur. Rhee, vous savez mieux que personne ce qu'il faut faire, je pense que je n'aurais pas à vous l'expliquer. Moi je vais rester à la sortie pour sécuriser notre extraction. Si jamais on est attaqués, vous rappliquez et on se tire. Si jamais des bandits s'amènent je vous avertis et vous vous pointez. Dans tout les cas, nous devons rester sur zone maximum 10 minutes-1/4 d'heure. Des questions ? Bien, faites attention à vous messieurs. Allez go, go.


Les hommes s'exécutèrent suite à ma communication et je laissais passer David pour rejoindre Rhee et T-Dog qui ouvrirent doucement la porte et s'engagèrent à l'intérieur. Moi je restais où j'étais, un genou à terre, non loin de la porte et regardant les alentours et le spectacle désolant de cette zone autrefois commerciale, maintenant à l'abandon. Mes pensées revinrent à cet instant à Rhee. J'étais contente de voir qu'apparemment l'asiatique était parti dans la même optique de moi de mettre de côté nos différents, au moins le temps de la mission. Les autres ont dû sentir cette tension entre lui et moi, ça ne m'emmerdait pas, j'en avais cure mais les autres ne devaient pas être du même avis. Je ne savais pas ce qu'ils se disaient entre eux et je devais admettre que pour une fois, j'étais curieuse de savoir ce qu'ils disaient sur moi. Comme tout les hommes je pense au final. Je suppose que le noir et l'autre devaient bien se fendre la poire de Rhee à mon propos et de le charrier à mon sujet sur cette espèce de tension étrange qu'il y avait entre lui et moi. Les gars pouvaient s'imaginer des trucs, moi je savais très bien ce qu'il en était.

Il est vrai qu'il y avait eu une rixe mais il y avait eu aussi autre chose. Je m'étais laissée légèrement aller vers lui alors qu'il n'était pas du tout comme moi et j'espérais qu'il ne prenne pas ça comme de la séduction. A la limite un léger flirt, je l'avais laissé regarder mon tatouage mais je n'avais rien fait de plus. Il est tout aussi vrai que je m'étais un peu laissée faire et que ça aurait pu l'encourager mais je n'avais pas embrayé. L'idée de me taper un asiatique n'était pas répugnante, je n'avais rien contre les autres ethnicités mais je ne pouvais vraiment pas me convaincre que ça allait le faire avec Rhee. Sec comme il l'était, j'allais certainement l'écraser sous ma carrure et il me semblait bien trop juvénile pour me... satisfaire si je puis dire. Je refusais de jouer la baby-sitter pour lui parce que je pense que je m'emmerderai vite. Une infime part de moi-même, du côté conciliant, se sentit désolée pour lui. J'attendais encore le moment où j'étais certaine que Rhee avait un intérêt pour moi mais je n'allais pas pouvoir lui donner ce qu'il demandait, il ne me correspondait pas. Ce n'est pas qu'il était assez bien pour moi, il me semblait juste inadapté à ma condition.

Je me déplaçais, occupée par mes pensées jusqu'à l'angle du magasin, jetant un regard en arrière vers la porte avant de regarder le parking abandonné. Rhee quitta mes pensées avant que je ne me mette à penser à Carol. Je souris pour moi-même au souvenir de la mère de famille. Elle n'était pas costaud aussi mais j'aurais été d'une douceur infinie avec elle. Nos corps avaient pris des coups c'est pourquoi il fallait que l'on se respecte mutuellement. Mais une ombre passa à nouveau sur mon visage alors que je revenais à la double-porte. Je sentais que malgré mes sentiments, Carol n'avait pas le même ressenti pour moi. La différence d'âge peut être... Je me serais mise en 4, en 8 ou en 16 pour elle, c'était celle à qui je tenais le plus et que je défendrai corps et âme. La mère de famille n'était pas aussi baraquée que moi mais je mis à caresser mon arme comme si je lui caressais la peau, le regard un peu perdu dans le vide. Je repensais à son visage et à son sourire que je trouvais magnifique, cela me fit également sourire à mon tour et je me mordis légèrement la lèvre. Mais je chassais aussitôt ces pensées et je relevais la tête, de nouveau vigilante à ce qu'il se passait autour.

DEV NERD GIRL



Dernière édition par Jane Raikes le Mar 14 Mar - 22:09, édité 1 fois


avatar
Glenn Rhee
Membre du Groupe
Membre du Groupe
Crédit Kit : LittleFinger (Avatar) - Tumblr (Gif) - Mikaiah (Signature)
Avatar : Steven Yeun
Age : 25 ans
Ancien Emploi : Livreur de pizza
Messages : 77

Niveau de Survie : 1
Points d'Expérience : 16
Points RPG : 17
Date d'inscription : 16/01/2017
http://twd-themadproject.forumactif.com/t361-journal-intime-de-g http://twd-themadproject.forumactif.com/t362-liens-de-glenn-rhee

Expérience de Survie
Fiche de Personnage:
MessageSujet: Re: Day 07 - After the rain, the earth becomes solid [PV JANE] Mer 1 Mar - 4:46


After the rain, the earth becomes solid
The Walking Dead
Jane Raikes & Glenn Rhee

Une fois de plus, ce n'est que d'une oreille que j'écoute Jane donner ses instructions après mon monologue. Tout en testant le talkie au passage. Je la regarde fixement, sans la moindre émotion figé sur le visage. J'essaye de rester le plus détaché et neutre possible, afin de ne laisser aucune chance à la mission de partir en cacahuète. Malgré le côté "cheftaine" de la militaire qui me tape réellement sur le système. Me demandant si elle se rendait elle-même qu'elle se rend insupportable en réagissant comme celle sait tout faire et mieux gérer que tout le monde. Si Nur ressent la même chose envers Rick, alors je comprends mieux. Pour autant, je préfère me faire commander par le shérif. N'étant déjà pas du genre à me laisser commander facilement... Mais qu'importe, si ça lui fait plaisir de se croire autoritaire et aux commandes. Lentement, je m'empare de ma machette et commence à pénétrer dans le bâtiment, après avoir jeter un dernier regard à Jane. Ce mélange de sentiment étant particulièrement frustrant. Elle m'attire autant qu'elle m'agace. Bref, une fois à l'intérieur, je fais signe à mes camarades de s'arrêter puis je frappe trois coups avec mes poings sur un morceau de taule. Le bruit raisonna comme il faut dans toute pièce, sans faire trop de bruit non plus.

- « Attendez, bougez pas. »  

Lançais-je doucement à David, avant de plaquer une de mes mains contre son torse pour lui bloquer le passage. Il n'y avait pour l'instant aucun bruit, mais cette technique m'avait prouver plus d'une fois son efficacité afin de ne pas être pris par surprise par ces monstres. Plusieurs boites s'effondrèrent d'une étagère un peu plus loin et un rôdeur sorti de sa cachette. J'échange un regard avec mes acolytes, avant de m'approcher de ce dernier et de lui flanquer un bon coup de machette sur le crâne. Aussitôt, T-Dog en tua un arrivant sur ma droite.

- « Méfiez vous. D'autres peuvent être encore coincés quelque part. »

D'un pas léger et rapide, je cours jusqu'à la porte menant à l'avant de la boutique. Je m'assure que la porte est bien verrouillé, avant de la bloquer avec une étagère supplémentaire. La bonne nouvelle étant qu'au moins, le plus gros des rôdeurs ne se trouve pas de ce côté-ci. Sans attendre, je me positionne devant une étagère et dépose mon sac au sol afin d'entamer l'approvisionnement. Gardant toujours ma machette dans mon autre main, au cas où, je prends tout de même le temps d'étudier ce que je balance dans mon sac. Les autres en font de même. Tout semble très tranquille durant bien cinq minutes et je suis plutôt satisfait des trouvailles que j'ai obtenu au sommet de quelques étagères. Etant léger et habile, je n'ai pas eu le moindre mal à en escalader quelques unes. Ne restant plus grand chose en bas. Malheureusement, je ne fis pas immédiatement attention à David un peu plus loin, qui essaya d'en faire de même. Le dos tourné à lui, je pris mon talkie et songea plutôt à prendre des nouvelles de Jane. Bien que j'ai confiance en la sachant monter la garde, mais on n'est jamais trop prudent. Elle est tout de même seule et donc possiblement vulnérable.

- « Jane, tout va bien de ton côté ? »

Entendant le bruit d'une boite de conserve s'écraser au sol dans mon dos, je sursaute légèrement et aperçois enfin David en haut d'une étagère. Je le fusille du regard un instant, inquiet, avant que celui-ci m'indique que tout va bien. Pour autant je ne suis pas très rassuré et T-Dog s'empresse de lui dire à ma place de redescendre. Pendant que j'adresse à nouveau à Jane.

- « On devrait en avoir fini d'ici cinq minutes tout au plus. »


Made by Neon Demon

_________________

we can make it, together
I can't tell you what it really is I can only tell you what it feels like And right now there's a steel knife in my windpipe I can't breathe but I still fight As long as the wrong feels right honey » Mikaiah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
avatar
Jane Raikes
Membre du Groupe
Membre du Groupe
Avatar : Female Military
Messages : 168

Niveau de Survie : 4
Points d'Expérience : 94
Points RPG : 14
Date d'inscription : 22/12/2016
http://twd-themadproject.forumactif.com/t309-journal-intime-de-j http://twd-themadproject.forumactif.com/t310-liens-de-jane-raikes

Expérience de Survie
Fiche de Personnage:
MessageSujet: Re: Day 07 - After the rain, the earth becomes solid [PV JANE] Mer 1 Mar - 14:47

After the Rain, the Earth Becomes Solid

Jane Raikes & Glenn Rhee

Je faisais des rondes régulières entre la double porte et l'angle du magasin m'offrant une vue convenable sur l'ensemble du parking. Un grillage un peu plus loin formait l'enceinte de la zone commerciale et cela me rassurait, au moins il y aurait peu de chances qu'on soit pris à revers, le bruit du grillage m'aurait certainement averti. Je n'entendais pas d'autres grognements de mort-vivants, cela me rassurait mais en même temps ne me rassurait pas non plus. S'il n'y avait même plus moyen de savoir où ces cons étaient... Je m'arrêtais à l'angle du magasin et observais le parking dans un état lamentable tout en jetant des coups d'œil dans mon dos régulièrement. Au moins pour le coup, si un ennemi venait de par là, vivant ou mort, il serait ralenti par les voitures abandonnées et on aurait une chance de s'en tirer. Mon esprit me disait que l'endroit deviendrait infréquentable sous peu et une menace sourde grandissait en moi. Il ne fallait vraiment pas qu'on traîne et j'espérais que les gars sachent ce qu'ils faisaient et se magnent.

La voix de Rhee retentit ensuite dans mon oreille gauche, une voix qui se voulait assez discrète, certainement pour ne pas éveiller les alentours de notre présence. Réglant ma radio sur émission/réception, je lui répondis, mon index et mon majeur gauche appuyant contre l'oreillette de mon casque radio.


Rhee. RAS, la zone est déserte. Quelle est votre situation de votre côté ? A vous.


Comme réponse, j'eus un bruit métallique de quelque chose s'écrasant à terre. Fronçant les sourcils alors que je regardais le parking, une vague d'inquiétude me saisit en pensant que quelque chose était arrivé à l'asiatique et à son groupe, moitié énervée, moitié inquiète.

Rhee, bordel qu'est ce que vous foutez ?


Comme réponse, Rhee me dit qu'ils n'en avait plus que pour 5 minutes. Je coupais court à la conversation d'un "Bien reçu, terminé" assez sec, supposant qu'une boite de conserve avait dû chuter mais heureusement sans éveiller les mort-vivants sinon j'aurais entendu aussi leurs grognements dans la radio. Demeurant toutefois inquiète, je revins à la double-porte et jeta un œil vers le grillage. A ma grande horreur en plissant légèrement les yeux, je réalisais qu'il y avait des trous de ci et de là dans la grille. L'éventualité que l'on soit pris à revers me revint en pleine figure et je commençais maintenant à entendre des grognements plus sonores de mort-vivants bien que je ne les voyais. De plus, il y avait un autre bruit que je redoutais d'entendre. En revenant à l'angle, je voyais, certes encore un peu éloigné, un convoi de voitures pick-up arriver dans notre direction. Je les visais avec mon M4, regardant à travers la lunette de combat. Comme je le craignais, il y avait des hommes armés dessus, sans uniforme d'aucune sorte et certains tirèrent même en l'air. Je les gardais bien en vue et je prévins Rhee.

Rhee, magnez-vous merde, j'ai en visuel au moins 2 voire 3 pick-ups qui s'amènent sur le parking et je ne crois pas qu'ils viennent nous offrir des crêpes. Je vois au moins 5 types armés, peut être plus. Prenez ces putains de conserves et tirons-nous ! Terminé !


Un craquement sinistre dans mon dos se fit entendre et je fis volte-face. Deux types, très sales d'apparence, tout les deux bruns et l'un d'eux arborait une barbe fournie. Ils portaient des vêtements normaux qui sentaient la sueur et la crasse, ils venaient de marcher sur un tas de feuilles mortes et du petit bois mort à terre. Le barbu m'avait mis en joue avec un fusil de chasse, par réflexe je levais aussi mon M4 dans leur direction. L'autre se fendit d'un sourire sinistre et avec des chicots déjà pourris dans la bouche.

Oh Tom regarde, c'est une gonzesse dans un uniforme !


Ah ouais putain t'as raison. Hmm... on te regarde de dos depuis tout à l'heure c'est vrai que t'as un joli petit cul bien moulé dans ton fut ma belle. Peut être que tu pourras le faire rebondir sur nous qu'est ce que t'en penses Robert ?


Beh ouais princesse allez baisse ton arme et viens avec nous tu vas t'amuser un peu !


Vous faites encore un pas dans ma direction, je vide une balle dans vos rotules et je vous crève de façon à ce que même les zombies s'enfuient de peur.


Ma menace n'eut juste pour effet que de faire rire ces deux grosse tanches qui s'esclaffèrent d'un rire gras alors que dans mon dos, en jetant un regard de biais, il y avait déjà des coups de feu venant des bandits des pick-ups plus loin. Ils devaient avoir engagé le combat avec les mort-vivants. Reportant de nouveau mon attention sur les deux autres débiles, je voyais qu'ils s'étaient rapprochés et l'un d'eux jeta un œil sur le nom sur mon uniforme.

Allez ma belle... Raikes. Laisse-toi faire et détend-toi on sait que tu n'oseras jamais tirer.


J'ai toujours eu envie de me soulever une militaire, tu dois être musclée et tout là dessous, soumettre une femme forte j'adore ça les entendre gémir de...


Vous venez de signer vos arrêts de morts, ducons.


Sans plus attendre, alors qu'ils s'approchaient de moi, le regard fou plein de convoitise et leurs mains tendues avides comme les zombies, je vidais une balle dans le genou du barbu, explosant ce dernier qui s'effondra à terre en hurlant de douleur. Le second passa du stade de la luxure apparente à la colère profonde et se jeta sur moi. Je l'arrêtais d'un violent coup de crosse de mon M4, restant sur mes appuis et ne bougeant même pas de ma position, la force du coup le faisant basculer en arrière, une petite gerbe de sang s'échappant de son nez en criant aussi de douleur. Pendant qu'il essayait de reprendre ses esprits, j'allais voir le barbu avec un genou explosé. Au milieu de ces plaintes, je lui écrasais le visage d'un coup rageur de talon de rangers pour le faire taire et il se prit le visage dans ses mains. L'autre allait se relever et prit son arme à terre, je l'empêchais de faire en lui vidant deux balles en plein ventre avant de l'achever d'une balle en pleine tête alors qu'il était à genoux. Le barbu regardait la scène, horrifié avant de croiser mon regard lorsque j'allais revenir vers lui et il rampait pour essayer de s'enfuir.

Je le rattrapais en deux pas et le retourna d'un coup de rangers. Il étouffa un cri de douleur avant de me regarder, le visage tuméfié et les yeux fous de terreur. Il me suppliait de lui épargner la vie, qu'il regrettait ce qu'il avait et comptait faire. Je ne lui répondis rien, arborant mon masque d'impassibilité empreint d'un pragmatisme impitoyable, un visage que tout ceux que j'avais tué de près avaient vu. Le canon de mon M4 se pointa vers son front et alors qu'il hurlait "NON PITI..." une balle de mon fusil d'assaut partit et le tua sans lui laisser le temps de finir. J'entendis un bruit dans mon dos, comme si quelqu'un d'horrifié venait de se plaquer une main sur la bouche. En me retournant, je voyais Rhee, T-Dog et David qui me regardaient, David ayant la paume de sa main sur sa bouche que je devinais bée, d'un air médusé mais moi toujours aussi imperturbable. Je ne les avais pas entendu arriver et je ne savais donc pas depuis combien de temps ils regardaient ce que je faisais. Plus loin, les coups de feu s'intensifiaient.

DEV NERD GIRL



Dernière édition par Jane Raikes le Mar 14 Mar - 22:12, édité 1 fois


avatar
Glenn Rhee
Membre du Groupe
Membre du Groupe
Crédit Kit : LittleFinger (Avatar) - Tumblr (Gif) - Mikaiah (Signature)
Avatar : Steven Yeun
Age : 25 ans
Ancien Emploi : Livreur de pizza
Messages : 77

Niveau de Survie : 1
Points d'Expérience : 16
Points RPG : 17
Date d'inscription : 16/01/2017
http://twd-themadproject.forumactif.com/t361-journal-intime-de-g http://twd-themadproject.forumactif.com/t362-liens-de-glenn-rhee

Expérience de Survie
Fiche de Personnage:
MessageSujet: Re: Day 07 - After the rain, the earth becomes solid [PV JANE] Mer 8 Mar - 6:32


After the rain, the earth becomes solid
The Walking Dead
Jane Raikes & Glenn Rhee

La situation semble sous contrôle, tant à l'extérieur par Jane, qu'à l'intérieur. Pour autant, j'accélère mes mouvements, préférant ne pas m'attarder trop longtemps ici. D'un simple regard, je fais comprendre à T-Dog et David d'en faire de même. Nos sacs commençant à être plein à ras bord, il est grand temps de décamper. Mais voilà qu'au même moment, David fut attiré par une boite de conserve particulière et visiblement unique au sommet d'une des étagères et Jane m'annonça l'arrivée de 2 voir 3 pick-ups s’amenant sur le parking. Ma mine se décomposa en une fraction de seconde et une goutte de sueur perla sur ma tempe. Jusqu'alors, j'étais un peu habitué à ce que des hordes de mort-vivants déboulent par surprise. Mais des vivants armés jusqu'aux dents... beaucoup moins. Je déglutis, légèrement apeuré. Pour autant, je garde mon sang froid et veille à fermer tous les sacs avec fermeté. Avant de reprendre mon arme en main et de m'adresser clairement à mes deux camarades.

- « On dégage d'ici. Maintenant ! David, descends de là et grouilles toi bordel ! »

Hélas, l'homme perdit soudainement l'équilibre, certainement sous ce soudain coup de pression. Puis tomba au sol en entraînant l'étagère dans sa chute. Celle-ci semblait bloquer auparavant quelques rôdeurs, car ils déboulèrent sans attendre sur nous, mais surtout sur David coincé et écrasé au sol. Sans attendre, j'use de ma machette pour planter un premier mort. Je repousse le second et laisse T-Dog me couvrir pendant que j'accours vers David tout en abattant deux rôdeurs s'apprêtant à le mordre.

- « Tiens bon ! On va te sortir de là ! »

En attendant que T-Dog arrive, j'essaye de rassembler le plus de force possible pour soulever le meuble. Au moins suffisamment pour que David puisse s'en dégager. Malheureusement, ses cris et le bruit de cet incident attira les morts situé de l'autre côté du magasin, qui commencèrent à forcer la porte. Une bonne chose que j'ai bloqué cette porte avec une autre étagère. Une fois tous les morts mis hors d'état de nuire, T-Dog vint m'aider et nous sortîmes enfin David de ce merdier.

- « C'est bon, t'as rien ? »

L'aidant à se relever, je vérifie machinalement s'il n'a pas été mordu, mais visiblement non. Sa cheville semble cependant avoir été légèrement amoché.

- « On a de la compagnie et Jane est peut-être en danger ! Allons-y ! »

C'est une inquiétude très perceptible qui se fige sur mon visage. Rien qu'à l'idée qu'il puisse arriver quelque chose à la militaire... aussi insupportable soit-elle. Après nous être emparé de nos sacs pleins et lourds au possible, nous rejoignons sans plus attendre Jane à l'arrière du bâtiment. Assistant à une scène particulièrement macabre, de la militaire en train d'abattre de sang froid un des deux hommes, d'une balle dans le crâne. Alors qu'il était en train de la supplier. T-Dog et David semblaient littéralement sous le choc. Pour ma part... C'est une autre Jane que je vois. Inhumaine et sans pitié. Encore bien plus lointaine que la machine de guerre avec qui j'ai fait connaissance sur le toit du camping-car. Mon regard reste étrangement froid et inexpressif face à ce bain de sang. Bien qu'intérieurement... partagé entre un sentiment de crainte à son égard et de sécurité car elle s'est foutrement bien démerdé toute seule. M'efforçant à croire, qu'elle a agi ainsi, parce qu'elle n'a pas eu le choix. Mais l'heure n'était pas au jugement. D'autres coups de feu se font entendre à l'avant du magasin.

Je redresse le menton et laisse mon sac au sol tandis que je cours jusqu'à l'escalier de secours situé à deux mètres de nous. Je prends un peu de hauteur pour essayer d'avoir une vue d'ensemble et d'improviser un plan sur mesure en quelques secondes. Ils sont clairement plus nombreux que nous et lourdement armés. A tel point, qu'ils ont déjà quasiment descendu tous les rôdeurs situé de l'autre côté du grillage. Tout aussi rapidement, je reviens sur mes pas, afin d'éviter à ces hommes de capter notre position. J'avais une idée un peu suicidaire en tête, mais qui pourrait s'avérer payante et efficace.

- « Vous trois, essayez de les attirer jusqu'ici sans vous faire tuer. Ils sont au moins une dizaine et bien mieux armés que nous. Je m'occupe du reste... A mon signal, vous déguerpissez ou vous mettez à couvert ! »

Quel signal ? Ils le sauront bien assez tôt... Cela paraissait assez flou et rapide, mais pas le temps de blablater davantage car les tires venaient de cesser. Et pour que le plan réussisse il ne fallait pas qu'ils aient le temps de pénétrer dans le magasin ni d'abattre les rôdeurs à l'intérieur qui allaient nous être d'une grande utilité... C'est donc sans attendre une quelconque réponse de leur part et l'air plutôt assuré, que j'entre à nouveau à l'arrière du magasin. Retrouvant cette même pièce quitté quelques minutes plus tôt. J'allais devoir faire usage de mon endurance, de ma souplesse et de ma connaissance de ce lieu pour m'en sortir.


Made by Neon Demon

_________________

we can make it, together
I can't tell you what it really is I can only tell you what it feels like And right now there's a steel knife in my windpipe I can't breathe but I still fight As long as the wrong feels right honey » Mikaiah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
avatar
Jane Raikes
Membre du Groupe
Membre du Groupe
Avatar : Female Military
Messages : 168

Niveau de Survie : 4
Points d'Expérience : 94
Points RPG : 14
Date d'inscription : 22/12/2016
http://twd-themadproject.forumactif.com/t309-journal-intime-de-j http://twd-themadproject.forumactif.com/t310-liens-de-jane-raikes

Expérience de Survie
Fiche de Personnage:
MessageSujet: Re: Day 07 - After the rain, the earth becomes solid [PV JANE] Mer 8 Mar - 18:44

After the Rain, the Earth Becomes Solid

Jane Raikes & Glenn Rhee

Je revins vers mes compagnons survivants sans un mot, vérifiant le chargeur de mon M4 en un geste, m'assurant que j'avais encore des munitions avant de recharger mon fusil d'assaut un peu nonchalamment comme si j'étais en attente de l'inspection de mon arme par mon capitaine de brigade et ce, malgré le coups de feu que l'on entendait. Je relevais ensuite la tête en croisant le regard de T-Dog et David, ils paraissaient toujours aussi éberlués de ce qu'ils venaient de voir et me regardait même avec crainte. David avait en plus l'air d'avoir vu le messie mais fit un petit pas en arrière lorsque je les rejoignis. Je regardais ensuite Rhee pour connaître la suite des opérations. Les coups de feu continuaient, c'était une bonne chose, l'ennemi sera focalisé sur les morts-vivants et non pas nous mais il ne fallait pas traîner surtout qu'en plus David et T-Dog paraissaient très chargés.

Rhee partit sur l'escalier de secours et je me demandais ce qui se tramait dans sa caboche asiatique. Il revint quelques secondes plus tard et nous ordonna d'attirer les autres bandits. Les ordres étaient assez clairs pour moi mais les deux autres n'avaient rien compris. Sans nous laisser le temps de digérer les informations, le coréen repartit illico dans le magasin. Je maugréais contre lui alors qu'il partit, sentant à coup sûr un plan de merde complètement foireux qui pouvait soit réussir de façon efficace soit nous faire lamentablement tuer. Je constatais que Rhee avait gardé son talkie et je checkais ma radio pour m'assurer qu'elle marche. Je m'engageais en avant à l'autre angle du magasin et je voyais la configuration de la bataille.

L'entrée de la zone était bouchée par au moins 6 véhicules dont 3 pick-ups et ce que je soupçonnais être une camionnette ou un fourgon. Il n'y avait pas une dizaine d'hommes comme le pensait Rhee mais j'en comptais bien une quinzaine, tous armés d'armes de poing et de fusils. En tournant légèrement la tête sur ma droite, je voyais les morts-vivants se faire descendre les uns après les autres. Il y avait déjà beaucoup de cadavres à terre qui ne bougeait plus mais d'autres continuaient d'arriver, fort heureusement en ne venant pas de notre direction. Ignorant pendant quelques minutes le carnage, je regardais parmi les carcasses de voitures abandonnées par où nous pourrions nous faufiler. Le grillage à ces endroits là n'était pas ouvert, la seule entrée possible était de prendre d'assaut leur position et nous n'avions pas de matériel pour découper la grille. Nous pouvions contourner la zone et passer par les trous derrière mais ils ne paraissaient aboutir nulle part à part des zones de maintenance et nous nous perdrions et nous ferions à coup sûr rattraper par les bandits. Nous pouvions nous cacher derrière les voitures alors que les bandits déclencheraient un feu d'enfer dans notre direction en attendant le foutu signal de Rhee. Je passais la tête en arrière en regardant mes deux compagnons.


On a pas le choix, nous devons anéantir ces bandits. Je ne sais pas ce que Rhee a prévu mais j'espère que c'est efficace. Si on s'en sort j'en profiterais pour mettre une raclée à ce barje. Pour l'instant ils sont occupés et les mort-vivants ne font pas attention à nous. Nous allons progresser voiture par voiture. Puis j'ouvrirais le feu dans leur direction, ils devront dégarnir une partie de leur front pour nous tirer dessus, c'est là qu'on attirera au moins une partie de leur feu. J'imagine que Rhee mettra à exécution son plan génial à ce moment. Je pars devant, T-Dog vous me suivez, David vous fermez la marche. Allez go !


Je m'engageais ensuite mais il ne fut finalement pas très difficile d'attirer l'attention de tout le monde, mort-vivants compris. Les deux autres avaient ramassés tellement de conserves qu'ils faisaient un concert monstrueux en se déplaçant. Je poussais T-Dog et David derrière un pick-up alors que la puissance de feu des bandits était dirigée contre nous. Quelques mort-vivants se portèrent sur nous mais ils furent anéantis par les balles de nos ennemis. Les vitres du véhicule se brisèrent et David se mit à crier de peur. T-Dog grondait de colère et il releva la tête pour faire feu avec son arme de poing, je fis de même en vidant 5 balles dans leur direction, visant malgré leurs tirs. L'une de mes balles atteignit l'un d'entre eux qui cria se tenant la jambe.

ON RESTE PAS LÀ ON BOUGE ! ON EST MORTS SI ON S'ENTERRE ICI ! ON BOUGE J'AI DIT !


Je serrais les dents et arborait un air totalement indéchiffrable, c'était mon masque de combat, il m'arrivait parfois de froncer plus les sourcils de colère mais il fallait avoir l'air imperturbable sous le feu. Plus loin, il y avait une Ford qui ferait un abri convenable temporaire. Je dus sortir de mon abri pour encore tuer 2 infectés qui venaient vers nous. David continuait de crier de terreur et T-Dog n'arrivait pas à le calmer. Le lieutenant Raikes allait de nouveau sévir et je fis feu vers nos assaillants.

T-DOG PARTEZ DEVANT, LA FORD À 10 PAS LÀ BAS ! JE VOUS COUVRE !


Le noir ne se fit pas prier et s'élança vers la Ford. Une fois parvenu à l'abri, je regardais David, cette fois franchement en colère. Le feu des bandits n'avait pas faibli.

DAVID ! BORDEL DE MERDE BOUGEZ VOTRE CUL DE CE TROU POUR REJOINDRE T-DOG OU JE VOUS JURE QUE C'EST MOI QUI VOUS DESCENDRA CAR JE REFUSE DE CREVER ICI À CAUSE D'UNE TAPETTE QUI A LA COURANTE ! ALLEZ GO GO GO JE VOUS COUVRE !!


Bottant carrément les fesses de David, celui-ci n'eut d'autre choix que de bouger et courut vers T-Dog. Je vidais encore plusieurs balles vers les bandits, tâchant de viser mais ne touchant personne les forçant plutôt à se mettre à couvert. Comme Rhee l'avait peut-être prévu les bandits commençaient à se porter vers nous. Profitant de cette accalmie, je rejoignis les deux autres. T-Dog avait l'air franchement secoué. Les tirs avaient cessés pour le moment.

Alors lieutenant Raikes... ? Ça va ? Ça vous change pas trop de d'habitude ?


Pas vraiment non T-Dog si vous voulez mon avis.


J'en profitais pour vérifier l'état de mon chargeur et j'estimais qu'il ne me restait qu'une douzaine de balles. J'avais un autre chargeur en réserve mais je voulais garder ces 30 autres balles pour l'assaut qui se profilait. Ils ne tiraient toujours pas c'est pourquoi j'indiquais aux deux hommes de se presser vers un autre pick-up un peu plus loin, à une quinzaine de mètres sur notre gauche. Alors que mes coéquipiers couraient vers, le feu des bandits reprit et il était beaucoup plus proche. En levant la tête, je pus voir que T-Dog et David étaient parvenus à leur abri et ils m'enjoignaient de les rejoindre. Je jetais un œil vers les bandits qui vidaient leurs balles encore et plus loin sur un pick-up je dus froncer les sourcils pour reconnaitre avec horreur un lance-roquettes. Je grimaçais et je m'élançais vers mes compagnons. Le type au lance-roquettes tira dans ma direction et je me pressais. La roquette me rata de quelques mètres mais son explosion dans le réservoir d'une voiture me souleva du sol dans une gerbe de flammes avec un cri de surprise et me projeta contre le pick-up qui servait de couverture à mes coéquipiers. J'étais toujours consciente mais malgré le fait que T-Dog me tirait à l'abri, je laissais échapper un cri de douleur et j'entendais le sifflement caractéristique dans les oreilles lorsqu'il y avait eu une explosion d'un peu trop près, ne sachant plus tellement ce qui se passait, grognant peu après de haine et de colère.

DEV NERD GIRL



Dernière édition par Jane Raikes le Jeu 16 Mar - 3:27, édité 4 fois


avatar
Glenn Rhee
Membre du Groupe
Membre du Groupe
Crédit Kit : LittleFinger (Avatar) - Tumblr (Gif) - Mikaiah (Signature)
Avatar : Steven Yeun
Age : 25 ans
Ancien Emploi : Livreur de pizza
Messages : 77

Niveau de Survie : 1
Points d'Expérience : 16
Points RPG : 17
Date d'inscription : 16/01/2017
http://twd-themadproject.forumactif.com/t361-journal-intime-de-g http://twd-themadproject.forumactif.com/t362-liens-de-glenn-rhee

Expérience de Survie
Fiche de Personnage:
MessageSujet: Re: Day 07 - After the rain, the earth becomes solid [PV JANE] Jeu 16 Mar - 3:07


After the rain, the earth becomes solid
The Walking Dead
Jane Raikes & Glenn Rhee

Mon plan lancé, c'est volontairement que je plante littéralement Jane et les deux autres sur place. D'une part, je n'avais pas envie d'entendre l'avis de la militaire qui risquait de me taper encore plus sur le système. De l'autre, je sais qu'elle est loin d'être stupide et qu'elle allait comprendre, puis expliquer mon idée aux autres. Enfin, cela prouve ma confiance en elle -malgré tout- mais surtout... qu'elle aussi va devoir apprendre à me faire confiance. Elle s'était fait plaisir à me sermonner et à me traiter comme un de ses soldats il y a quelques jours, à mon tour de répliquer... en lui sauvant les miches. Tout du moins, à ma façon. Et aussi... En espérant que ça fonctionne. Car comme souvent... Je n'en suis même pas certain. Y allant bien souvent au culot et à l'improvisation. Certainement tout le contraire de mademoiselle Raikes, bien trop carrée et ordonnée pour déborder à côté du règlement. Malgré toute cette rancœur, j'espère réellement qu'ils vont tous tenir le coup et que Jane s'en sortira sans la moindre égratignure. Pour cela, il fallait avant tout que je gère de mon côté. De l'intérieur, j'entends les coups de feu de l'extérieur, qui raisonnent d'un peu tous les côtés. Ce qui provoque un sacré chamboulement du côté des rôdeurs se trouvant à l'intérieur du magasin. Arrivant au stock, je vois d'ailleurs l'étagère bloquant le passage à deux doigts de s'effondrer à cause de la pression des rôdeurs de l'autre côté.

Machette en main, je crispe la mâchoire un instant et inspire une grande bouffée d'oxygène pour me donner du courage. Il fallait que j'arrive à me faufiler de l'autre côté, avant d'attirer les morts avec moi sans me faire bouffer au passage. C'est donc sans réfléchir plus longtemps, que je tire l'étagère avec force afin de la faire sombrer sur le sol. Ce qui permet de libérer l'accès à la porte, tout en continuant à les bloquer eux. Grimpant sur le meuble, je commence à abattre quelques morts de bons coups de machettes, tout en faisant attention et en profitant de ma position pour en faire un bon tas de charogne périmé. Au bout de deux minutes qui en parurent bien plus, je réussi enfin à en dégager suffisamment pour me faufiler à l'intérieur du magasin. Je me lance donc dans le tas, avant que d'autres ne viennent jusqu'à moi. Bien évidemment, quelques uns essayent de me saisir au passage, bras tendus et mâchoires claquantes comme celles des piranhas. C'est donc seulement une fois au cœur du magasin, que je me rends réellement compte du nombre de morts s'y trouvant. Parfait... Nos ennemis allaient avoir du file à retordre. Je commence donc à slalomer entre les rayons, en usant de provocations de toutes sortes pour les attirer.

- « Hey ! Les débiles ! Venez voir par là !! »

Fort heureusement, c'est non sans mal que j'arrive à prendre de l'avance sur eux étant bien plus rapide. Connaissant suffisamment la boutique de mémoire pour retrouver l'entrée... cadenassé. Je lâche un petit juron, luttant de toutes mes forces contre cet imprévu tandis que les rôdeurs que j'ai provoqué approchent à grand pas. Je fini par capter un extincteur non loin de moi et m'en saisie afin de l'utiliser pour défoncer cette unique ouverture vers l'extérieur. Heureusement, le cinquième coup fut le bon et enfin la porte s'ouvrit en grand devant moi. Aussitôt, je sprint et pars me cacher derrière un camion de livraison situé au plus près de ma position. Personne ne semble m'avoir vu et comme prévu, Jane et les autres semblent avoir réussi à attirer toute l'attention de leur côté. Les rôdeurs me suivant quelques secondes plus tôt, furent attirés par les tires situés donc de l'autre côté. Dont également, un bruit d'explosion. Parfait... Cette surprenante vague de mort allait en surprendre un certain nombre, au moins suffisamment pour les occuper, mais aussi pour servir de diversion pour mes camarades. Bien que je sois très inquiet de leur situation, au vu de ce que j'ai pu entendre... En attendant, je reste quelques instants caché derrière le camion et tente de jeter un œil en direction des pick-up et autres véhicules. Quelques hommes y sont encore, mais d'autres ayant captés la vague de morts marchant vers leurs collègues, commencèrent à quitter leur poste. Me rappelant être toujours en possession de mon talkie, je le prends en main et tente de communiquer avec Jane.

- « Jane ?? Tout va bien pour vous ?? »

Le plus discrètement possible, j'essaye à nouveau de me pencher pour observer la situation. Suffisamment, avant de m'élancer. Car une autre idée me traversa l'esprit à la vue d'une sorte de mitrailleuse situé à l'arrière d'un des pick-up.

- « J'ai réussi à traverser le magasin et à en faire sortir tous les rôdeurs, ils se dirigent droit sur eux. »

Je veille tout de même aussi à surveiller mes arrières, au cas où. Car c'est bien connu qu'on n'est jamais à l'abri d'un vivant ou d'un mort.

- « Ils m'ont pas vu. Je vais tenter de m'emparer d'un de leur pick-up. Aux premiers coups de feu, mettez vous immédiatement à l'abri ! En attendant, tenez le coup ! »

Après m'être cruellement pincer les lèvres tout en prenant en main mon arme à feu, une vague de peur s'empare de moi et me fait légèrement trembloter. Mais une fois encore, je respire un bon coup et veille à garder mon sang froid. Il fallait que j'y arrive ! Bizarrement, ces vivants m'effrayaient plus que les morts eux-mêmes. Mais c'est surtout que je n'avais pas encore eu à tuer de vivants. Et cette idée me donner envie de vomir. Je profite de la moindre vague de courage me traversant, pour me mettre au galop. Essayant à nouveau, d'être le plus furtif possible. Mais un des hommes situés sur un pick-up me surpris et s'apprêta à me tirer dessus, bien plus rapidement que je n'y arriverai. Fort heureusement, un rôdeur le surpris par derrière et commença à se régaler de lui. L'homme tira en l'air et hurla de douleur. Ce qui attira l'attention des deux autres hommes gardant la mitrailleuse. Je profite donc de cet instant de surprise pour leur tirer dessus, sans trop prendre le temps de les viser, sous le coup de la panique. Toujours est-il, que j'arrive à les toucher. Je bute également le rôdeur rongeant l'autre homme. Puis m'empresse de grimper dans le pick-up. Essayant de comprendre comment fonctionne ce genre d'arme ultra lourde... Un sourire quasi enfantin étire mes lèvres lors d'un instant, n'ayant vu ce genre de jouet que dans mes jeux vidéos. Hélas, cette excès d'admiration ne me fit pas remarquer l'apparition d'un autre homme dans mon dos, sortant du fourgon. C'est bien trop tard, que je me retourne avant de me prendre un violent coup en plein visage. Suffisamment, pour tituber un peu, avant d'essayer de me défendre en me projetant sur lui. Bien qu'il ait l'air plus costaud que moi, je devais tenir... y arriver. Au moins pour eux.


Made by Neon Demon

_________________

we can make it, together
I can't tell you what it really is I can only tell you what it feels like And right now there's a steel knife in my windpipe I can't breathe but I still fight As long as the wrong feels right honey » Mikaiah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
avatar
Jane Raikes
Membre du Groupe
Membre du Groupe
Avatar : Female Military
Messages : 168

Niveau de Survie : 4
Points d'Expérience : 94
Points RPG : 14
Date d'inscription : 22/12/2016
http://twd-themadproject.forumactif.com/t309-journal-intime-de-j http://twd-themadproject.forumactif.com/t310-liens-de-jane-raikes

Expérience de Survie
Fiche de Personnage:
MessageSujet: Re: Day 07 - After the rain, the earth becomes solid [PV JANE] Jeu 16 Mar - 11:53

After the Rain, the Earth Becomes Solid

Jane Raikes & Glenn Rhee

J'avais du mal à voir où j'en étais et je pense que je ne devais mon salut qu'à la réactivité de T-Dog qui me tirait à l'abri derrière le gros pick-up derrière lequel nous étions tout les trois cachés. Je secouais la tête pour ma réveiller et au lieu de m'aider à aller mieux, ce bête réflexe empira ma situation. Au milieu des tirs, des cris des bandits et des rôdeurs, je me pris la tête et mon casque dans les mains pour tâcher de me calmer un peu. Ignorant ce qui se passait, je pris une grande respiration et, sentant mes esprits revenir alors que T-Dog et David se recroquevillaient sous le feu des bandits, j'ouvris les yeux et perçut la communication de Rhee dans mon oreille gauche. Je plaquais ma main contre mon oreille et criait dans mon micro, pour couvrir le bruit des coups de feu et de la bataille en grognant légèrement, pas encore complètement remise.

Rhee ! On est sous le feu ennemi, je ne sais pas ce que vous comptez faire mais magnez-vous ! Si ce ne sont pas les balles qui nous auront, c'est les mort-vivants !


Puis j'entendis le plan que l'asiatique comptait mettre en place et j'écarquillais les yeux de colère.

Rhee vous êtes malade ?? Ils vont vous cueillir en moins de deux ! Ils sont au moins 12 en face !


Je n'obtins aucune réponse de la part de Rhee et je pestais intérieurement contre lui, sentant lassitude et frustration à cause de plans foireux comme celui là. Je serrais ensuite les dents, restant à couvert mais passant la tête au dessus du capot. Des balles sifflèrent dans ma direction mais je les ignorais superbement. Un échange de tirs attira mon attention et je tournais légèrement la tête vers la droite. Un mort-vivant, surgissant de je ne sais où avait attrapé un type armé et commençait à le dévorer, son hurlement déchirant le son ambiant et Rhee, un peu plus loin, ouvrit le feu sur des types que je ne pouvais pas voir. Les bandits se rappelèrent alors qu'une horde de ces saloperies convergeait vers eux et beaucoup se tournèrent vers les infectés pour les arrêter. Nous de notre côté, très peu de bandits faisaient attention à nous, la plupart occupés à arrêter l'attaque des mort-vivants. C'est le moment que je choisissais pour passer à l'attaque. Je donnais mon arme de poing à T-Dog, d'un air déterminé.

T-Dog avec David, faites un feu de couverture, je vais donner un coup de main à Rhee sinon cet abruti va se faire tuer, inconscient comme il est ! Tirez sur eux, et les mort-vivants s'ils s'approchent de trop près. Voilà des munitions.


T-Dog acquiesça et David me regardait d'un regard empli de crainte. Je vérifiais une dernière fois mon fusil d'assaut, jetait un œil à la bataille et visualisa le chemin que j'emprunterais pour atteindre Rhee à l'autre bout. Je m'élançais ensuite me glissant derrière deux carcasses de voiture et j'atteignis leur ligne de pick-ups. Leurs coups de feu couvraient aisément mes bruits et personne ne semblait m'avoir remarqué. Alors que je courais vers Rhee, le type qui tira au lance-roquettes rassemblait des munitions et fut surpris de me voir. Sans hésiter, je lui vidais deux balles dans la poitrine et une troisième qui lui traversa la mâchoire. Un autre de ses acolytes tenta de m'arrêter et je lui fonçais dedans, lui donnant un gros coup de casque. Ce dernier sonné sous le coup se prit un coup de ma rangers en plein sur le nez avant de manger une autre balle en plein front sans avoir eu le temps de crier. J'étais restée d'un calme effrayant alors que j'ôtais la vie des deux hommes.

La panique commençait à se répandre parmi les bandits, certains prenant conscience qu'on le prenait à revers. Moi, je rejoignis Rhee qui était aux prises avec un homme qui voulait l'empêcher de tirer à la mitrailleuse juchée sur un des pick-ups. Je voulus donner un coup de main à l'asiatique mais il y avait deux autres hommes à terre, blessés, ayant repris leurs esprits et qui s'apprêtaient à nous tirer dessus. Je leur laissais à peine le temps de voir le canon de mon M4 que je fis feu et tua les deux autres hommes, mourant dans un gargouillis rappelant celui des zombies. Rhee quand à lui arriva à se débarrasser de son assaillant. Je ne voyais pas la scène, occupée à tuer les deux autres aminches mais j'entendis un coup de feu suivi d'un grognement de colère de Rhee. Je me retournais, regardant le coréen qui fixait le cadavre de l'homme qui avait tenté de l'arrêter. Je pris l'épaule de Rhee pour la secouer avec force, le regardant toujours avec mon air de lieutenant instructeur.


Rhee réveillez vous bordel ! Bravo vous avez tué un mec, vous aurez une putain de médaille, maintenant prenez cette foutue mitrailleuse et massacrez-les !


Je le poussais vers la mitrailleuse pour qu'il se bouge et je me planquais derrière une des roues du pick-up, attendant le déluge de feu de l'arme automatique.

DEV NERD GIRL



avatar
Glenn Rhee
Membre du Groupe
Membre du Groupe
Crédit Kit : LittleFinger (Avatar) - Tumblr (Gif) - Mikaiah (Signature)
Avatar : Steven Yeun
Age : 25 ans
Ancien Emploi : Livreur de pizza
Messages : 77

Niveau de Survie : 1
Points d'Expérience : 16
Points RPG : 17
Date d'inscription : 16/01/2017
http://twd-themadproject.forumactif.com/t361-journal-intime-de-g http://twd-themadproject.forumactif.com/t362-liens-de-glenn-rhee

Expérience de Survie
Fiche de Personnage:
MessageSujet: Re: Day 07 - After the rain, the earth becomes solid [PV JANE] Mer 22 Mar - 3:03


After the rain, the earth becomes solid
The Walking Dead
Jane Raikes & Glenn Rhee

La douleur envahit ma mâchoire toute entière, pour autant, je n'y prête pas la moindre attention. Pris dans l'adrénaline, je fonce tête baissé sur l'homme en question et lui offre une flopée de coup de poings. Mais celui-ci réussi à me retourner non sans mal, vu ma légèreté, puis enroula ses épaisses mains autour de ma gorge. Serrant son emprise de plus en plus fort, je n'arrivais déjà plus à respirer au bout d'une seconde. Mon instinct de survie m'efforce à gigoter et à me débattre. Mais mon cerveau encore fonctionnel, ordonne à une de mes mains d'essayer de chercher de quoi lui faire lâcher son emprise sur moi. Plus facile à dire qu'à faire, dans ce genre de situation. Alors que je commence à suffoquer, l'homme au dessus de moi se met à ricaner avec sadisme. Ma main, quand à elle, semble avoir déverrouiller quelque chose de lourd. La mitrailleuse pivota vivement sur elle-même et cogna l'arrière du crâne de l'armoire à glace. Sans attendre, je profite de ce laps de temps pour ramasser le flingue que j'ai fait tomber quelques minutes plus tôt. Je vise, puis je lui tire plusieurs balles en pleine poitrine en hurlant de rage. Je regarde l'homme sombrer et tomber à l'arrière du pick-up, avant d'essayer de me redresser et de reprendre mon souffle. Une main plaqué contre ma gorge. Une autre vint alors soudainement se poser sur mon épaule. Je sursaute et me retourne vivement, prêt à tirer de nouveau, jusqu'à ce que je me rende compte qu'il s'agissait de Jane. Sans attendre, elle me secoua et me permis de reprendre très rapidement mes esprits.

J'acquiesce à ses dires, sans discuter, puis me positionne derrière la mitrailleuse. Essayant de contrôler au mieux mes tremblements et ma peur, pour me concentrer sur l'arme automatique. J'ignore complètement comment m'en servir mais essaye de toucher un peu à tout, la pivotant en direction des morts vivants et des hommes situés non loin de T-Dog et David. Enfin, je déverrouille la puissante arme et entame les premiers tires. Qui partent d'ailleurs un peu dans tous les sens, au début, avant de se faire plus précis. Suffisant de taper dans le tas. Je m'agrippe fermement à l'arme, luttant contre la force de cette dernière. En quelques secondes, tous les morts vivants ont été balayés. Mais les vivants aussi... Sauf T-Dog et David que je vois se relever au loin. Le calme était soudainement de retour. Relâchant l'imposante arme dans un soupire de soulagement, je passe une main dans mes cheveux et sur mon front. Soulagé, que tout le monde soit en un seul morceau.

- « On a réussi !! Ouaiii !! C'est qui les plus fort ?? »

Me dandinant légèrement sur place, comme si je venais de gagner une partie de jeu vidéo, je suis particulièrement conscient de paraître débile. Mais m'en fiche royalement. L'adrénaline parle et je suis plutôt fier de moi. Malgré les risques encourus... Mon plan a marché du tonnerre et j'ignore si en agissant autrement, les choses se seraient terminées aussi bien. En plus de ça, on repart avec un petit pactole d'armement. Mais mon air enjoué s'évapore progressivement, à la vue de tous ces corps sur le sol. Lentement, je redescend du pick-up et observe tristement le carnage. Les deux autres revinrent assez rapidement vers nous, avec les sacs rempli à rabord. Tandis que je cherche Jane du regard, par la même occasion.

- « Tout le monde va bien ? »


Made by Neon Demon

_________________

we can make it, together
I can't tell you what it really is I can only tell you what it feels like And right now there's a steel knife in my windpipe I can't breathe but I still fight As long as the wrong feels right honey » Mikaiah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
avatar
Jane Raikes
Membre du Groupe
Membre du Groupe
Avatar : Female Military
Messages : 168

Niveau de Survie : 4
Points d'Expérience : 94
Points RPG : 14
Date d'inscription : 22/12/2016
http://twd-themadproject.forumactif.com/t309-journal-intime-de-j http://twd-themadproject.forumactif.com/t310-liens-de-jane-raikes

Expérience de Survie
Fiche de Personnage:
MessageSujet: Re: Day 07 - After the rain, the earth becomes solid [PV JANE] Ven 24 Mar - 10:56

After the Rain, the Earth Becomes Solid

Jane Raikes & Glenn Rhee

La Browning juchée sur le pick-up déchaîna son feu d'enfer aussi bien sur les mort-vivants que les bandits. Déjà je me demandais comment ces connards avaient pu se procurer une Browning M2 de calibre 12,7, le genre de flingue uniquement utilisé par l'armée. Mais j'attendais pour le moment que Rhee arrête de tirer pour relever la tête. Il ne savait clairement pas s'en servir mais au moins il faisait le ménage et dans le cas présent c'était le plus important. Quelques douilles brûlantes me tombèrent sur le casque mais heureusement il était là pour me protéger. Comme j'étais tout prêt du poste de tir, j'entendais Rhee en train de gueuler d'une voix bizarre et stridente alors qu'il tirait. Je voulais lever la tête pour lui dire de la fermer mais c'était un coup à se manger une douille de Browning perdue en pleine gueule et avec le raffut que l'arme automatique faisait, il ne m'aurait pas entendu.

Je le laissais achever ce qui restait comme munitions dans la boîte à côté de la mitrailleuse et l'arme s'arrêter de cracher sa salve mortelle. Rhee devait se dire qu'il avait fait du bon boulot et c'était vrai quelque part mais il allait quand même le sentir passer. Sa réplique lorsqu'il finit de tirer et sauta du camping-car me fit rouler des yeux, son dandinement acheva de m'exaspérer et pour me calmer j'avais une autre idée. Je voulais dire à Rhee de fermer sa mouille mais pour le moment j'avais plus important à faire que de passer mes nerfs sur l'asiatique. David et T-Dog revenaient vers nous et je rejoignis Rhee au pied du pick-up. Une fois que tout le monde était là, je jetais un œil au carnage que la Browning avait faite et je me disais que le moment était venu pour mettre en place mon idée. Rhee y avait peut être déjà pensé mais je m'en foutais. Je retirais mon casque, considérant que le danger pour le moment est passé et l'accrocha à ma ceinture, passant ensuite une main dans mes cheveux courts. Ce simple geste anodin déclencha un regard émerveillé à David.


David, T-Dog posez vos sacs à côté de la Browning. Il faut vous alléger. On va rassembler les armes et les munitions de ces connards, on les mettra à côté du pick-up, récupérez ce qu'on peut et on achève n'importe quel vivant ou mort-vivant, on ne laisse rien derrière nous. T-Dog, allez chercher notre van et amenez le là, prenez le talkie de Rhee histoire que l'on ne soit pas surpris quand on vous entendra arriver. David, vous restez là, vous gardez les vivres et l'armement. Rhee, avec moi. On fouille d'abord leurs cadavres et après leurs bagnoles, vous me prévenez si vous trouvez des explosifs ou même juste des grenades. La mitrailleuse là haut est normalement à usage exclusivement militaire donc ces enculés ont certainement attaqués des collègues pour se la procurer.


J'entrainais ensuite le coréen avec moi vers les cadavres des bandits et l'on se mit à les fouiller alors que T-Dog prit le talkie que Rhee lui tendait avant de partir chercher notre véhicule. Il n'y avait pas grand chose à récupérer sur leurs cadavres, principalement des effets personnels comme des paquets de cigarette, des montres, certains avaient même encore leur portefeuille sur eux avec quelques liasses de billets mais qui n'avaient désormais plus aucune utilité. Les cartes d'identité de ses hommes ne m'inspiraient aucune sympathie malgré que je pus mettre un nom sur leur visage et très honnêtement j'en avais rien à secouer. Certains d'entre eux s'étaient déjà réveillés en mort-vivant et afin de les achever je prenais l'arme qu'ils avaient à leur côté et je leur logeais une balle dans la tête sans la moindre once d'hésitation ou même de pitié envers la personne qu'ils étaient autrefois. Je fis de fréquents allers-retours avec le pick-up que David gardait, pistolet en main, pour y déposer les armes que l'on récoltait ainsi que les munitions car je déchargeais les armes que je trouvais. T-Dog arriva quelques minutes plus tard et me prévint de son arrivée dans mon oreille.

David le dirigea car il arrivait en marche arrière, un peu éloigné du pick-up. Je gardais un œil dessus tout en fouillant leurs voitures. La recherche ne fut pas très fructueuse à part que je trouvais une ceinture de grenades à fragmentation. Satisfaite, je m'en saisis avant de revenir au pick-up de la mitrailleuse et David chargeait les sacs de vivre dans notre van alors que Rhee et T-Dog discutaient. Ma ceinture de grenades accrochée à mon gilet pare-balles, je me rappelais que je devais quelque chose à Rhee.


Ah Rhee venez par là, je vous dois une médaille au fait.


Je voyais que l'asiatique n'avait en apparence aucune idée de ce que je lui réservais et il fit quelques pas avant que je ne le rejoignis. Sans le prévenir, je lui envoyais une droite directe et violente en plein visage qui l'envoya contre le pick-up. T-Dog s'interposa ensuite entre l'asiatique et moi.

Eh Jane ! Mais qu'est ce qui vous prend vous n'êtes pas bien ou quoi ?? Il nous a sauvé !


Ça c'est pour votre plan foireux de mes ovaires que vous avez mené et qui a failli nous faire tous tuer, andouille !


dis-je en pointant l'asiatique d'un doigt accusateur. Mais j'écartais ensuite T-Dog pour aider Rhee à se relever et de lui donner une tape dans l'épaule qui se voulait amicale.

Et ça c'est pour avoir réussi votre coup et avoir sauvé notre peau. Bien joué Rhee. Mais la prochaine fois, prévenez moi en avance quand vous avez un plan en tête. Je vous brutalise mais je veux vous garder en vie. Vous êtes inconscient et barje mais foutrement utile. Ça serait dommage de gâcher ça en se mangeant une balle ou une morsure perdue parce que vous avez voulu jouer les héros.


T-Dog et David nous regardaient éberlués, échangeant un regard étonné entre eux mais David fut le premier à ricaner, enfin pouffer étrangement derrière sa main. Je fis un rictus d'amusement en voyant la tête que tirait l'asiatique, un côté du visage un peu tuméfié à cause de mon coup mais je le trouvais étrangement pas mal lorsqu'il venait de prendre un coup. Mais qu'on ne s'emballe pas, ce n'est pas pour autant que je lui ferais un bisou sur sa joue pour la soulager. Je retournais plutôt au petit tas d'armes que l'on avait rassemblé.

C'est tout ce qu'on a pu rassembler ? Y a vraiment plus rien qui traine ?


DEV NERD GIRL



avatar
Glenn Rhee
Membre du Groupe
Membre du Groupe
Crédit Kit : LittleFinger (Avatar) - Tumblr (Gif) - Mikaiah (Signature)
Avatar : Steven Yeun
Age : 25 ans
Ancien Emploi : Livreur de pizza
Messages : 77

Niveau de Survie : 1
Points d'Expérience : 16
Points RPG : 17
Date d'inscription : 16/01/2017
http://twd-themadproject.forumactif.com/t361-journal-intime-de-g http://twd-themadproject.forumactif.com/t362-liens-de-glenn-rhee

Expérience de Survie
Fiche de Personnage:
MessageSujet: Re: Day 07 - After the rain, the earth becomes solid [PV JANE] Jeu 6 Avr - 4:07


After the rain, the earth becomes solid
The Walking Dead
Jane Raikes & Glenn Rhee

C'est donc avec entrain que je suis Jane afin d'aller fouiller les cadavres et les véhicules. Bien que cela ne m'enchante guère d'aller tripoter des hommes que je viens d'abattre de sang froid. Avec la distance, je m'étais cru dans un jeu vidéo, mais en côtoyant les corps de près, c'était me confronter à la réalité. Silencieusement, je pris sur moi et une moue contrariée étire les traits de mon visage. Je fais en sorte que Raikes n'en perçoive rien. De toute manière, elle ne comprendrait pas ou pire encore... Elle en péterait une durite, sachant qu'il lui en faut très peu pour ça. C'est donc assez rapidement que nous finissons les fouilles, ces derniers n'ayant pas grand chose pour eux. Néanmoins, la militaire semble avoir trouvé un pactole de grenades fort sympathique. Après avoir rangé quelques unes de mes trouvailles à l'arrière du pick-up, T-Dog s'empresse de me féliciter pour mes prouesses. Intensifiant ainsi mon sourire de vainqueur. Jane vint vers nous à son tour, et pour tout vous dire... Je croyais naïvement qu'elle ferait la même chose que mon camarade, mais au lieu de ça, je me pris une charmante droite en plein visage. Qui m'envoya directement valsé contre le pick-up. Je n'avais pas du tout vu le coup venir, une fois de plus... Et surtout, je n'en comprenais pas la raison. Tout du moins, pas de suite. Je tente de redresser et la foudroie du regard, tout en me massant la mâchoire. Elle avait réussi à frapper là où le type avait déjà tapé quelques minutes plus tôt, du pur bonheur. De quoi avoir un bon début de migraine... Fort heureusement que j'avais trouvé de quoi soulagé ça quelques jours plus tôt lors d'une autre mission de ravitaillement. J'avais la mâchoire beaucoup trop engourdie pour prononcer le moindre mot ou lui rétorquer quoi que ce soit. Mais mon regard parlait suffisamment pour moi... T-Dog aussi. Si c'est comme ça qu'elle distribue les médailles, ça donne envie de réussir !

Voilà qu'elle s'approche à nouveau et par réflexion, mon corps se fige. Me préparant presque à en recevoir un autre, mais voilà qu'elle se contente d'une tape amicale sur l'épaule. Je la regarde un instant, comprenant enfin l'origine de son coup. Bien qu'elle n'était pas obligé d'en arriver là, pour me faire prendre conscience de mon inconscience. Je le savais déjà en plus... Mais dans ce genre de situation, il n'y avait pas toujours le choix. Elle n'est pas ma patronne ni ma mère non plus... Si elle pense que je vais attendre sur son autorisation pour nous sauver la vie ou agir, elle se fou le doigt dans l’œil. Bien qu'il est clair que je prends de sacrés risques, même inutiles parfois... Toujours est-il, que ça marche ! Et que ça me permet aussi de me sentir encore plus vivant et utile. A côté d'un Rick, d'un Shane, d'un Daryl et d'une Jane Raikes, je devais bien trouver un moyen de sortir du lot sans être aussi doué qu'eux. Bref, c'est la deuxième volé que je me prends de la part de la militaire, sauf que cette fois, c'est aux yeux de deux de mes camarades. Ce qui ne me plait pas du tout...

- « Vous tenez vraiment à ce que je vous détestes... »

Après avoir craché un petit coup en direction du sol, c'est pour une raison totalement étrange que je me met finalement à sourire. A lui sourire. Voir même presque à ricaner. Je ne lui pardonne pas son geste, ni même n'ai adoré, mais dans un sens... C'est bien la première fois que je me fais autant remettre en place. Et surtout, que je rencontre quelqu'un qui sait frapper plus fort que mon paternel. J'étais ravis tout de même qu'elle avoue à voix haute mon utilité et ma folie.

- « On est paré pour déguerpir ! Avec tout le boucan qu'on vient de faire, on ferait mieux de ne pas traîner plus longtemps ici ! »

Aussitôt dit, je fais signe à mes camarades de se mettre en place pour conduire les véhicules dont nous nous emparons, tandis que je bondis à l'arrière d'un des pick-up pour veiller sur le chargement.


Made by Neon Demon

_________________

we can make it, together
I can't tell you what it really is I can only tell you what it feels like And right now there's a steel knife in my windpipe I can't breathe but I still fight As long as the wrong feels right honey » Mikaiah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


L'auteur de ce message est actuellement banni du forum - Voir le message
avatar
Jane Raikes
Membre du Groupe
Membre du Groupe
Avatar : Female Military
Messages : 168

Niveau de Survie : 4
Points d'Expérience : 94
Points RPG : 14
Date d'inscription : 22/12/2016
http://twd-themadproject.forumactif.com/t309-journal-intime-de-j http://twd-themadproject.forumactif.com/t310-liens-de-jane-raikes

Expérience de Survie
Fiche de Personnage:
MessageSujet: Re: Day 07 - After the rain, the earth becomes solid [PV JANE] Ven 7 Avr - 12:26

After the Rain, the Earth Becomes Solid

Jane Raikes & Glenn Rhee

Je repartis en observation autour de nous alors que les gars derrière s'occupaient... mais ils faisaient quoi d'ailleurs ces cons ? Ils veulent s'emparer d'un pick-up ? Je fronçais les sourcils en me pointant au milieu d'eux et je voyais que Rhee comptait s'emparer du pick-up en question, David et T-Dog apparemment prêt à le suivre. Pour le moment il y avait quelques gémissements de mort-vivants mais c'était ceux qui s'étaient faits découper en morceaux par le tir de la Browning et qui n'étaient pas morts pour de bon. J'arrêtais ce qui se passait en les fusillant du regard.

Non mais vous êtes dingues ? Vous voulez vous emparer d'un monstre de consommation de carburant ?


David et T-Dog entendirent mon interpellation et s'arrêtèrent dans ce qu'ils faisaient. T-Dog se renfrogna un peu et David fit un pas en arrière avec un léger air de crainte sur le visage. Rhee, pour le moment, je voyais qu'il n'avait pas réagi. Toutefois, je pris conscience que là pour le coup, j'empiétais encore sur ce qu'ils faisaient et que je devais peut être me mettre en retrait. Néanmoins, je ne pouvais m'en empêcher et me dire que ce qu'ils faisaient était inconscient. Il y avait déjà beaucoup de véhicules au camp et ramener une flopée de pick-ups, qui plus est sont de gros consommateurs de carburant, était le meilleur moyen d'épuiser les ressources déjà maigres dont on disposait dont le carburant et franchement, qu'est ce qu'on en avait à foutre d'un gros pick-up rutilant ou même d'une mitrailleuse qui n'avait plus de munitions et dont on galèrerait à trouver des munitions ? Sachant néanmoins que pour le coup, je devais poser des options et non imposer des ordres, je poursuivis.

Bon d'accord, faites ce que vous voulez, libre à vous d'emmener des monstres comme ces pick-ups au camp, c'est le meilleur moyen de boire toute l'essence dont on dispose et ces engins font un aussi gros boucan que le tir de la Browning. Si vous voulez attirer plus de ces morts, c'est votre choix. Moi je vais plutôt faire le tri dans les armes et les munitions avant de faire sauter ce que l'on embarque pas avec ces grenades pour que personne ne puisse s'en servir contre nous avant de repartir dans le van, qui fait moitié moins de bruit que ce truc et consomme 2 fois moins. Si certains veulent me suivre, pompez le carburant dans les pick-ups au lieu de les conduire, ils seront inutiles sans combustible.


Les plantant là, je repartis vers l'autre pick-up à la mitrailleuse et où David avait rassemblé les armes. Je pris quelques armes de poing et surtout des munitions et des cartouches pour ces armes, David me rejoignit à ce moment là et m'aida à embarquer les flingues et les munitions. Voyant qu'il ne restait plus rien, je lui fis signe de déguerpir et je le suivis sur quelques mètres avant de me retourner et de dégoupiller une paire de grenades, les lançant vers le pick-up. Quelques secondes plus tard, il y eut une double explosion qui fit sauter le véhicule, la Browning vola dans les airs avant de retomber plus loin. T-Dog finissait de pomper un autre pick-up de son carburant avant de le verser dans un jerrican, David venant lui donner un coup de main et embarqua l'essence dans notre van. J'embarquais en dernière dans celui-ci et donna un coup contre la cloison pour le faire partir vers notre camp. Je finissais de dégoupiller les grenades qui me restaient vers les autres pick-ups et plusieurs explosions retentirent mais à ce stade, je ne voulais même plus m'assurer que tout avait sauté, je savais que c'était le cas.

Transmission:
 

DEV NERD GIRL



Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Day 07 - After the rain, the earth becomes solid [PV JANE]

Revenir en haut Aller en bas


Day 07 - After the rain, the earth becomes solid [PV JANE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» EARTHQUAKE WARNING FROM RUSSIAN INSTITUTE of PHYSICS of the EARTH
» Google Earth: Des images fraîches d'Haïti !
» Fiche de Rain Maniko
» "Life is a ticket to the greatest show on earth."
» Another Earth [DVDRiP]uptobox

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Walking Dead - The MAD Project :: Zones Périphériques :: Dans les Villes & Villages-